La MétroVille d'Échirolles
Partager
la Boîte à outils
L'égalité femmes-hommes dans les politiques publiques locales : un regard sur l'agglomération

Deux nouvelles ressources sont à votre disposition !
L'exposition : « Égalité, regards sur l'agglomération grenobloise » créée avec la Métro propose une douzaine de panneaux sur les enjeux et les expériences locales en faveur de l'égalité. Visuels et informatifs, ils sont aussi un support pédagogique pour les acteurs de l'agglomération investis sur des projets en faveur de l'égalité des sexes. L'exposition est en prêt gratuit à la Maison pour l'égalité femmes-hommes. Elle sera notamment exposée à l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, à partir du 5 mars dans le hall de l'Hôtel de Ville d'Echirolles, puis le 8 mars à la Butte. Vous pouvez d'ores et déjà la visionner en ligne et la réserver en nous contactant.

Le livret  « L'égalité femmes-hommes dans les politiques publiques locales » est un recueil d'expériences conduites dans l'agglomération grenobloise. Il propose un panorama dans le domaine des politiques sociales, économiques, d'emploi, de jeunesse, etc, et approfondit les thèmes abordés dans l'exposition. Vous pouvez le télécharger et/ou le feuilleter, ou en commander un exemplaire papier gratuit à la Maison pour l'égalité femmes-hommes.



L'orientation scolaire renforce-t-elle les stéréotypes de genre ?

C'est la question qui a été récemment débattue à l'occasion de la demi-journée d'étude sur « Orientation scolaire et discrimination : quand les différences de sexe masquent les inégalités » organisée à l'Institut français de l'éducation de Lyon le 20 janvier dernier.

Les choix d'orientation scolaire ne sont pas toujours les mêmes pour les filles et les garçons. En effet, seules 12% des filles de CAP/BEP choisissent les métiers de la production contre 88% pour les métiers de service. Et pour les garçons, ces proportions s'inversent. Du côté de l'enseignement général, les filles sont fortement majoritaires dans les filières littéraires et les garçons sont un peu plus nombreux dans les filières scientifiques - bien que la tendance soit à l'équilibre. Or, les conséquences sur l'insertion professionnelle sont directes : il y a plus d'offres d'emploi dans les secteurs traditionnellement investis par les hommes, et les salaires y sont également plus élevés.

Comment expliquer ces choix différenciés ? Longtemps, ce sont les prédispositions dites « naturelles » liées au sexe qui ont servi à expliquer les choix et les aptitudes des filles et des garçons dans les différentes matières. La scolarité des enfants a été d'emblée sexuée.
Après avoir été longtemps exclues de l'éducation secondaire, les filles ont eu accès à des collèges pour les filles en 1880, d'où étaient absentes les matières « nobles » comme le grec, le latin, et la philosophie, ce qui ne les préparait ni au baccalauréat, ni à l'entrée à l'université. L'objectif était de former avant tout des mères de famille, comme l'affirmait Camille Sée : « La République instruit les jeunes filles qui seront les mères des hommes ». En 1919, un baccalauréat féminin était instauré, puis unifié en 1924 avec celui des garçons. Mais malgré cette unification, les programmes des filles comprenaient toujours des options obligatoires telles que les « travaux à l'aiguille » ou encore l'économie domestique et ménagère, qui n'étaient pas dispensées aux garçons. Cette conception du rôle social biologiquement programmé a longtemps dicté les politiques éducatives des filles. Il faudra attendre 1975 pour que soit obligatoire la mixité de l'enseignement dans tous les établissements publics. Et ce n'est qu'en 1984 que la première convention sur la diversification de l'orientation des filles a été signée par les ministères des droits des femmes et de l'éducation nationale.

Et aujourd'hui, pourquoi si peu d'avancées ?

Lire la suite de l'article



DVD "Regards croisés - Planning familial de l'Isère - 50 ans de lutte"

Ce DVD apporte un regard croisé sur le Planning familial, entre les militant-es d'hier et les citoyen-nes d'aujourd'hui. Il évoque la création mouvementée du Planning familial à Grenoble en 1961, son fonctionnement et son évolution, et apporte une réfléxion sur la place du Planning familial de nos jours. Vous pouvez visionner le DVD ou l'acheter en contactant le Planning : secretariat@leplanningfamilial38.org ou 04 76 87 89 24.



 Agenda de l'agglo 
   
 Hors agglo 
• Formation : "Sensibilisation contre les discriminations"
 Du 20 au 24 février  

La Tour du Pin (38)

Le réseau "Démocratie et Courage !" Rhône-Alpes/Auvergne de la Fédération Léo Lagrange recherche de nouveaux intervenant-es. Une formation gratuite est organisée à destination des jeunes de 18 à 30 ans, du 20 au 24 février (transport/hébergement/repas pris en charge). Les jeunes formés pourront ensuite intervenir dans des collèges et lycées de la région pour réaliser des journées de sensibilisation sur les thèmes du racisme, du sexisme, de l'homophobie, etc.

+ d'infos :
tél. 04 72 89 20 77
voir le site
envoyer 1 mail
• Spectacle : "Femme non rééducable, mémorandum théâtre sur Anna Politovskaïa"
 27, 29 fév et 2, 4, 6, 8 mars 20h30, dim 4 17h 

Théâtre Jean Vilar - Maison de Launay, 12 rue de la République - Bourgoin-Jallieu

Memorandum sur Anna Politkovskaia de Stéfano Massini. L’histoire tragique de la journaliste russe racontée par les Locus Solus avec comme toile de fond l’atrocité de la guerre. Tarifs : de 8€ à 16€.

+ d'infos :
tél. 04 74 28 05 73
• Journée "Egalité et lutte contre les discriminations en Rhône-Alpes"
 Samedi 3 mars De 10h à 18h 

ENS de Lyon - 15 parvis René Descartes - Lyon 7ème (Métro Debourg, ligne B)

Sexe, âge, orientation sexuelle, origine,  handicap, religion, engagement politique ou syndical… chacun peut être personnellement victime de discriminations au cours de son existence, ou connaît quelqu’un qui en a été victime. Emploi, logement, loisirs, éducation, services…  nous pouvons aussi discriminer. La discrimination est une injustice intolérable dans une société démocratique. Les raisons ne manquent pas pour se sentir concernés/es par les discriminations, phénomène répandu, dénoncé et pourtant encore banalisé. Pour connaître le programme, consulter le site de l'événement.

infos éditeur // plan du site
La Maison pour l'égalité femmes hommes est un lieu ressource au service des acteurs de l'agglomération grenobloise sur la thématique du genre. Ce site présente ses missions et ressources, notamment le moteur de recherche des acteurs et des outils disponibles sur l'agglomération.
Ville d'Échirolles Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes métropole Logo L'Europe s'engage avec le Feder Région Rhône-Alpes Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances