La MétroVille d'Échirolles
Partager
la Boîte à outils
 Actualités 
Prévenir les violences sexistes en milieu scolaire : regards croisés sur le Sénégal, le Pérou et la France

En France, les chiffres sont connus : une femme meurt tous les deux jours et demi du fait de la violence conjugale. Une fille sur 10 de moins de 20 ans déclare avoir subi des attouchements au cours de sa vie.
Mais qu'en est-il dans hors de nos frontières ? Les phénomènes sont-ils les mêmes ailleurs, au Pérou ou au Sénégal par exemple ?

Ces questions ont réuni à Grenoble plusieurs acteurs de ces différents pays le 8 avril dernier, à l'initiative du Planning familial de l'Isère et de l'IUFM.


Rencontre sans frontières
L'IUFM de Grenoble a développé un partenariat avec Tabacounda au Sénégal, notamment sur le genre et l'éducation à la sexualité (mais aussi sur les droits de l'enfant et les discriminations).
Côté péruvien, plusieurs partenaires ont été mobilisés via un collectif associatif rassemblé autour d'un projet de coopération avec Independencia, une ville de 320 000 habitants dans la ceinture de bidonvilles qui entourent Lima. Cette coopération a été initiée par les Villes d'Eybens, de Gières et de Poisat, et le collectif associatif Independencia-Grenoble travaille aujourd'hui sur la scolarité et la protection de l'enfance.
Professionnel-les de l'éducation, de la santé et de l'égalité des sexes se sont donc retrouvés pour échanger sur les enjeux et les expériences de prévention du sexisme en France, au Sénégal et au Pérou. Le Planning familial avait mobilisé pour l'occasion différentes structures de l'agglomération, notamment Solidarité femmes, Contact, ainsi que la Maison pour l'égalité femmes-hommes : toutes interviennent en effet en milieu scolaire sur ces questions, et ont pu échanger sur leurs pratiques et leurs outils avec leurs homologues sénégalais et péruviens.


La scolarité des filles, un enjeu fort au Sénégal

Au Sénégal, le taux d'abandon scolaire est très élevé chez les filles. Parmi plusieurs causes, on peut citer la difficulté des parents à payer les frais de scolarité, et le fait qu'ils privilégient souvent plus la scolarité des garçons. Les mariages forcés conduisent également à la déscolarisation. En outre, les filles subissent aussi des violences, y compris à l'école : "Il ne se passe pas une semaine sans que j'ai affaire à un cas de viol, au sein de l'école ou dans la famille", déplore Mme Anta Diouf, représentante de la ScoFi (association pour la Scolarisation des filles).
Lire la suite



 Agenda de l'agglo 
• Stage : "Théâtre forum avec Les Fées Rosses"
 10 au 12 mai ven 18h-22h sam/dim 10h-17h 

Prunier Sauvage - Parc Bachelard, 63 rue Albert Reynier, Grenoble

Venez expérimenter, réagir et transformer la société par la découverte d'une des techniques du théâtre de l'opprimé-e.  Chacun-e trouve sa place, acteurs et actrices construisent et déconstruisent ensemble la réalité. Osez tester des outils artistiques, ludiques et interactifs quelle que soit votre expérience !
Tarifs : 120€ (réduit 90€)

+ d'infos :
tél. 06 52 33 78 89
voir le site
envoyer 1 mail
• Conférence-débat : "Les relations affectives"
 Vendredi 10 mai 20h 

Antigone - 22 rue des Violettes, Grenoble

Emilie Ibanez développe un travail de réflexion sur la fabrication patriarcale des relations affectives et invite à une nouvelle traversée, empirique et cartographique, des grands courants de pensée de la démocratie. Prix libre.

+ d'infos :
tél. 04 76 99 93 23
• Stage : "RIPOSTE : autodéfense pour les femmes"
 Sam 11 et dim 12 mai 9h30-17h 

15, rue Georges Jacquet, Grenoble

Toutes les femmes ont la capacité et le pouvoir de se défendre. Il s'agit d'apprendre quelques moyens simples et efficaces ! Organisés par l'Association de santé solidaire et de prévention des agressions, ces stages RIPOSTE ont pour but d'acquérir des moyens de se défendre, de prévenir les agressions, de prendre conscience de sa force et de (re)prendre confiance en soi. Cette forme d'autodéfense est adaptée à toutes, pour tous les âges et quelle que soit sa condition physique.
Tarifs : 60€ (40€ tarif réduit)

+ d'infos :
tél. 06 95 66 84 70
envoyer 1 mail
• Cinéma : "Wadjda"
 En ce moment  

Le Méliès - 28 allée Henri Frenay, Grenoble

Wadjda, dix ans, habite dans une banlieue de Riyadh, capitale de l'Arabie Saoudite. Issue d'un milieu conservateur, Wadjda est une fille pleine de vie, et cherche toujours à en faire plus que ce qui lui est permis. Premier film produit par l'Arabie Saoudite, et qui plus est, réalisé par une femme, Haifaa Al Mansour, il explore les mœurs et traditions saoudiennes dans un mélange sans cesse étonnant de subversion et de tolérance.

• Cinéma : "Camille Claudel 1915"
 En ce moment  

Le Méliès - 28 allée Henri Frenay, Grenoble

Ce film de Bruno Dumont (avec Juliette Binoche et Jean-Luc Vincent) raconte la vie recluse de Camille Claudel, internée par sa famille en 1914 dans un asile du Sud de la France, où elle passera les trente dernières années de son existence et où elle ne sculptera jamais plus.

• Cinéma : "Hannah Arendt"
 En ce moment  

Le Club - 9 bis, rue Phalanstère, Grenoble
Mon Ciné - 10 avenue Ambroise Croizat, Saint-Martin-d'Hères

1961. La philosophe juive allemande Hannah Arendt est envoyée à Jérusalem par le New Yorker pour couvrir le procès d’Adolf Eichmann, responsable de la déportation de millions de juifs. Les articles qu’elle publie et sa théorie de « La banalité du mal » déclenchent une controverse sans précédent. L’ambition de Margarethe von Trotta, la réalisatrice du film est double : évoquer l’existence concrète d’une intellectuelle en exil et traduire dans le langage cinématographique une querelle philosophique. L'actrice choisie, Barbara Sukowa, incarne avec bonheur cette indomptable femme de génie.

• Soirée : "Femmes égyptiennes et self-défense"
 Jeudi 16 mai 20h 

Salle de l'Eglise Saint Jean Bosco - 12, avenue Vaillant Couturier, Echirolles

Doctorante échirolloise, Perrine Lachenal a commencé une thèse en anthropologie, sur la pratique de l'auto-défense par les femmes égyptiennes, pratique profondément marquée par la période révolutionnaire. Elle propose de partager, lors de cette soirée, un temps de retour sur sa recherche et les évolutions de la vie en Egypte, en interrogeant les parallèles avec la situation en France. Soirée organisée par l'équipe locale du CCFD-Terre Solidaire de la Paroisse Charles Foucauld.

• Forum : "Journée mondiale de lutte contre l'homophobie"
 Vendredi 17 mai 16h-20h 

Place Félix Poulat, Grenoble

À l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie, la lesphobie et la transphobie, un forum associatif regroupera les 8 associations membres du collectif gay et lesbien de Grenoble (CIGaLe) ainsi que quelques associations partenaires comme le Planning Familial de l’Isère. Les stands et animations seront ouverts au public dès 16h et jusqu’à 20h.

+ d'infos :
envoyer 1 mail
• Spectacle : "Vy"
 Ven 17 et mar 21 mai  

Espace Culturel Odyssée - 89 avenue Jean Jaurès, Eybens (17/05 : 20h30)
Espace 600 - Galerie de l'Arlequin, Grenoble (21/05 : 9h30, 14h30)

Une marionnette accompagne silencieusement Michèle Nguyen dans un voyage intérieur. Celui de son enfance bercée par la présence féroce de sa grand-mère. Dans le cadre du festival "Les arts du récit". Tarifs : de 5€ à 15€.

+ d'infos :
tél. 04 76 62 67 47
• Spectacle : "A quelques pas d'elle"
 Mercredi 22 mai 19h30 

Espace 600 - Galerie de l'Arlequin, Grenoble

L’identité est au cœur de la création de Michèle Nguyen, née en Algérie d’un père vietnamien et d’une mère belge. Du Viêt-Nam, elle a rapporté des ambiances sonores, pour tenter de dire un voyage de l’ouest à l’est, du plus superficiel au plus intime, du plus révolté au plus apaisé. Un cheminement entre la mort et la vie. Entre une fille et son père. Aboutissement d’un long processus d’écriture basé sur la musicalité de la parole, la création mêle intimement le monde des mythes et des histoires du quotidien. Dans le cadre du festival des Arts du Récit en Isère. Tarifs : de 5€ à 13€.

+ d'infos :
tél. 04 76 29 42 82
• Rencontre - petit déjeuner au musée : "Autour de l'oeuvre de Monique Deyres"
 Mercredi 22 mai 9h-10h30 

Musée Géo Charles - 1, rue Géo Charles, Echirolles

Le Musée Géo Charles et la Maison pour l'égalité femmes-hommes proposent un petit déjeuner - rencontre avec l'artiste Monique Deyres, autour de son œuvre « In memoria ». Cette oeuvre de Monique Deyres est composée de briques, toutes fabriquées à partir de vêtements et linge de maison ayant appartenu à l'artiste et à sa famille. Ces briques de tissu sont montées en un mur pyramidal, qui renvoie à la fois à la construction et à l'élévation, mais aussi au rempart, à la séparation ou encore à la protection. Autant de thèmes qui font le lien entre l'espace privé et intime et l'espace public. Cette œuvre interroge le parcours et le vécu de cette artiste, mais également la place des femmes dans l'art contemporain. Les pratiques artistiques autour du textile ont d'ailleurs été utilisées par de nombreuses femmes au cours de l'histoire, comme une manière de s'approprier les objets de leur quotidien. L'entrée est libre, sur réservation.

+ d'infos :
tél. 04 38 70 17 70
envoyer 1 mail
• Café-théâtre : "Les mères veillent"
 Ven 24 et sam 25 mai 20h30 

La Guinguette - 80 avenue du Vercors, Fontaine

Avec des textes mettant en scène la maternité, des mères "à peu près", pas toujours "mères-veilleuses", se livrent avec le même plaisir qu'une mouche sur l'oeil de l'entomologiste ! Cruelles sans le savoir, touchantes sans le vouloir, elles vont battre des ailes pour se brûler à cette vérité : non, l'amour maternel n'est pas inné !
Spectacle par la Cie Telkel sur des textes de Valérie Vagné. Tarif : 10€.

+ d'infos :
tél. 04 76 26 61 64
• Danse urbaine : "Les ï-messagers"
 Samedi 25 mai 20h30 

Place des Cinq Fontaines, Echirolles

Aïda Boudrigua est une chorégraphe qui s'est inventée un langage chorégraphique unique mêlant danse contemporaine, classique, jazz, hip hop et danse orientale. A travers cette nouvelle création en milieu urbain, elle questionne ce qui nous relie, au-delà de tous les moyens actuels de communication et interpelle notre façon d'être en lien. Projet construit avec des danseurs et danseuses amateur-es, débutant-es et professionnel-les.

• Colloque : "Les carrières des femmes en sciences : vers l'équité"
 Mercredi 29 mai 14h à 18h30 

Amphi Kuntzmann - 110 avenue de la chimie, Campus de Saint Martin d’Hères

Ce colloque abordera les problèmes des stéréotypes qui freinent souvent les carrières des femmes et explorera des actions permettant d’améliorer la situation actuelle. Parmi les intervenant-es, Catherine Vidal, neurobiologiste, directrice de recherche à l’Institut Pasteur à Paris et auteure du livre Le cerveau a-t-il un sexe ?
Colloque organisé par l’Association Pour la Parité dans les Métiers Scientifiques et Techniques (APMST), en partenariat avec Grenoble INP, l’UJF et l’association Femmes & Sciences. Découvrir le programme complet.
 

+ d'infos :
voir le site
• Spectacle : "Les pieds sur la nappe"
 Jeudi 30 mai 17h 

Hôpital Sud - Avenue de Kimberley, Echirolles

Une nappe aux dimensions hors du commun, réalisée au crochet est posée au milieu d'une rue. Un ouvrage investi à la hussarde par 4 femmes et avec elles leurs interrogations sur "c'est quoi être une femme aujourd' hui ?" Une femme parfaite ou qui essaie de l'être : en recherche de mieux, de plus, souvent insatisfaite, exigeante... Elle s'organise, bouscule, fait des choix, doit les assumer au risque de se prendre les pieds dans le tapis et des tartes dans la gueule. Un spectacle dansé, craché, tendre, vif, et musculaire, par la Cie Group Berthe.

+ d'infos :
tél. 04 76 40 05 05
• Rencontre : "Mes livres, mes mots"
 Samedi 1er juin 10h-18h 

Salle des fêtes d'Echirolles - Avenue du 8 mai 1945

Dans le cadre d'un ensemble d'ateliers et de rencontres portés par le Pôle de la lecture et de l'écrit de la Ville, des enfants feront découvrir l'univers littéraire jeunesse, en présentant leurs œuvres en présence d'auteur-es. Les enfants pourront notamment rencontrer Marianne Barcilon, auteure de Et hop ! La princesse se métamorphosa, qui revisite les contes de princesses. Dans cette histoire, la princesses a troqué sa robe kitsch et sa crinière blonde pour des vêtements, une coupe et un destin plus cools !

• L'échirolloise : "Course féminine au profit de la lutte contre le cancer du sein"
 Dimanche 2 juin 10h15 

Départ de la Frange verte - Avenue de la République, Echirolles

Dans le cadre du 10 km d'Echirolles, "l'échirolloise" est une course exclusivement réservée aux femmes. Avec la possibilité de courir ou de marcher, cette épreuve est organisée dans un esprit de solidarité et de dépassement de soi, avec la fierté de soutenir la lutte contre le cancer du sein. C'est l'occasion également de montrer à toutes les femmes l'importance de l'exercice physique pour prendre soin de sa santé. Sans tabous ni préjugés, ce moment privilégiera le partage et la convivialité. Le montant des inscriptions sera intégralement reversé à la Ligue contre le cancer de l'Isère. Venez nombreuses !
Pour vous inscrire en ligne.

+ d'infos :
tél. 04 76 40 15 38
envoyer 1 mail
• Exposition : "Portraits caméléon"
 Jusqu'au 30 juin  

Musée de la Viscose - 27 rue du Tremblay, Echirolles

La tradition de la photographie africaine du portrait perdure. Mais le type de portrait que propose Myette Fauchère est novateur. Elle brouille les codes de compréhension de l’image et de la représentation.
En Afrique subsaharienne, à l’occasion de cérémonies, les tenues de chaque famille, de chaque chorale ou groupe de jeunes, sont réalisées dans un même tissu. Grâce au travail de mise en scène de Myette Fauchère, les membres prennent la pose devant un fond identique au tissu porté et les personnes disparaissent dans le fond. De véritables « portraits caméléon » sont ainsi créés.

+ d'infos :
tél. 04 76 33 08 28
• Expo : "Les dessous de l'Isère, une histoire de la lingerie féminine"
 Jusqu'au 30 juin 2014  

Musée dauphinois - 30 rue Maurice Gignoux, Grenoble

« La lingerie est une histoire culturelle à fleur de peau ! », explique la créatrice de mode Chantal Thomass dans la préface du catalogue de l’exposition "Les dessous de l’Isère". Le parcours démarre au XIXe siècle pour s’achever dans notre présent. Il mêle l’histoire des femmes et de leur rapport au vêtement à l'histoire de l’industrialisation de leur fabrication : luttes d'usines, revendications des ouvrières, délocalisations, etc. L’Isère est un haut-lieu de la fabrication textile. Des usines Valisère à la maison Lou, nombreuses sont les marques qui se sont implantées ici et ont permis à leur savoir-faire de rayonner.
Vous pourrez découvrir de nombreux objets qui témoignent de cette histoire : des banderoles de manifestation à des pièces de lingerie suspendue, avec de véritables corsets d’époque ! Et au fil des salles, l'émancipation des femmes se dessine : les soutien-gorges sont de plus en plus légers !

+ d'infos :
tél. 04 57 58 89 01
 Hors agglo 
• Spectacle : "Elles et Molière"
 Mardi 14 mai 20h 

Agora - Place de l'Agora, Saint-Ismier

Trois comédiennes interprétent des rôles de femmes et des rôles d'hommes. Trois femmes entrent dans la comédie, la bouffonnerie, la commedia dell'arte. Elles parlent au public de leur féminité, de leur enfance, de leur façon de vivre dans le théâtre. Elles passent de la grâce à la caricature, du sourire à la mimique, de la beauté à la grimace, à travers de petites saynètes burlesques qui relient les différentes scènes de Molière. Par la Cie Le Théâtre sous la pluie. Tarif : de 10€ à 14€.

+ d'infos :
tél. 04 76 52 37 37
• Spectacle : "Et l'assemblée chanta jusqu'à ce que les dernières braises se consument..."
 Jeudi 16 mai 20h30 

Théâtre Le Fou - 2 rue Fernand Rey, Lyon 1

Deux femmes se font l'écho de ces voix lointaines. La rumeur gronde. Les corps jaillissent pour rejouer le destin d'une femme. Par fragments de mémoires, ceux qui l'ont condamnée pour sorcellerie ressurgissent. Derrière la parole de ses accusateurs, la "sorcière" apparaît en négatif, prend corps petit à petit pour se retrouver une ultime fois face à son bourreau. La danse se mêle au jeu et projette ce conflit, jusqu'à la rupture. Dans cette confrontation, les rôles se confondent, oscillent entre brutalité et douceur : un combat qui révèle ce qui dort en chacun. Spectacle par la Cie Anda Jaleo.
 

+ d'infos :
tél. 06 59 41 78 57
voir le site
envoyer 1 mail
• Spectacle : "J'ai muré les portes et les fenêtres"
 Vendredi 17 mai 20h30 

Théâtre Le Fou - 2 rue Fernand Rey, Lyon 1

Spectacle par la Cie Anda Jaleo, d'après les témoignages de deux femmes espagnoles ayant vécu sous la dictature franquiste. L’une, fille d’un républicain, a subi les représailles franquistes. Elle s’est exilée et nous livre son histoire. L’autre dit n’avoir rien vu, rien vécu. Elle est immigrée et se mure dans le silence. Loin du voyeurisme et de l’apitoiement, la comédienne interprète tour à tour ces deux femmes et transmet leurs récits. La danse et le chant Flamenco se mêlent au jeu, renforcent l’intensité des éléments relatés et révèlent les non-dits.

+ d'infos :
tél. 06 59 41 78 57
voir le site
envoyer 1 mail
• Spectacle : "Parle-moi d'amour"
 Dimanche 19 mai 18h 

Théâtre Le Fou - 2 rue Fernand Rey, Lyon 1

Une grand-mère parle pour la première fois de son avortement. Elle livre son histoire à sa petite fille : au péril de sa vie, elle a été contrainte d'interrompre sa grossesse pendant l'Occupation. Répréhensible par la loi, cet acte a été pratiqué clandestinement dans des conditions sanitaires exécrables. Au cours de son récit, ses souvenirs se télescopent : enfance, amours, guerre, peurs, ruptures... Ponctué de non-dits, le récit se construit au fil des questions de la petite fille. Ecrit à partir d'un témoignage, ce spectacle est une double histoire d'amour : celle d'hier, entre un homme et une femme confrontés à un choix difficile et celle d'aujourd'hui, entre cette femme et sa petite fille. Spectacle par la Cie Anda Jaleo.

+ d'infos :
tél. 06 59 41 78 57
voir le site
envoyer 1 mail
• Festival Barbara : "Emily Loizeau"
 Ven 24 mai  

 Le Diapason - 11 rue Jean Rony, Saint-Marcellin

Avec son nouvel ablum, elle parcourt avec aisance des mélodies pleines de poésie, autant que les mots qui les accompagnent. Tarifs : de 7€ à 40€.

+ d'infos :
tél. 04 76 38 81 22
voir le site
• Festival Barbara : "Anne Baquet : elle était une fois..."
 Dimanche 26 mai 17h30 

Salle des fêtes de Pont en Royans

Après le succès de « Non, je ne veux pas chanter », unanimement salué par la critique, Anne Baquet revient sur les planches pour un nouveau spectacle sous les signes de la fantaisie, de l’humour, de la poésie et de la tendresse. Dans « Elle était une fois ... », Anne Baquet chante et donne vie à 11 personnages, plus atypiques les uns que les autres : de l’histoire d’une petite fille qui naît le soir de Noël à celle de sa maman russe, chanteuse… et alcoolique. Ce sont toutes ces histoires qu’Anne Baquet raconte en mêlant avec talent le chant, la danse et la comédie. Tarifs : de 7€ à 12€.

+ d'infos :
tél. 04 76 38 89 84
voir le site
infos éditeur // plan du site
La Maison pour l'égalité femmes hommes est un lieu ressource au service des acteurs de l'agglomération grenobloise sur la thématique du genre. Ce site présente ses missions et ressources, notamment le moteur de recherche des acteurs et des outils disponibles sur l'agglomération.
Ville d'Échirolles Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes métropole Logo L'Europe s'engage avec le Feder Région Rhône-Alpes Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances