La MétroVille d'Échirolles
Partager
la Boîte à outils
 Actualités 
AAP Le jury de l'Appel à Projets "Jeunes pour l'égalité" a rendu son verdict...

Composé d'élu-es et de technicien-nes de différentes communes de la métropole grenobloise, le jury de l'appel à projets « Jeunes pour l'égalité », chargé d'analyser les candidatures et désigner les lauréat-es, s'est tenu le 8 décembre dernier.

Sur la vingtaine de projets déposés en ligne via la plateforme participative de Grenoble Alpes Métropole, ce sont 11 projets qui ont été retenus par le jury pour leur pertinence et leur originalité. Les lauréat-es, issu-es de plusieurs communes de la métropole, sont des associations, des établissements scolaires, des structures publiques mais aussi des jeunes ayant candidaté de façon indépendante. Chacun-e a jusqu'à la fin de l'année scolaire pour mener à bien son projet. Réalisation de vidéo, création d'exposition ou de bandes-dessinées... Les idées foisonnent pour faire avancer l'égalité !

Vous pouvez retruver chacun des projets retenus plus en détails en suivant ce lien. Et vous pourrez venir contempler les projets réalisés lors de l'événement de restitution prévu fin mai - début juin et dont la date vous sera communiquée prochainement.



Madame Veil Fêtons l'anniversaire de la loi Veil !

Il y a bientôt 42 ans, le 17 janvier 1975, la loi Veil dépénalisant l'Interruption Volontaire de Grossesse (IVG) était promulguée après de longs et houleux débats à l'Assemblée Nationale et au sein de la société française dans son ensemble. Quelques mois après le décès de Simone Veil, alors Ministre de la Santé qui avait en charge de porter ce projet de loi devant le Parlement, cet anniversaire sera sûrement l'occasion de commémorations et célébrations à ne pas manquer.

Le cas échéant, ces événements seront ajoutés à notre agenda en ligne tout au long du mois de janvier, gardez l'½il ouvert !



 Agenda de la métropole 
• Vernissage : "Les mouches d'or"
 Lundi 8 janvier 19h 

La Bobine - 42 boulevard Clémenceau, Grenoble

Dans les dessins d'Aline Prost, des portraits de femmes, principalement. Par leurs regards, elles vous invitent à deviner leurs histoires. Des ensorceleuses, des mutantes anthropomorphes, des nymphes et des égéries laissent exhaler une aura qui révèle une extravagance sensuelle, parfois sexuelle.La mouche d'or c'est pour Zola « celle qui prenait la mort sur les charognes tolérées le long des chemins et qui, bourdonnante, dansante, jetant un éclat de pierreries, empoisonnait tous les hommes, rien qu'à se poser sur eux ».

Dans ses dessins, Aline Prost cherche à montrer cette ambiguïté en exposant un double portrait de la femme, à la fois forte et vulnérable, lascive et pathétique, attirante et dégoûtante, une femme "oxymorique".

Vernissage le 8 janvier, exposition jusqu'au 3 février.

+ d'infos :
tél. 04 76 70 37 58
voir le site
• Théâtre : "Les filles aux mains jaunes"
 Vendredi 12 janvier 20h 

Le Déclic - 11 chemin de Risset, Claix

Pour la première fois, la Première Guerre Mondiale est abordée sous l'angle de la condition féminine au théâtre. Julie, Rose, Jeanne et Louise travaillent dans une usine d'armement, dans des conditions difficiles, elles font connaissance de leur destin d'ouvrières.

+ d'infos :
tél. 04 76 98 45 74
voir le site
• Spectacle : "Dans les yeux du ciel"
 Vendredi 12 janvier 20h30 

Théâtre Municipal de Grenoble, Place Saint André

Depuis sa chambre, Nour, mère, prostituée et fille de prostituée parle. De ses clients, du désordre violent qui emporte la rue et qui menace sa survie organisée dans l'ombre du pouvoir en place, elle parle de son ami, amant homosexuel et blogueur enthousiaste de la révolution, de sa mère prostituée avant elle, de sa fille, de ce destin terrifiant qu'elle veut faire dérailler, elle parle à Dieu aussi. Et ce n'est pas pour lui passer de la pommade. Dehors le mouvement est en marche et s'avance paré de ses promesses.

Au changement de sa clientèle, autant qu'à l'oeil sans fard qui est le sien, Nour devine l'impasse qui se dessine. L'insouciance de son amant à écrire librement l'inquiète. Elle connaît trop bien les hommes, elle les connait «comme si elle les avait faits.»

De 12 à 20 euros, réservation par téléphone.

+ d'infos :
tél. 04 76 44 03 44
voir le site
• Théâtre : "Neuf petites filles
 Mardi 23 et Mercredi 24 Janvier 20h 

L'Heure Bleue - Ave. Jean Vilar, Saint Martin d'Hères

Neuf petites filles jouent à s'inventer des histoires. A tour de rôle, elles livrent leurs souvenirs plus ou moins romancés, leurs craintes, leurs vies rêvées. A travers ce jeu à première vue innocent et les thèmes qu'elles abordent -tels que la féminité, la mysoginie, le statut social, le corps de la femme, l'homosexualité...- on observe à quel point ces fillettes peuvent être cruelles, perverses, ambivalentes et effrayantes de lucidité. Elles nous piquent nos discours idiots et les détournent avec un mélange de cruauté et de drôlerie. C'est cinglant. Ca va vite, ca dérape et ca se raccroche aux branches, in extremis. Du théâtre en urgence. Du théâtre en joie.

Théâtre du Verseau - 1h15 - à partir de 12 ans - 7 à 19¤

+ d'infos :
tél. 04 76 14 08 08
voir le site
envoyer 1 mail
• Théâtre : "Neuf petites filles"
 23 et 24 janvier 20h 

L'Heure bleue - Rue Jean Vilar, Saint-Martin-d'Hères

Neuf petites filles jouent à s'inventer des histoires. À tour de rôle, elles livrent leurs souvenirs plus ou moins romancés, leurs craintes, leurs vies rêvées. À travers ce jeu à première vue innocent et les thèmes qu'elles abordent - tels que la féminité, la misogynie, le statut social, le corps de la femme, l'homosexualité... - on observe à quel point ces fillettes peuvent être cruelles, perverses, ambivalentes et effrayantes de lucidité.

A partir de 12 ans, 1h15, de 7 à 19 euros.

 

+ d'infos :
tél. 04 76 14 08 08
voir le site
envoyer 1 mail
• Théâtre: La migration des canards
 24 et 25 janvier 2018 10h / 10h et 19h30 

Espace 600, 97 galerie de l'Arlequin, GRENOBLE

Elle a dix ans. Elle se souvient de ses parents immigrés décidés à donner à leur fille unique un destin meilleur que le leur. Elle se souvient de son père, convaincu que pour échapper à la misère et à l'ignorance, une éducation exemplaire est nécessaire. Elle aimerait juste être comme les autres, s'amuser, rêver, partir en vacances, se rendre aux anniversaires de ses amies. Mais son père ne veut pas. Il la surveille. Il la corrige. Pour son bien. Dès 12 ans

Plus d'informations

+ d'infos :
tél. 04 76 29 42 82
• Musique : "Des femmes qui font danser les mots"
 Vendredi 26 janvier 20h 

L'Odyssée - 89, avenue Jean Jaurès, Eybens

À partir du roman de Céline Lapertot "Des Femmes qui dansent sous les bombes", deux femmes créent un hymne saisissant à l'héroïsme.  Le destin de Séraphine, qui s'annonçait heureux, bascule lorsque des miliciens saccagent son village africain.

Durée 1h, de 5 à 7 euros.

+ d'infos :
tél. 04 76 62 67 47
voir le site
envoyer 1 mail
• Les discriminations ethno-raciales : parlons-en !
 vendredi 26 janvier 16h30 

Maison de l'habitant, Avenue des îles de Mars, PONT DE CLAIX

Les discriminations semblent durablement ancrées dans notre société. La Ville de Pont-de-Claix et la Maison de l'habitant organisent un temps fort pour rendre visible ces discriminations. Tout d'abord avec une conférence à partir de 16h30, puis par le biais du théâtre-forum avec le spectacle "Les gens d'ici et les gens d'en face" des Fées Rosses. ENTREE LIBRE.

+ d'infos :
tél. 04 76 29 86 29
• Innatendue performance : genre, rue et quotidien
 Dim 28 janvier 11 h 

Marché de l'Estacade, 38000 Grenoble

Rendez vous sur le marché de l'esctacade et suivez le parapluie ! Le laboratoire de recherche-action de la compagnie Ru'elles vous présente un théâtre déclencheur où le vécu de chacun-e questionnera le vôtre, sur les questions de genre dans l'espace public. Les comédiennes et danseuses provoqueront chez vous l'innatendu !

+ d'infos :
envoyer 1 mail
• Rencontre : "Anne Catherine - J'ai rêvé la révolution"
 Lundi 29 janvier 18h30 

Au Petit angle, 1 rue du Président Carnot - Grenoble

Anne Catherine a imaginé une pièce intimiste sur Olympe de Gouges et ses écrits, que vous retrouverez dans l'agenda de l'égalité. Venez rencontrer la metteuse en scène de cette pièce jouée à la MC2 et échanger avec elle autour de sa proposition théâtrale.

Entrée libre.

+ d'infos :
tél. 04.76.00.12.30
• Théâtre : "L'éveil du chameau"
 Mardi 30 Janvier 20h30 

Théâtre Municipal de Grenoble - Place Saint André, Grenoble

Maryse a des principes et ne supporte pas que sa fille de 18 ans, Mathilde, attende un enfant d'un jeune homme, qui l'a abandonnée. Pour Maryse, Simon doit faire face à ses resonsabilités. Elle va donc résolument rendre visite au père de ce dernier, Mickaël, pour le contraindre à jouer son rôle de père en incitant Simon à assumer le sien. Sauf que Mickaël n'a jamais reconnu ce fils qu'il a eu "par accident"et n'a pas vu grandir. Il refuse toutes obligations morales et les a toujours fuies. Et lui n'a aucun principe.

1h30 - 12 à 30¤

+ d'infos :
tél. 04 76 44 03 44
voir le site
envoyer 1 mail
• Théâtre : "Albertine"
 Mardi 30 janvier 20h30 

Salle Le Laussy - Parc Michal, Gières

Albertine a 70 ans. Arrivée dans une maison de retraite où on l'abandonne, elle devra faire face à un passé trouble, et revoir le ch½ur des femmes qu'elle a été : la femme passionnée et pleine d'espoir de ses 30 ans, la femme enragée et dépressive des 40 ans, la femme gourmande de la vie et souriante des 50 ans, et la femme démolie et droguée des 60 ans. Avec Madeleine, « leur » s½ur, les cinq Albertine dialoguent entre elles et font le bilan d'une vie brisée par la rage et la déception.

Dès 11 ans, durée 1h20, tarifs de 6 à 12 euros.

+ d'infos :
tél. 04 76 89 69 12
voir le site
• Rencontre : "Aline Kiner - La nuit des béguines"
 Mardi 30 janvier 18h30 

Bibliothèque centre ville, 10 rue de la République - Grenoble

Aline Kiner vient parler de son ouvrage, "La nuit des béguines", autour de la déconcertante et si attachante originalité du statut des béguines, ces "inclassables", ces "insaisissables". Ces pieuses réfractaires, "ni totalement contemplatives ni totalement actives" qui, au c½ur d'un monde où "toute femme n'étant ni épouse ni nonne est suspecte", avaient et l'audace et la foi de "refuser le mariage comme le cloître". De vivre dans une sorte de communauté sans règle et d'y choisir, librement, de méditer ou travailler, de soigner ou cultiver, de mendier ou prêcher. Sans s'interdire, au besoin, de fabriquer et commercer des étoffes, quand bien même avec de séduisants marchands et banquiers venus d'Italie... Dans l'espace à la fois clos (géographiquement) et formidablement ouvert (intellectuellement) de cette communauté, Aline Kiner a su installer et faire vivre d'extraordinaires portraits de femmes, de tous âges, de toutes conditions. De toutes convictions, aussi.

Entrée libre.

• Théâtre : "J'ai rêvé la révolution"
 26 janvier au 2 février 19h30 / 20h30 

Salle René Rizzardo, MC2, 4 rue Paul Claudel - Grenoble

Olympe de Gouges a été guillotinée en 1793 pour ses idées et ses écrits. Anne Catherine imagine une pièce intimiste évoquant la figure et les derniers jours de cette prisonnière fougueuse, courageuse, une « femme de combat, toujours du côté de la vie ». Sur scène, on renonce à toute référence historique pour laisser l'intemporalité du texte nous percuter. Une vision métaphorique de l'enfermement est proposée, physique bien sûr en représentant la cellule, mais aussi mental.

Tarifs entre 6 et 25 ¤. Durée 1h50. Réservations en ligne.

+ d'infos :
tél. 04 76 00 79 00
voir le site
envoyer 1 mail
• Théâtre : "Au Royaume de Marianne"
 Vendredi 2 Février 20h30 

La Faïencerie - 74 Grande rue, La Tronche

Michel et Michèle, deux chercheurs décryptent, de manière décalée et documentée, les inégalités sexistes, racistes et sociales qui règnent encore dans le beau pays de Marianne. Les deux acteurs enfilent tour à tour les costumes des chercheur-ses et des habitant-es qu'ils rencontrent : une animatrice de MJC, une maman en cours de "cuisine émancipatoire" et son mari un brin perdu, une adolescente victime d'agression, des élus en meeting...

Avec les armes de l'humour, de la pensée et du jeu, le Théâtre du Grabuge propose un spectacle dont les idées s'incarnent dans des personnages auxquel-les tout un chacun peut s'identifier. Une invitation à changer de regard sur les questions d'égalité, et la place qu'occupent les femmes et les hommes dans l'espace urbain et dans la vie publique, en particulier dans les quartiers populaires.

Théâtre du Grabuge - 1h10 - dès 14 ans- 8 à 15¤

+ d'infos :
tél. 04 76 63 77 49
voir le site
• Théâtre : "J'étais dans ma maison et j'attendais que la pluie revienne"
 Vendredi 2 et Samedi 3 Février 20h30 

Théâtre 145 - 145 Cours Berriat, Grenoble

Sur scène, cinq femmes, cinq femmes anonymes, trois générations, et parmi elles trois soeurs : elles parlent, peut-être pour la première fois car le fils, le frère est revenu.

8 à 10¤

+ d'infos :
tél. 04 76 44 03 44
voir le site
envoyer 1 mail
• Théâtre lyrique : "Traviata - Vous méritez un avenir meilleur"
 6, 8 et 10 Février 20h30 - 19h30 

MC2 - 4 rue Paul Claudel, Grenoble

Marguerite Gautier est Violetta Valéry dans "la Traviata", l'opéra de Verdu créé à la Fenice de Venise en 1853. De cette femme éprouvée jaillit un insolent désir de vivre face à une société impitoyable.

2h - 13 à 37¤

+ d'infos :
tél. 04 76 00 79 00
voir le site
infos éditeur // plan du site
La Maison pour l'égalité femmes hommes est un lieu ressource au service des acteurs de l'agglomération grenobloise sur la thématique du genre. Ce site présente ses missions et ressources, notamment le moteur de recherche des acteurs et des outils disponibles sur l'agglomération.
Ville d'Échirolles Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes métropole Logo L'Europe s'engage avec le Feder Région Rhône-Alpes Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances