La MétroVille d'Échirolles
Partager
la Boîte à outils
 L'agenda de l'agglo 
• Conférence "L'orientation sexuelle : causes de l'homophobie"
 Vendredi 15 octobre 9h 

A la maison des associations de Grenoble, 6 rue Berthe de Boissieux

A l'occasion de son 10ème anniversaire, l'association Contact organise une conférence sur les causes de l'homophobie. L'association a pour objectifs d'aider les familles et amis à comprendre et à accepter l’orientation sexuelle de leurs proches ; d'aider les lesbiennes, gays, biseuxel-le-s, et en particulier les jeunes, à communiquer avec leurs parents ou leur entourage, en les aidant à assumer leur orientation sexuelle ; et enfin de lutter contre les discriminations.

+ d'infos :
tél. 04.73.17.14.70
voir le site
• "Etre heureux, la meilleure des orientations"
 Samedi 16 octobre 14h-19h 

Foyer municipal de Pont de Claix, Bus 1 arrêt Pont de Claix Mairie

L' association Contact organise une après-midi conviviale pour célébrer ses dix ans d'action contre l'homophobie en Isère. Au programme : de 14h à 19h un forum associatif autour de la lutte contre les discriminations, à 16h un spectacle de théâtre interactif "Homos en société", et à 18h "Hip Hop contre l'homophobie" suivi d'un pot convivial.

+ d'infos :
tél. 04.76.17.14.70
voir le site
• "The mind is a muscle" Exposition
 Dimanche 17 octobre 18h30 

Musée Géo-Charles, Echirolles (à deux pas de la Maison pour l'égalité ! )

Autour de l'expo :

DES GOÛTERS DE L'ART (tout public)
Dimanche 17 octobre à 15h, visite commentée de l'exposition. Entrée gratuite, réservation obligatoire

LES JOURNÉES PORTES OUVERTES DE L'ART CONTEMPORAIN
Samedi 9 et dimanche 10 octobre de 14h à 19h (tout public)
Portes ouvertes dans les différents lieux d'art contemporain de Grenoble et de l'agglomération.

Le musée Géo-Charles présente l'exposition "The Mind is a muscle", consacrée à la performance et la mise en danger du corps dans l'art : "La proposition d’exposer au sein du Musée Géo Charles, une partie de cette collection liée à la performance revêt une résonance particulière. Souvent associées à l’art corporel, ces « actions symboliques » poussent souvent les limites de ce corps. Nous sommes loin de la glorification du corps auquel on associe le sport. Le corps est prétexte à sévices, à automutilations et autres traitements de choc (Gina Pane, Esther Ferrer, Sigalit Landau, Marina Abramovi?, Su-Mei Tse). Enfin et surtout, la question du corps croise celle du genre (Yvonne Trapp, Jo Spence)."

+ d'infos :
tél. 04 76 22 58 63
voir le site
• Théâtre 'Histoires d'hommes'
 Jeudi 21 octobre 2010 20h 

Salle Edmond Vigne, 23 rue des Alpes, Fontaine

"Histoires d'hommes" est une histoire de femmes, des femmes qui racontent les hommes de leurs vies, mais aussi leurs rêves, leurs chagrins, leurs joies et leurs colères... Des paroles délivrantes et souvent cinglantes, parfois potaches sans jamais tomber tout à fait dans le clichépour un texte où l'on reconnaît le style incisif et délicieusement amusant de Xavier Durringer, dans une mise en scène de Lucile Jourdan.

Paf : 3 euros sur réservation

+ d'infos :
tél. 04 76 28 76 28
• Danse 'REconnaissance'
 Jeudi 21 octobre 20h (1h30 avec entracte) 

La Rampe, 15 avenue du 8 Mai 1945, Echirolles

 

A l'occasion de ce concours de danse contemporaine, qui promeut la création chorégraphique et ses jeunes talents, trois compagnies nous présentent leur travail. En seconde partie de soirée, la compagnie Akoma Névé nous livre une proposition qui ne manquera pas de nous faire réfléchir. Le spectacle "Hana" c'est en effet la surprenante transformation d'une jeune femme... en homme : héritée des lois du Kanun (code pénal général édicté par les califes et les sultans), la possibilité pour les femmes vierges en Albanie de se proclamer "homme", afin d'obtenir des droits civiques équivalents à ceux de leurs homologues masculins, a inspiré cette chorégraphie contemporaine. De quoi nous interroger sur la corrélation entre sexe et genre, mais aussi la frontière entre l'inné et l'acquis, ou encore la façon dont les normes et la culture façonnent les corps et les sexualités... et les ressorts de leur propre subversion. 

+ d'infos :
tél. 04 76 40 05 05
voir le site
envoyer 1 mail
 Et ailleurs... 
• Conférence de Catherine Vidal : Hommes-femmes, avons nous le même cerveau ?
 8 Octobre 14h-17h 

Les Amanins, La Roche-sur-Grâne, Val de Drôme (26)

Catherine Vidal, neurobiologiste de métier, Directrice de Recherche à l'Institut Pasteur, membre du Comité Scientifique " Science et Citoyen " du CNRS, est aussi une militante de l'anti-sexisme. Grâce à des études scientifiques menées sur les cerveaux d'hommes et de femmes, elle démontre avec rigueur la nature unitaire du cerveau humain, et par conséquent l'origine sociale et environnementale des différences que l'on peut, parfois, observer entre les sexes.

Entrée libre, inscription obligatoire

+ d'infos :
tél. 04.79.63.31.11
envoyer 1 mail
• « Les violences conjugales, que faire localement ? »
 Vendredi 8 octobre 9h-17h 

Mairie de Saint Marcelin,21 place d'Armes, Saint Marcelin

L'Association des femmes élues de l'Isère organise une journée d'études autour du thème « Les violences conjugales, que faire localement ? ».

Ouvert aux élu-es sur réservation 20€ repas compris

+ d'infos :
tél. 04 76 63 10 56
envoyer 1 mail
 Les actus du site internet 
Rose ou bleu Rose ou bleu : "La chasse aux clichés à Meylan !"

Les bibliothèques de Meylan se sont mobilisées du 27 septembre au 9 novembre, pour chasser les clichés sexistes dans la littérature jeunesse. Et ils sont nombreux : rôles stéréotypés, princesses attentistes et mièvres, princes intrépides et courageux, autant de figures à déconstruire et d'alternatives à proposer !

Littérature jeunesse non sexiste, lectures, jeux et expositions ont permis de requestionner ces personnages et modèles. Parmi les temps forts proposés, le nouveau spectacle "Martine et Léon : des modèles qui posent question", joué par les comédiennes Delphine Prat et Marie Neichel de la compagnie Les belles oreilles, a apporté une touche d'humour à ce programme réussi !

A noter, en ce début novembre, une lecture de contes (à partir de 6 ans), le mercredi 9 novembre à 17h à la Bibliothèque Simone Lagrange. Consultez le programme !



Grandes entreprises, fonction publique d'état : même combat pour les quotas !

En ce début d'année 2011, les députés ont adopté une loi qui instaure des quotas exigeant la présence d'un minimum de 40% de personnes du même sexe dans les conseils d'administration des grandes entreprises d'ici 2017. Un article publié sur le site d'information alternatif 'Les nouvelles news', explique qu' "entre 1 400 et 2 000 entreprises pourraient être concernées par le dispositif. Celles cotées en bourse, et celles employant plus de 500 salariés ou réalisant un chiffre d'affaires de plus de 50 millions d'euros".

C'est maintenant au tour de l'Etat d'être interpellé sur la question des quotas. Loin d'être exemplaire en matière d'égalité professionnelle, l'Etat français pourrait bientôt se voir appliquer la même sommation que les grandes entreprises, mais dans le domaine de la masse salariale cette fois. Car si ce sont de fait les femmes qui peuplent majoritairement l'administration d'Etat (51,7%), elles n'occupent encore qu'une minorité des postes de direction (20,3%). Par l'instauration d'un quota fixé à 40%, l'objectif serait donc de rattraper cet écart et de valoriser l'accession d'un plus grand nombre de femmes à des postes à responsabilités dans la fonction publique d'état. Cette idée devrait intégrer une proposition de loi en cours de rédaction portée par la députée UMP Françoise Guéguot.

 

Malheureusement, le risque est grand de voir ces bonnes intentions rester lettre morte. De nombreuses lois existent déjà pour garantir l'égalité professionnelle, dont notamment l'emblématique loi Roudy datant de 1983. Pourtant, l'arsenal juridique n'a pas encore permis de venir à bout des inégalités salariales entre les femmes et les hommes, et c'est plutôt sur le terrain des représentations qu'il semble falloir livrer bataille aujourd'hui. Preuve s'il en est, une étude réalisée par le cabinet Regus, qui nous alerte sur un possible recul de l'embauche des femmes, en particulier celles en retour de congé maternité : "Il y a un an, 44 % des entreprises interrogées envisageaient d'engager des mères, contre 36 % aujourd'hui. " (cf : lien ci dessous) et d'ajouter que parmi ces dernières :« 57 % des entreprises apprécient les mères reprenant le travail car elles offrent leur expérience et leurs compétences sans pour autant demander des salaires élevés. ». Une vision utilitariste de l'emploi féminin qui ne risque pas d'accélérer la réduaction des écarts de rémunération... (le salaire des femmes est encore inférieur de 27% en moyenne à celui des hommes.)

 

Pour aller plus loin, voir les articles du site 'Les nouvelles news, l'autre genre d'info':

 

http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/civilisation-articles-section/parite/881-boulot-ou-bebe-la-cruelle-alternative-regagne-du-terrain

http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/entreprendre-articles-section/entreprendre/859-les-quotas-au-menu-des-deputes



Coup de projecteur sur les jeunes pour l'égalité !

13 projets soutenus dans le cadre de l'appel à projets "Jeunes pour l'égalité" porté par Grenoble-Alpes Métropole ont été présentés le 8 juin à la Maison des habitants du centre ville de Grenoble. Des enfants, des jeunes, des adultes et des professionnel-les ont pu découvrir des créations variées de jeunes (expositions, courts-métrages, extraits de théâtre, slam, etc.).
 

Toutes ces réalisations ont intégré le centre de ressources de la Maison pour l'égalité ; vous allez pouvoir les télécharger ou les emprunter.
A découvrir en ligne :
- le teaser du spectacle "Vraiment vrai ?" de la compagnie les Ailés
- le spot des jeunes filles et garçons de l'AS Surieux
 

Et en septembre, c'est la 4ème édition de cet appel à projets qui sera lancée, avec un coup de pouce financier pour vos projets ! Voir le flyer.



DVD "Regards croisés - Planning familial de l'Isère - 50 ans de lutte"

Ce DVD apporte un regard croisé sur le Planning familial, entre les militant-es d'hier et les citoyen-nes d'aujourd'hui. Il évoque la création mouvementée du Planning familial à Grenoble en 1961, son fonctionnement et son évolution, et apporte une réfléxion sur la place du Planning familial de nos jours. Vous pouvez visionner le DVD ou l'acheter en contactant le Planning : secretariat@leplanningfamilial38.org ou 04 76 87 89 24.



Stéréotypes : stop ! Jeudi 20 octobre à la Bobine - Femmes, hommes : paroles et mots s'invitent, l'égalité s'invente

Dans le cadre de la Quinzaine pour l'égalité femmes-hommes en Rhône Alpes, la Métro, la ville d'Échirolles et la Maison pour l'égalité femmes hommes vous invitent à brasser les mots et les idées, à débattre... & à slamer !

  • 18h-19h30 : Conférence-débat

Femmes et hommes : quels enjeux pour l'égalité, quelles nouvelles formes d'action possibles ?
Faire avancer l'égalité : oui, mais comment ? Acteurs publics et associations peuvent-ils inventer de nouvelles formes d'action ?
. Jocelyne Bougeard, adjointe au maire de Rennes, Présidente de la commission égalité de l'AFCCRE (Association française du conseil des communes et régions d'Europe)
. Chloë Legouez , collectif «La Barbe»
. Laurine Bricard, Osez le féminisme
. et avec Alberte Dessarts, Conseillère déléguée Métro chargée de l'égalité femmes-hommes, de la lutte contre les discriminations et de l'accessibilité, et Sylvette Rochas, 1ère adjointe au maire d'Échirolles chargée de la cohésion sociale, du développement culturel et de l'égalité femmes-hommes.

  • 19h30 : Les communes s'engagent !

Signatures de la Charte européenne de l'égalité entre les femmes et les hommes dans la vie locale par Gières, Poisat et Herbeys. Avec Sarah Boukalaa, Conseillère déléguée à la jeunesse, région Rhône-Alpes, et Jocelyne Bougeard, adjointe au maire de Rennes, Présidente de la commission égalité de l'AFCCRE.

  • 20h : Buffet solidaire déambulatoire autour de l'exposition « Égalité : Regard sur l'agglomération grenobloise »
  • 20h30 : Soirée slam

Scène ouverte aux arts de la parole, pour toutes et tous,
présentée et animée par Barbie Tue Rick, Boutchou, et Mots Paumés.
Vous avez 5 minutes pour dire, lire, improviser un poème, un texte, une histoire, une chanson, un conte, un sketch... sur le thème : ''Égalité entre les femmes et les hommes''.
N'oubliez pas vos textes !
--------------------
Entrée libre et gratuite
Jeudi 20 octobre à partir de 18h à la BOBINE
42 boulevard Clémenceau - Grenoble



Ateliers de fin d'année à la Maison pour l'égalité femmes-hommes !

En cette fin d'année 2016, la Maison pour l'égalité femmes-hommes (MÉFH) propose plusieurs ateliers à destination de l'ensemble des professionnel-les et habitant-es du territoire métropolitain !
 

- le jeudi 1er décembre de 13h45 à 17h, un atelier de sensibilisation intitulé "Communiquer sans discriminer". La participation est gratuite et ouverte à toute personne travaillant ou résidant sur le territoire de la métropole. Au programme : un travail sur les représentations et les stéréotypes, l'adoption d'un langage spécifique pour l'égalité et les principes de la rédaction et de la communication égalitaires.
 

- Après-midi TPE : la Maison pour l'égalité f-h propose également des ateliers de réflexion à destination des lycéen-es dans le cadre de leurs travaux personnels encadrés (TPE), ouverts aux groupes désirant travailler sur un sujet en lien avec les questions d'égalité femmes-hommes, de stéréotypes de genre, etc. Ces temps sont prévus les mercredis 7 décembre et 11 janvier de 14h à 16h30. Plus d'infos dans le doc à télécharger.

Pour ces ateliers, l'inscription est obligatoire par mail à maison-egalite@lametro.fr ou par téléphone au 04.38.70.17.70.



Projection-débat autour du documentaire "Des hommes en vrai"

La Ville de Grenoble organise une projection-débat autour du documentaire "Des hommes en vrai".

Ce documentaire livre un portrait sans fard de six hommes qui parlent de leur identité, de leur rôle de fils, d'amants, de pères. Il invite à réfléchir sur la construction de la virilité et l'évolution des rapports entre les sexes. Il plaide aussi pour une redéfinition de l'identité masculine, qui valoriserait la sensibilité et la paternité.
Selon François Chilowicz, son réalisateur, "ce film est la rencontre avec six hommes qui, à un moment donné de leurs vies, se sont interrogés sur la difficulté d'être un homme, aussi bien en amour qu'en paternité."

Projection-débat en présence d'Eric Verdier, l'un des protagonistes du film
 

Lundi 3 janvier 2011 à 19h
Salle Juliet Berto - 1 Passage du Palais de Justice - Grenoble

Participation : 5€



Carmen dans(e) la cité

Une vingtaine de jeunes grenoblois et grenobloises travaillent depuis un an autour d'un spectacle de danse intitulé "Carmencité-Carmencità". A l'origine de ce spectacle, un projet de création artistique, porté par la MJC Prémol.

L'été dernier, c'est la question des relations entre les jeunes du quartier, et en particulier celles des rapports sociaux entre les sexes, qui s'est imposée comme le fil rouge du projet naissant. La démarche de création a ensuite été alimentée par la recherche de textes et de musiques, la rencontre de professionnel-les de différents horizons, l'écriture de chansons, l'invention de chorégraphies, ainsi que l'interprétation musicale et vocale d'un nouveau répertoire. Mais c'est aussi et surtout une réflexion collective autour des identités féminines et masculines, autour de la place des filles et des garçons dans le quartier, leur façon d'interagir, de s'affronter et de s'aimer, qui s'est dessinée à mesure que le projet avancait... Le thème retenu finalement est celui du crime passionnel : le choix se porte en effet sur l'opéra "Carmen" comme support à l'expression du quotidien des jeunes et à la mise en jeu de cette problématique universelle que sont les rapports sociaux de genre.

C'est donc à partir du vécu des jeunes investi-es dans le projet, de leur rapports au genre et à l'autre, que le spectacle de danse prend forme. Si le choix de mettre en scène l'histoire tragique de Carmen convoque inéluctablement un répertoire assez dramatique et transmet de fait une vision relativement funeste de la situation, ce parti-pris permet néanmoins de mettre à jour certaines réalités de la violence et de l'incompréhension qui président parfois aux relations entre garçons et filles, dans les "quartiers" comme ailleurs... réalités encore trop souvent passées sous silence. Un exutoire, en somme, derrière lequel se cache une démarche exemplaire, menée collectivement par des filles et des garçons, avec la ferme intention de se libérer des contraintes de genre pour avancer sur le terrain de l'égalité des sexes et du vivre-ensemble. Le chemin à faire est encore grand, certes, mais c'est avec ce type d'initiatives et d'énergie que les choses avancent, les mentalités avec...

 

Samedi 3 juin à 20h30 et dimanche 4 juin à 17h
Théâtre Prémol, Grenoble

 

Voir aussi l'agenda de l'agglo
 



Jeunesse et égalité : les prix et concours du moment

Vous êtes jeune ou accompagnez des jeunes qui ont des projets sur l'égalité ? Plusieurs prix et concours peuvent vous intéresser :
 

Prix « Jeunesse pour l'égalité »
A vos caméras, appareils photo, téléphones, ordinateurs... ! L'Observatoire des inégalités lance la deuxième édition du prix « Jeunesse pour l'égalité », un concours de communication visuelle (vidéos, photos, animations web, affiches...) sur le thème : « les stéréotypes, les clichés et les caricatures qui véhiculent les inégalités et les discriminations ». Ce concours, destiné aux jeunes de 11 à 21 ans, est ouvert du 1er octobre au 2013 au 14 février 2014. A gagner : des chèques cadeaux de 250¤ à 350¤. Plus d'infos ici !
 

Concours Buzzons contre le sexisme
Le concours « Buzzons contre le sexisme » organisé par Télédebout repart pour une troisième édition ! Les jeunes de 10 à 25 ans sont appelés à produire en groupe une courte vidéo pour montrer que le monde bouge vers plus d'égalité. Inscriptions du 1er au 31 décembre 2013, envoi des films avant le 15 mars 2014. De nombreux prix sont à gagner : caméras, logiciels, DVD, livres, etc. Toutes les infos sont là !
 

Concours Les Olympes de la parole
La nouvelle édition des Olympes de la parole portera sur le sport : « De nos jours, le sport est-il un facteur d'émancipation des filles et des femmes dans la société ? ». Les inscriptions de ce concours, destiné aux écoles élémentaires, collèges et lycées, sont ouvertes jusqu'en décembre 2013. Concours organisé par  l'Association Française des Femmes Diplômées d'Université. Plus d'infos.

 

 

 

 



Nouveau diplôme universitaire : "Promouvoir l'égalité femmes-hommes"

Une deuxième session de candidatures est ouverte pour le nouveau diplôme universitaire de l'Université Grenoble Alpes, à destination de toute personne engagée dans la promotion de l'égalité femmes-hommes. Vous avez jusqu'au 16 septembre 2016 pour vous inscrire.

Découvrez toutes les informations sur la formation et téléchargez le dossier d'inscription.



Appel à projets : "Quinzaine contre le racisme et les discriminations"

La Ville de Grenoble organise une Quinzaine contre le racisme et les discriminations, du 8 au 21 mars 2017. Le thème sera celui des discriminations croisées (genre / origine / religion), sachant que les mécaniques racistes et sexistes suivent les mêmes logiques. Afin de permettre aux structures qui le souhaitent (associatives ou non), de développer des actions ou d'organiser des manifestations pendant cette période et sur cette thématique, la Ville de Grenoble lance un appel à projets.

Parmi les conditions :
- Les projets proposés doivent être construits collectivement
- Les projets retenus seront financés comme des prestations grâce à une enveloppe de 5 000 euros TTC, sachant que 2 000 euros TTC maximum pourront être attribués à un seul projet
- La réalisation des projets doit intervenir dans la période du 8 au 21 mars 2017.

Les candidats ont jusqu'au 15 décembre 2016 pour adresser leur dossier (uniquement sous format électronique) à : cecile.bagieu@grenoble.fr / 04.56.52.66.21

Retrouvez l'ensemble des conditions dans le descriptif complet.



Semaine : "Vivons ensemble avec nos différences"

La Ville de Gières organise du 9 au 15 mars une semaine "Vivons ensemble avec nos différences". Le thème retenu cette année est l'égalité entre les femmes et les hommes.


Vous pourrez notamment tester vos connaissances sur l'égalité des sexes le 9 samedi mars à partir de 15h, à la bibliothèque de Gières (voir Rdv ci-dessous), ou encore assister à la projection de "Wadjda", premier film soudanais, réalisé par une femme, le mardi 12 mars à 20h30 à la salle du Laussy.



L'égalité professionnelle entre femmes et hommes dans la fonction publique : réglementation et bonnes pratiques

A l'issue d'un travail mené avec la Métro et la Maison pour l'égalité femmes-hommes, le Centre de gestion de l'Isère a publié un guide à l'usage de toutes les collectivités, sur l'égalité professionnelle entre femmes et hommes.
 

Ponctué d'exemples de bonnes pratiques et de rappels réglementaires, il reprend de manière claire et synthétique les quatre grands volets du protocole d'accord sur l'égalité professionnelle dans la fonction publique, à savoir le dialogue social, la suppression des inégalité salariales, l'articulation entre vie professionnelle et personnelle, ainsi que la prévention et lutte contre le harcèlement sexuel et moral.
 

Télécharger le guide.



L'édito de rentrée de Sylvette Rochas

Cet été 2012 a été placé sous le signe du sport.
Les JO de Londres nous ont donné à voir de très beaux exploits de sportives et de sportifs. Les valeurs de l'olympisme nous rappellent que le sport peut être un langage universel, qui rapproche et réunit par-delà les distinctions de sexe, d'origine, les appartenances sociales ou religieuses.
 

Le sport, objet médiatique par excellence, n'est pourtant pas uniquement un terrain de jeu : il s'est régulièrement mué en un terrain de combats, politiques et sociaux. En luttant pour la création d'épreuves féminines aux Jeux olympiques, les femmes ont ainsi pu gagner toute leur place dans le paysage sportif actuel. Leurs détracteurs étaient pourtant nombreux à s'y opposer au début du siècle dernier, à commencer par Pierre de Coubertin lui-même, qui affirmait que « les JO doivent être réservés aux hommes, le rôle des femmes devrait être avant tout de couronner les vainqueurs » !
 

Si les progrès sont là, le combat pour l'égalité des sexes n'est pourtant pas encore gagné, dans le monde olympique comme ailleurs. Les différences de traitements entre les femmes et les hommes au sein de plusieurs délégations à Londres nous le rappellent. Les journalistes ont aussi leur part de responsabilité, s'attardant parfois plus sur le physique et le sourire des sportives que sur leurs performances dans leurs disciplines.
 

Nous pouvons aussi nous inquiéter du contrôle qui pèse toujours sur les sportives de certains pays. Quand la liberté de s'entraîner ou de se déplacer est mise à mal, quand le voile est imposé à certaines athlètes, peut-on encore considérer le sport comme un espace d'émancipation ?
 

La part infime de femmes dans les instances de décision et d'organisation des jeux nous montre que le milieu sportif reste encore ''un monde d'hommes''.
 

Heureusement, il reste des symboles forts, avec l'athlète tunisienne Habiba Ghribi par exemple, qui a dédié sa médaille d'argent aux femmes tunisiennes engagées dans la lutte dans son pays !
 

L'actualité de l'été a été marquée également par une avancée importante dans la lutte contre le harcèlement sexuel.
Saluons l'adoption à l'unanimité de la loi contre le harcèlement sexuel, le 31 juillet dernier. Le vide juridique qui subsistait depuis mai dernier a enfin été comblé. C'est le résultat du travail combiné des parlementaires, des ministères des droits des femmes et de la justice, mais aussi des associations, qui luttent depuis longtemps contre toutes les formes de violences faites aux femmes.
 

Il me reste à vous souhaiter une belle rentrée, et à vous donner rendez-vous très bientôt pour la deuxième édition de la Quinzaine régionale de l'égalité femmes-hommes, à laquelle nous prendrons part début octobre.
L'égalité et la mixité seront notamment à l'honneur lors d'une soirée-débat le 12 octobre, qui permettra de découvrir les créations de jeunes filles et garçons de l'agglomération. Le programme complet sera à découvrir prochainement dans un numéro spécial des Rdv de l'égalité.
 

Sylvette ROCHAS
Première adjointe au Maire d’Échirolles
Cohésion sociale, Culture et Égalité Femmes-Hommes, Conseillère générale de l'Isère



Stop violence agnainst women and men 25 novembre : "Des femmes, des hommes... des histoires"

Les jeunes du sud de l'agglomération seront mobilisé-es autour des violences faites aux femmes, le lundi 25 novembre après-midi, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. En effet, la Mission locale Sud Isère, les Centre de planification d'Eybens et de Pont-de-Claix et la Maison pour l'égalité femmes-hommes organisent un après-midi à la Butte (Echirolles) à destination des jeunes et des moins jeunes !


Ce sera l'occasion d'aborder cette question par le biais de moyens originaux, en creusant notamment les relations de couples. En effet, les jeunes peuvent vivre différentes formes de violences sans forcément les identifier comme telles. Une approche décalée et participative est au programme pour favoriser l'expression et les échanges, avec une projection-débat, des jeux, des ateliers d'expression et de lecture, etc. Accès libre.

Plus d'informations dans le flyer à télécharger.
Pour inscrire un groupe de jeunes : l.carenza@ville-echirolles.fr / 04 38 70 17 70



Entreprises de l'agglomération : en route vers l'égalité professionnelle ?

Plusieurs entreprises de l'agglomération grenobloise sont à l’œuvre pour faire avancer l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes. Certaines font des choix volontaristes pour développer la mixité des emplois, faciliter l'articulation des temps professionnels et personnels, accompagner l'accès des femmes aux postes à responsabilité, ou encore instaurer des budgets dédiés à la réduction des écarts salariaux entre les sexes.
D'après la législation entrée en vigueur début 2012, les entreprises de plus de 50 salarié-es doivent en effet adopter un accord collectif ou un plan d'action en faveur de l'égalité professionnelle. Devant cet enjeu, comment s'y prendre concrètement, comment agir ?
 

Atelier « Entreprises et égalité professionnelle » : le 27 juin à 18h45

Mercredi 27 juin à 18h45, les entreprises se donnent rendez-vous à l'hôtel de ville d'Echirolles pour échanger. Au programme : « L'accord collectif sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes : comment le construire, comment le négocier ? ». Des représentant-es de Schneider Electric et de la Semitag présenteront leur expérience, et des éléments concrets de stratégie, de méthode et de négociation pour adopter un accord collectif.
 

3 nouvelles ressources fraichement publiées

L'APEC (Association pour l'emploi des cadres) vient de publier les résultats d'une étude menée auprès d'entreprises de plus de 50 salarié-es : Attitudes et comportements des entreprises en matière d'égalité professionnelle. Malgré la prise de conscience des inégalités professionnelles par la plupart des entreprises, cette question reste souvent perçue comme secondaire : seules 39% des entreprises interrogées pensent qu'elles doivent agir en priorité pour l'égalité professionnelle, alors même que 76% des répondant-es jugent la situation d’une femme cadre moins facile que celle d’un homme du même statut.
 

L'ORSE (Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises) vient de réaliser également un rapport sur Le poids des normes dites masculines sur la vie professionnelle et personnelle d'hommes du monde de l'entreprise. Cette étude donne la parole à des hommes dirigeants et cadres, qui témoignent de leurs perceptions des normes 'masculines' au travail. Celles-ci imposent par exemple de devoir apparaître comme « un gagnant », « de ne jamais montrer une faille dans l'armure » ou encore « de faire partie du clan » (cercles masculins). Elles constituent des codes incontournables pour une progression de carrière, induisant des comportements particuliers qu'il faut adopter pour gravir les échelons - que l'on soit un homme ou une femme. 
 

Enfin, IMS-Entreprendre pour la cité a réalisé une étude sur Les stéréotypes sur le genre : comprendre et agir dans l'entreprise. Menée auprès de plus de 1200 salarié-es, cette étude montre que les stéréotypes de genre sont partagés par les hommes comme par les femmes. Ces stéréoytpes renvoient à une répartition sexuée des rôles dans l'entreprise, dans laquelle ce sont les hommes qui sont plus souvent perçus comme « leaders ». Cependant, lorsque les femmes accèdent aux postes à responsabilité, elles sont davantage perçues comme carriéristes, avec une tendance à être plus dures et exigeantes. Il ressort également que 8,2% des managers hommes sont célibataires et sans enfants, contre 20% des managers femmes. C'est le reflet sans doute des difficultés rencontrées par les femmes en particulier pour concilier vie personnelle et vie professionnelle.
 

Pour autant, les initiatives se multiplient, et la période semble propice pour tracer un chemin vers plus d'égalité professionnelle. C'est le moment d'agir !



Hors de ses bras Les Fées Rosses à EVE avec Grenoble Alpes Métropole - Festival On Sex'plique

Dans le cadre du festival « On sex'plique » organisé pour la deuxième année à l'Espace de Vie Etudiante (EVE) sur le Campus de Saint-Martin d'Hères, les Fées Rosses, compagnie de théâtre déclencheur, propose une représentation de leur spectacle « Hors de ses bras » en partenariat avec Grenoble Alpes Métropole.

« Hors de ses bras » est une pièce de théâtre forum sur le thème des relations amoureuses et des violences conjugales créé collectivement à partir d'expériences personnelles et d'études sociologiques. Il interroge les spectateurs sur l'histoire de Carmen, une histoire qui pourrait être celle de beaucoup d'autres femmes... et d'hommes. Les Fées Rosses lui donnent corps et voix pour dire ce sur quoi il ne faut plus se taire. La représentation aura lieu Mercredi 18 Octobre à 19h30 à EVE, l'entrée est gratuite.

De plus, la compagnie accueille, en partenariat avec La Pagaille et l'Ébullition, la compagnie indienne de théâtre-forum Jana Sanskriti, qui donnera notamment deux représentations gratuites, une de sa pièce "Shonar Meye - La jeune fille en or " sur la question du mariage forcé et de la dot le Lundi 16 octobre à 19h30 à EVE et une autre de "Brickfield - La fabrique de briques" sur la question du viol dans le cadre professionnelle le Samedi 21 octobre à 19h30 à EVE. Pour en savoir plus, cliquez ici !



Théâtre-documentaire Tabou Crolles : "Une journée pour comprendre les violences faites aux femmes"

Vous désirez en savoir plus sur les violences faites aux femmes ? La Ville de Crolles et l'établissement Solidarité Femmes-Miléna de la fondation Boissel organisent vendredi 10 février à l'espace Paul Jargot de Crolles une après-midi de sensibilisation sur la thématique.

Le temps fort de la journée sera une conférence assurée à partir de 14h30 par l'Association Aide et Information aux Victimes, Solidarité Femmes-Miléna et Rialto SOS Femmes 38. La conférence sera suivie d'un apéritif dinatoire et d'une séance de théâtre-documentaire à 20h30 sur le sujet du viol.

Il est possible de réserver votre place pour l'un des temps ou pour l'ensemble de l'après-midi ; attention, le théâtre-documentaire du soir est payant. Programme détaillé et réservations.



Concours : "Initiative au Féminin 2013"

Pour la quatrième année consécutive, Initiative Rhône-Alpes et Rhône-Alpes Active organisent le concours régional "Initiative au Féminin". 8 créatrices d’entreprise rhônalpines, financées par l’une des associations membres d’un des deux réseaux, seront récompensées en décembre prochain.

Parce que l’entreprenariat féminin représente une source de croissance importante contribuant à la création de richesses sur le territoire, l’objectif des structures organisatrices est d'encourager et d'accompagner la création d'entreprise au féminin.
 

Le dossier de candidature doit être retourné par courrier avant le 1er octobre 2013 minuit. Téléchargez ici le dossier de candidature et retrouvez plus d'informations sur ce concours, ainsi que sur l'ensemble des critères d'éligibilité.
 



Logo sciences po Paris Des enseignements d'un genre nouveau à Sciences Po Paris

La France, bien qu'elle soit la patrie de l'éminente Simone de Beauvoir, qui révolutionnait les modes de penser le genre et le sexe dés 1949 en publiant le Deuxième sexe, accuse un retard certain en matière d'études sur le genre. L'université française, largement devancée par ses homologues anglo-saxonnes notamment, ouvre néanmoins ses portes depuis quelques années à des enseignements et des recherches portant sur les questions de genre, de rapports sociaux de sexes et de sexualités. La dimension construite des identités sexuelles, la contingence du féminin et du masculin à travers le temps, la dimension genrée de l'organisation sociale et des relations de pouvoirs, ou encore l'intégration de cette question dans la construction de l'action publique, sont autant d'axes de travail qui trouvent un écho grandissant dans les laboratoires de recherches et les salles de cours en France. Preuve s'il en est, l'ouverture d'un programme dédié aux questions de genre dans la prestigieuse école parisienne Sciences Po. Le programme PRESAGE, qui compte parmi les membres du comité scientifique des grandes figures de la pensée féministe française, telles que Françoise Héritier, Geneviève Fraisse ou encore Elisabeth Badinter, débutera le 20 octobre prochain et ouvre des perspectives prometteuses pour la recherche sur le genre.

 

Pour voir l'article du Monde à ce sujet :

http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/10/10/sciences-po-pense-sexes_1421622_3224.html

ou "lire la suite" sur le site internet



infos éditeur // plan du site
La Maison pour l'égalité femmes hommes est un lieu ressource au service des acteurs de l'agglomération grenobloise sur la thématique du genre. Ce site présente ses missions et ressources, notamment le moteur de recherche des acteurs et des outils disponibles sur l'agglomération.
Ville d'Échirolles Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes métropole Logo L'Europe s'engage avec le Feder Région Rhône-Alpes Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances