La MétroVille d'Échirolles
Partager
la Boîte à outils
 Actualités 
L'édito d'été de Sylvette Rochas

La parité gagne du terrain : à la montagne, à la campagne !

 

J'aimerais consacrer mon propos à plusieurs préoccupations citoyennes qui nous touchent toutes et tous.
 

  • Aidons la parité à progresser

La loi de décembre 2012 a abaissé le seuil du scrutin de liste aux communes de plus de 1000 habitant-es, ce qui aura pour effet de renforcer la parité en 2014. Et peut-être qu'en 2020, ces obligations légales s'appliqueront aussi aux communes plus petites encore ? Mais d'ici là, je les encourage à s'exercer à la parité !
 

La Métro devrait passer de 28 à 49 communes et la moitié de ces nouvelles communes sera désormais tenue à la parité. Mais l'enjeu est plus large : les intercommunalités en France doivent elles aussi progresser en matière de représentation des femmes. En effet, elles ne sont que 28% en moyenne parmi les élu-es communautaires (et seulement 16% pour la Métro), et à peine plus de 7% des présidentes d'EPCI.
 

La parité va entrer en partie seulement dans le nouveau mode de désignation des conseillers et conseillères communautaires : en effet, pour les plus petites communes qui n'auront qu'un siège, ce seront les maires (en grande majorité des hommes) qui siégeront. Il est donc difficile d'évaluer à l'avance dans quelle mesure les communautés d'agglomération vont s'approcher de la parité, y compris pour les exécutifs (pour lesquels la parité n'est pas imposée). Mais cette situation peut évoluer, si nous allons au-delà de la loi de façon volontariste : l'enjeu est de taille, à nous de nous saisir de ces opportunités !
 

La parité est en effet un enjeu important en politique, mais également dans de nombreux autres domaines (professionnel, sportif, etc.). C'est d'ailleurs l'une des mesures prévues dans la nouvelle loi cadre pour l'égalité entre les femmes et les hommes présentée le 3 juillet au conseil des ministre par Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits des femmes.

 

  • Une nouvelle loi qui donne le cadre

Des dizaines de lois thématiques existent déjà sur l'égalité entre les femmes et les hommes. Mais ce texte de loi est le premier à considérer l'enjeu de l'égalité de manière transversale, reconnaissant ainsi le caractère systémique des inégalités envers les femmes. Parmi les grandes mesures, cette loi prévoit de réformer le congé parental, pour un meilleur partage entre les deux parents. D'autres mesures concernent l'égalité professionnelle, notamment dans les clauses des marchés publics qui incluront des critères sur l'égalité et la mixité. La protection des femmes victimes de violences sera également renforcée et les auteurs de violences seront mieux suivis. La parité sera appliquée aux élections législatives ainsi que dans les instances dirigeantes des fédérations sportives, des chambres de commerce et des chambres d'agriculture.
 

Saluons la démarche et l'ambition de cette loi-cadre qui apporte des leviers innovants et agissons pour les mettre en œuvre de manière concrète au niveau local. En effet, c'est sur le terrain que nous observons les avancées ou les reculs autour de ces enjeux, et l'entrée dans la période estivale ne marque pas la fin des inégalités.

 

  • Des vacances pour toutes et tous ?

Les vacances d'été approchent, mais la crise pèse de plus en plus sur les foyers et de nombreuses familles n'ont pas ou plus les moyens de partir en vacances et d'accéder aux loisirs (ces dépenses sont souvent les premières à être sacrifiées). Les familles touchées par le chômage, les travailleuses et travailleurs pauvres, les retraité-es dans la précarité, ou encore les familles monoparentales (dont le parent est très souvent une femme), sont parmi les plus touchées.
 

C'est pourquoi il est important de soutenir les ménages, que ce soit par le biais des centres sociaux ou des structures jeunesse et centres de loisirs, afin de proposer aux enfants des séjours et loisirs accessibles et aux familles des sorties attractives à la journée ou en mini-séjours.
 

Je vous souhaite à toutes et à tous un très bel été, qui puisse rimer avec égalité !

 
 

Sylvette ROCHAS
Première adjointe au Maire d’Échirolles
Cohésion sociale, Culture et Égalité Femmes-Hommes, Conseillère générale de l'Isère



Formations et ateliers sur l'égalité femmes-hommes pour les élu-es et les professionnel-les : inscrivez-vous !

Découvrez l'agenda des temps forts à venir pour les élu-es et les professionnel-les de l'agglomération sur l'égalité femmes-hommes :
- deux soirées de formation des élu-es en septembre (5 et 26 septembre)
- un atelier de sensibilisation pour les professionnel-les sur le genre et l'égalité (8 octobre)
- un séminaire sur l'égalité professionnelle (17 octobre)
- des ateliers pour les professionnel-les des ressources humaines des collectivités (novembre)

Télécharger le programme complet (avec le bulletin d'inscription).



Promenades dans l'agglo et en Rhône-Alpes pour "se ressourcer" sur le genre

L'été s'installe, c'est le temps des sorties. La région Rhône-Alpes est riche en ressources sur l'égalité des sexes et les questions de genre. Voici quelques idées d'escapades pour préparer les projets de rentrée dans une ambiance estivale.
 

Dans l'agglomération grenobloise :

Malette d'albums jeunesse à Fontaine
La Ville de Fontaine a mis en place plusieurs journées de formation sur la prise en compte du genre dans la littérature jeunesse, à destination des personnels des bibliothèques, centres sociaux, associations de conteurs et conteuses, etc. Cette formation peut être proposée dans d'autres communes de l'agglomération.
A l'occasion de cette formation, une malette d'environ 35 albums jeunesse allant à l'encontre des stéréotypes sexistes a été constituée en double. Les albums de l'une des malettes seront donnés aux différentes structures fontainoises qui ont participé à la formation, et le deuxième exemplaire de la malette sera en prêt gratuit à la mairie de Fontaine à partir de septembre, dans un premier temps pour les structures de Fontaine. Vous pouvez consulter la liste des albums de la malette (attention, 3 intrus y figurent!). Consultez la bibliographie "100 albums pour l'égalité", d'où est issue la sélection de la malette. Contact : 04 76 28 76 28.

Et du côté de Lyon :

Bibliothèque municipale de Lyon : le Point G
La Bibliothèque muncipale de Lyon dispose depuis 2005 d'un centre de ressources consacré aux questions de genre. Au départ axé exclusivement sur les questions d'homosexualité et soutenu par des organisations LGBT, il couvre à présent l'ensemble des questions liées au genre, qu'il s'agisse d'orientations sexuelles ou d'égalité femmes-hommes. Ce prisme du genre est en effet transversal et permet de balayer les rapports entre femmes et hommes, entre femmes, entre hommes et les interactions sociales du féminin et du masculin.
Sur le site internet du Point G, vous trouverez notamment une rubrique "Qu'est-ce que le genre ?" ainsi que le catalogue du Fonds genre et sexualités.
Contact : 04 78 62 18 00


Bibliothèque universitaire de formation des maîtres de la Croix Rousse (Lyon) : le Fonds Aspasie
Le Fonds Aspasie est un fonds documentaire qui concerne l'histoire des femmes et la question du genre en éducation. Outre les ouvrages consacrés à la question de la mixité dans l'enseignement, on y trouve aussi des livres spécialisés sur la question des femmes et du féminisme et sur l'ensemble des thématiques relevant des études de genre, notamment la question des masculinités.
Les ouvrages et outils sont empruntables par tous et toutes, sur inscription à l'année, avec un tarif préférentiel pour les enseignant-es. A noter que ce service est gratuit pour les étudiant-es rhônalpin-es. Consulter le site.
Contact : aspasie.contact@iufm.univ-lyon1.fr



Concours : "Initiative «?» féminin"

Auvergne-Rhône-Alpes Active et Initiative Auvergne-Rhône-Alpes lancent la 7ème édition de ce concours en faveur de l'entrepreneuriat des femmes aux niveaux local et régional.

Les candidates ont jusqu'au 30 septembre pour envoyer leur dossier. 4 prix sont à gagner, qui équivalent au total 15000¤. Pour plus d'infos et télécharger le dossier de candidature.



Concours : "Initiative au Féminin 2013"

Pour la quatrième année consécutive, Initiative Rhône-Alpes et Rhône-Alpes Active organisent le concours régional "Initiative au Féminin". 8 créatrices d’entreprise rhônalpines, financées par l’une des associations membres d’un des deux réseaux, seront récompensées en décembre prochain.

Parce que l’entreprenariat féminin représente une source de croissance importante contribuant à la création de richesses sur le territoire, l’objectif des structures organisatrices est d'encourager et d'accompagner la création d'entreprise au féminin.
 

Le dossier de candidature doit être retourné par courrier avant le 1er octobre 2013 minuit. Téléchargez ici le dossier de candidature et retrouvez plus d'informations sur ce concours, ainsi que sur l'ensemble des critères d'éligibilité.
 



Initiative au féminin : "Osez créer !"

Pour la cinquième année consécutive, Initiative Rhône-Alpes et Rhône-Alpes Active organisent le concours régional "Initiative au féminin". 8 créatrices d'entreprise rhônalpines, financées par l'une des associations membres d'un des deux réseaux, seront récompensées le 2 décembre 2014.
 

Parce que l'entreprenariat féminin représente une source de croissance importante contribuant à la création de richesses sur le territoire, l'objectif des structures organisatrices est d'encourager et d'accompagner la création d'entreprise au féminin. La proportion de femmes, dirigeantes de leur entreprise, financées par ces structures en Rhône-Alpes est passée de 36% en 2009 à 43 % depuis 2012. Le concours "Initiative au féminin" est un moyen de mettre en lumière des femmes qui ont créé leur entreprise afin d'en inspirer d'autres.
 

Ce concours vise également à encourager les femmes à créer dans tous les secteurs d'activité, y compris là où on ne les attend pas (industrie, bâtiment, entreprise innovante ou à fort potentiel de développement...). Les zones économiquement fragiles, notamment en zone urbaine sensible seront une cible prioritaire du concours.
 

Le dossier de candidature doit être retourné par courrier avant le 1er octobre 2014 minuit. Téléchargez ici le dossier de candidature et retrouvez plus d'informations sur ce concours, ainsi que sur l'ensemble des critères d'éligibilité.



 Agenda de l'agglo 
• Cinéma : "Festival du film court en plein air"
 Du mar 2 au sam 6 juillet  

Place Saint André et salle Juliet Berto, Grenoble

Cette 36ème édition du festival du film court en plein air de Grenoble propose un beau programme de courts métrages tournés dans la région. Plusieurs films abordent les violences faites aux femmes comme "Solitudes" de Liova Jedlicki, qui raconte l'histoire d'une prostituée roumaine qui vient de subir un viol collectif, ou encore "Avant que de tout perdre" de Xavier Legrand où une caissière de supermarché, battue par son mari, décide de tout quitter pour partir loin avec ses deux enfants. Découvrez le programme complet.

• Concert : "Yoanna"
 Vendredi 5 juillet 20h 

Musée de l'Ancien Evêché - 2 rue Très-Cloîtres, Grenoble

Avec son deuxième album "Un peu brisée", les textes de Yoanna nous parlent de la difficulté d'être une femme aujourd'hui, d'amour raté et de liberté, le tout avec beaucoup d'humour, au son de l'accordéon et du violoncelle.
Concert dans le cadre du festival "Les Allées Chantent".

+ d'infos :
tél. 04 76 03 15 25
• Rencontre-controverse : "Assistance sexuelle et handicaps : quelles réponses possibles, quelles limites ?"
 Mardi 9 juillet 16h-18h30 

Maison des associations - 6 rue Berthe de Boissieux, Grenoble

"Se satisfaire sexuellement, seul-e ou avec un partenaire, peut s’avérer très compliqué, voire impossible selon les limitations du corps. Elles/ils sont aussi femmes/hommes... avant d’être seulement handicapée-s, et aspirent à devenir acteur-trices de leur vie sexuelle au même titre que tout le monde : des hommes et des femmes ont besoin d’une nourriture sensorielle, sensuelle, érotique, voire génitale. C’est là où le vaste et subtil champ d’action de l’assistance sexuelle prend tout son sens, d’où la question de savoir quelles options sont possibles et quelles en sont également les limites... ", explique Catherine Agthe Diserens, sexo-pédagogue spécialisée et présidente de l'association Sexualités et handicaps pluriels (SEHP), qui co-organise ce débat avec le Planning familial de l'Isère. Entrée libre sur réservation.

+ d'infos :
tél. 04 76 87 89 24
envoyer 1 mail
• Rendez-vous juridique : "La lutte contre les discriminations"
 Mardi 9 juillet 10h-12h 

CIDFF de l'Isère - 9 rue Raoul Blanchard, Grenoble

Le CIDFF Isère organise une information – sensibilisation contre les discriminations, en particulier celles faites aux femmes, en direction des professionnels-les et des bénévoles d’organismes engagés dans cette lutte contre les discriminations. Ce rendez-vous juridique sur le thème « Lutte contre les discriminations » est organisé avec le soutien du Conseil régional Rhône-Alpes et de la Ville de Grenoble. Inscriptions auprès du secrétariat du CIDFF38.

+ d'infos :
tél. 04 76 54 14 35
envoyer 1 mail
• Humour : "La famille vient en mangeant"
 Du mar 16 au sam 27 juillet 21h 

La basse cour, 18 rue Colbert, Grenoble

Un one-woman-family show où la comédienne joue tous les personnages d'une même famille le temps d'une journée épique où la plus jeune veut arrêter l'école et l'aînée annonce qu'elle est enceinte.
Tarifs : de 10€ à 15€

+ d'infos :
tél. 09 80 57 07 62
• Cabaret frappé : "Mélissa Laveaux"
 Lundi 22 juillet 20h 

Chapiteau - Jardin de ville, Grenoble

De la chanson française à la musique créole, en passant par le folk canadien et les grandes voix de tradition afro-américaine, cette boulimique de la musique tire son inspiration de tous les horizons. Originaire d'Haïti, elle a grandi à Ottawa en Ontario, dans un univers et une culture anglophones. L'artiste autodidacte compose une musique métissée, entre folk, blues, hip-hop, teintée de sonorités créoles. Les arrangements minimalistes privilégient l'impact poétique des mots, la profondeur et la sensualité de la voix.

+ d'infos :
voir le site
• Cabaret frappé : "Théodore, Paul et Gabriel"
 Mercredi 24 juillet 21h 

Chapiteau - Jardin de ville, Grenoble

Derrière ces prénoms masculins se cachent de jeunes parisiennes qui se jouent des clichés. Les trois garçonnes cultivent l'androgynie et le style rétro. Les influences old-school, à la croisée de la pop des Beatles ou du blues de Janis Joplin, du folk de Simon & Garfunkel et de Bob Dylan, ponctuent l'univers mature et vibrant des jeunes femmes. Théodore, Paul et Gabriel, alias Théodora, Pauline et Clémence, écrivent une pop-folk vintage, chantée en anglais pour rendre hommage à leurs idoles, mais également, disent-elles, pour se réinventer. Trois prénoms masculins pour un groupe bien féminin, car sans contre-façon, ce ne sont pas des garçons !

+ d'infos :
voir le site
• Cabaret frappé : "Riff Cohen"
 Jeudi 25 juillet 19h 

Kiosque - Jardin de ville, Grenoble

Star montante en Israël, Riff Cohen débarque sur le sol français et chahute tout sur son passage ! Dans son album, elle nous parle de ses origines, d'identité, mêlant chroniques familiales et contes orientaux avec malice et poésie. Cette jeune chanteuse, également comédienne à ses heures, se démarque par sa fraîcheur insolente, sa joie de vivre, ses mélodies métissées et ses textes faussement naïfs. Son univers oscille entre pop, rock, et musique orientale.

+ d'infos :
voir le site
• Exposition : "Art et bicyclette"
 Du 12 juin au 3 novembre  

Musée Géo Charles - 1 rue Géo Charles, Echirolles

Exposition collective d'art moderne et contemporain à travers différents médiums (peinture, sculpture, photographie, vidéo et installation), réalisée à partir de collections publiques et privées et des collections et archives du musée Géo-Charles. Outre le fait qu'il s'agissait du sport de prédilection de Géo Charles, la bicyclette a été un important outil d'émancipation pour les femmes, à partir de la fin du 19ème siècle. Ce moyen de déplacement a notamment permis de faire évoluer les codes vestimentaires des femmes, avec l'arrivée du pantalon pour tous et toutes !
A l'occasion de cette exposition, un "livre blanc" sera mis à disposition de celles et ceux qui souhaitent raconter leur première expérience liée au vélo : qu'il s'agisse de la surprise au pied du sapin de Noël, de sa première chute, ou de toute autre histoire personnelle.

+ d'infos :
tél. 04 76 22 58 63
• Expo : "Les dessous de l'Isère, une histoire de la lingerie féminine"
 Jusqu'au 30 juin 2014  

Musée dauphinois - 30 rue Maurice Gignoux, Grenoble

« La lingerie est une histoire culturelle à fleur de peau ! », explique la créatrice de mode Chantal Thomass dans la préface du catalogue de l'exposition "Les dessous de l'Isère". Le parcours démarre au XIXe siècle pour s'achever dans notre présent. Il mêle l'histoire des femmes et de leur rapport au vêtement à l'histoire de l'industrialisation de leur fabrication : luttes d'usines, revendications des ouvrières, délocalisations, etc. L'Isère est un haut-lieu de la fabrication textile. Des usines Valisère à la maison Lou, nombreuses sont les marques qui se sont implantées ici et ont permis à leur savoir-faire de rayonner.
Vous pourrez découvrir de nombreux objets qui témoignent de cette histoire : des banderoles de manifestation à des pièces de lingerie suspendue, avec de véritables corsets d'époque ! Et au fil des salles, l'émancipation des femmes se dessine : les soutien-gorges sont de plus en plus légers !

+ d'infos :
tél. 04 57 58 89 01
• Formation d'élu-es : "Les élu-es prennent en compte l'égalité femmes-hommes dans leurs missions"
 Jeudis 5 et 26 septembre 18h-21h 

Salle Mont Blanc, 1er étage de la Métro (Forum) – 3 rue Malakoff, Grenoble

La première séance permettra de partager les enjeux de l'égalité entre les femmes et les hommes, leur prise en compte dans la vie locale, ainsi que leur déclinaison en leviers d'action pour les élu-es.
La seconde séance sera ajustée en fonction des attentes des élu-es participant à la 1ère séance et abordera concrètement la prise en compte de l'égalité femmes-hommes dans des politiques publiques (communication, sports, jeunesse, politique de la ville, social, urbanisme, etc.).
Participation gratuite, ouverte aux élu-es dans tous les domaines, des communes de l'agglomération grenobloise. Inscription auprès de la Maison pour l'égalité femmes-hommes.

+ d'infos :
tél. 04 38 70 17 70
envoyer 1 mail
 Hors agglo 
• 3èmes rencontres d'été : "Féministes en mouvement !"
 Sam 6 et dim 7 juillet  

Université de Nanterre, région parisienne

Parmi les temps forts de ces deux journées d’échanges :
- Une rencontre avec Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits des femmes, pour un échange sur l'année écoulée en matière de droits des femmes et les enjeux des prochains mois.
- Une plénière sur les enjeux internationaux
- Une trentaine d'ateliers, 3 tables-rondes et de nombreux temps d'échange
Retrouvez l'ensemble du programme.

• Spectacle : "Blanche neige"
 Mercredi 10 juillet 15h 

Jardin de ville de Voiron

Vous pensiez connaître Blanche-Neige et les sept nains ? Détrompez-vous, cette conteuse-clown quelque peu fantasque et déjantée vous prouve le contraire… Prenez une tringle à rideau, un morceau de tissu rouge, une comédienne hyper douée et une bonne dose d'imagination et savourez à pleines dents ce conte revisité avec brio par Joane Reymond de la Cie Mine de Rien. Théâtre de rue, burlesque et interactif dans le cadre du festival "Émotions de rue".

• Rencontres Brel : "Yasmina Sana"
 Samedi 20 juillet 18h30 

Scène découverte Guinguette - Saint Pierre de Chartreuse

Une voix profonde, une présence. On dit qu’elle est une "humaine de scène” ! Un mélange de force et d’intime, de feu et d’air, d’ici et d’ailleurs, entre chanson française et musiques du monde. Une musique métisse, transgenre, qui emprunte au monde oriental, au folk, avec des envolées rock et des rythmes reggae indispensables. Elle chante les femmes, le silence, l’humanité, elle dénonce, invite… à couper le souffle. Entrée libre.

+ d'infos :
voir le site
• Rencontres Brel : "Djazia Satour"
 Samedi 20 juillet 20h30 

Chapiteau - Saint Pierre de Chartreuse

Grenobloise née en Algérie, elle fut la voix incandescente du groupe MIG. Djazia Satour maîtrise ses multiples influences, empruntant à la soul, à la pop, à la musique noire, aux rythmes traditionnels et populaires du Maghreb, avec des textes en anglais et en arabe. Ses thèmes oscillent entre la quête identitaire, l’affirmation de soi, la nostalgie et le voyage. Douée d’un charisme naturel sur scène, Djazia Satour a une liberté artistique énergique, tout en nuances. Tarifs : 15€ à 29€.

+ d'infos :
voir le site
• Cheminement en extérieur : "Pérégrination poétique"
 Jeudi 25 juillet 9h45 

Saint-Antoine-l'Abbaye

Fabienne Swialty, écrivaine, viendra poser ses mots forgés à l’aune du quotidien, empreints d’une sueur ordinaire et d’éclats extraordinaires à l’angle des molasses millénaires, sur les rebord des fenêtres à meneaux, à l’orée des secrets enfouis. Dans le cadre du festival "Textes en l'air" (gratuit).

+ d'infos :
voir le site
• Textes en l'air : "L'enfant, drame rural"
 Vendredi 26 juillet 21h30 

Basse Cour de l'Abbaye de St Antoine - Le Village, Saint-Antoine-l'Abbaye

Un nouveau-né abandonné devant la grille d’une ferme va bousculer la vie d’un village figé dans l’immobilisme. Suscitant rumeurs et suspicion, réveillant vieilles querelles et mémoires enfouies, l’enfant va passer de mains en mains jusqu’à revenir dans les bras de celle qui l’a trouvé : l’idiote du village. Cette pièce, véritable plongée dans la monstruosité ordinaire, pose la question de la naissance de l'inhumain. Spectacle de Carole Thibaut, dans le cadre du festival "Textes en l'air". Tarifs : de 12€ à 17€.

+ d'infos :
voir le site
• Textes en l'air : "Villa Olga"
 Samedi 27 juillet 21h30 

Basse Cour de l'Abbaye de St Antoine - Le Village, Saint-Antoine-l'Abbaye

Spectacle de Catherine Zambon (mise en scène d'Alexandra Tobelaim) : il s'agit d'une comédie contemporaine, où il est question d'un oligarque russe traqué sanguin, crétin, jaloux. D'un détective féru d'art plastique et troublé par les pulls marins. D'une épouse innocente et empêtrée, poursuivie par un passé qu'elle veut rendre plus noir qu'il n'est. D'amants qui sont des frères et d'hommes-grenouilles qui tombent amoureux. De cabaret et de robes en lamé. De travestissement en somme, car en fin de compte, personne ne sera en vérité ce que l'on croit qu'il est, et l'amour se déjouera des codes habituels.
Dans le cadre du festival "Textes en l'air". Tarifs : 12¤ à 17¤.

• Textes en l'air : "La légende de la belle Justine"
 Dimanche 28 juillet 15h 

Jardin du Palais, Saint-Antoine-l'Abbaye

Spectacle d'Elisabeth Chabuel (lecture et mise en scène de Natacha Dubois) autour de la figure légendaire de la ville de Die. Justine avait un corps magnifique mais au beau milieu du visage elle avait une énormité : un groin. Dans le cadre du Festival "Textes en l'air".

+ d'infos :
voir le site
• Festival : "Au bonheur des mômes"
 Du dim 25 au ven 30 août  

Grand Bornand (74)

Dans un site entièrement décoré et fermé à la circulation, c'est une véritable ambiance de fête qui s'installe au Grand-Bornand pendant toute une semaine, avec plus de 450 représentations en salles ou en plein air. Tous les genres artistiques sont représentés afin d'offrir au public une grande diversité de spectacles : cirque, marionnettes, musique, théâtre, danse, arts de rue, contes, vidéo, arts plastiques. Évoquer des sujets plus sérieux sans se prendre au sérieux, sensibiliser le jeune public aux enjeux de notre société comptent parmi les priorités du festival "Au bonheur des mômes". Plusieurs spectacles s'attaquent même aux stéréotypes sur les filles et sur les garçons, comme le spectacle "Le complexe de la citrouille" que vous trouverez ci-dessous.
 

+ d'infos :
voir le site
• Au bonheur des mômes : "Le complexe de la citrouille"
 Dim 25 et jeu 29 août Dim 15h55, jeu 10h30 et 15h 

Grand Bornand (74)

La belle Sandy est riche et célèbre. Elle parade en ville et recherche l'élu de son coeur. Un casting des prétendants est organisé, mais la grève des balayeurs bouleverse quelque peu le protocole. Ne cherchez pas de ressemblance avec un conte de fées bien connu : il n'y en a pas. En revanche, un regard acerbe sur l'univers des contes de fées et la morale qu'ils inspirent, si ! Spectacle de la Cie "Histoire de famille", dans le cadre du festival "Au bonheur des mômes". Entrée libre.

+ d'infos :
voir le site
infos éditeur // plan du site
La Maison pour l'égalité femmes hommes est un lieu ressource au service des acteurs de l'agglomération grenobloise sur la thématique du genre. Ce site présente ses missions et ressources, notamment le moteur de recherche des acteurs et des outils disponibles sur l'agglomération.
Ville d'Échirolles Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes métropole Logo L'Europe s'engage avec le Feder Région Rhône-Alpes Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances