La MétroVille d'Échirolles
Partager
la Boîte à outils

Les outils sont en prêt gratuit à toute personne ou structure du territoire de la métropole grenobloise.

Genre et économie : un premier éclairage -Cahiers genre et développement n°2.

Eclairage de l'ensemble des situations dans lesquelles les femmes sont insérées économiquement mais également les principales notions qui informent structurellement ces situations, comme celles de la division sexuelle du travail, de l'articulation entre les rapports de production domestique et les rapports de production capitaliste. La diversité culturelle et politique à l'oeuvre dans les contextes géographiques variés décrits démontre l'invariabilité de l'exploitation du travail effectué par les femmes et la « mauvaise volonté » des planificateurs et des donateurs pour faire changer cet état de fait.

"Jeunes filles et garçons des quartiers" - Une approche des injonctions de genre

Rapport réalisé avec le soutien de la Délégation Interministérielle à la Ville et la Mission de Recherche Droit et Justice dans le cadre de l'appel d'offres "Analyses des phénomènes de regroupemements de jeunes dans les quartiers populaires"
Document PDFquartiers.pdf

99 questions sur... Les droits des femmes

Comment mesurer l'évolution du rôle et de la place des femmes à travers l'Histoire ? Quelles femmes, par leurs combats, par leurs écrits, par leur travail ont permis aux «femmes ordinaires» d'acquérir leurs droits ? Comment comprendre l'importance de la question des droits des femmes dans la société d'aujourd'hui ? Quels progrès reste-t-il encore à accomplir dans ce domaine ? Conformément à l'esprit de la collection, cet ouvrage propose une analyse documentée d'une question qui intéresse tous les êtres humains, les hommes comme les femmes et aborde ce sujet à travers cinq grands thèmes envisagés chacun à plusieurs échelles, en France, en Europe et dans le monde.

Actes du Parlement des femmes 7 mars 2003

Le Parlement des femmes du 7 mars 2003 est un évènement en prolongation de la Marche mondiale des femmes 2000 et un premier bilan du Palement 2002.

Agir contre les agressions sexuelles

Actes de la sixième rencontre de l'Observatoire des violences envers les femmes.
L'Observatoire Départemantal des violences envers les femmes engrange d'indéniables succès et la peur change de camp. En faisant rélaliser un enquête après des jeunes filles, le Conseil Général a pris le parti de connaître la réalité des violences qu'elles subissent dpuis leur enfantce et d'en affronter l'insupportable, notamment dans le domaine sexuel.

Arts du spectacle: De l'interdit à l'empêchement

Pour l'égal accès des femmes et des hommes au postes de responsabilité, au lieux de décision, aux moyens de production, aux réseau de diffusion, à la visibilité médiatique.

Assemblée Nationale : Rapport d'information n° 3920 / Les hommes et les femmes sur le genre et la dépendance

La député Marianne Dubois présente d'abord des constats de la situation des personnes dépendantes et de l'impact des inégalités des retraites sur la prise en charge de la dépendance pour les femmes. Elle propose huit recommandations.

Associations féministes ; Reproduction ou subversion du genre ?

Pour les associations féministes, le genre constitue un redoutable paradoxe et un défi : utiliser le genre comme concept pour lutter contre le genre comme système social, sachant que celui-ci pèse aussi sur leur fonctionnement et leurs pratiques comme dans toute organisation sociale.


Atlas des préjugés, tome 2

Nous n'en avons pas fini avec les stéréotypes nationaux ! Après le formidable succès de l'Atlas des préjugés (tome 1), l'auteur a poursuivi sa chasse aux idées reçues en imaginant 40 nouvelles cartes et infographies qui stigmatisent nos préjugés. Citons notamment : le monde vu par les Vikings ou Christophe Colomb ; les plus grands stéréotypes européens ; l'Europe vue par les conservateurs britanniques ; la carte des plats immangeables... Comme l'humour est parfois plus efficace que les longs discours, l'auteur a imaginé des cartes satiriques, souvent décalées et toujours drôles sur nos préjugés nationaux.

Autrement dit

Filles et garçons à l'école : une égalité à construire

Beauvoir in love

On connaît la légende Beauvoir, intellectuelle majeure du xxe siècle, figure de proue du féminisme et compagne de Jean-Paul Sartre. Mais que sait-on de l'amoureuse déchirée qui se cachait derrière l'icône ? 1947. Simone de Beauvoir débarque aux États-Unis pour donner une série de conférences sur l'existentialisme. En vérité, Sartre fait tout pour la tenir à l'écart de son idylle avec la mystérieuse Dolores Vanetti. Là, à près de 40 ans, Beauvoir va faire la rencontre d'un écrivain américain hors normes : le séduisant Nelson Algren. Dès leur premier échange, c'est le choc. En moins de vingt-quatre heures, dans les bas-fonds de Chicago, entre bars sordides, planques de junkies et un deux-pièces sommaire, Simone revit. Avec Algren, elle va découvrir ce qu'il y a de plus bouleversant dans l'amour au masculin : ses élans de romantisme, ses fureurs et ses émois enfantins... Constamment attisée par leurs séparations et d'éphémères retrouvailles, la tension amoureuse se fait parfois insoutenable. Mais elle réveille aussi l'énergie créatrice des deux amants. C'est à ce moment-là qu'ils écrivent leurs chefs-d'½uvre : Nelson, le roman qui lui vaudra la gloire, L'Homme au bras d'or, et Simone Le Deuxième Sexe, texte fondateur de la libération des femmes. Ils auront, en tout et pour tout, été réunis pendant moins d'un an mais le souvenir de leur histoire les hantera jusqu'à la mort. À travers ce livre , Irène Frain fait renaître toute la magie et l'illusion des amours impossibles. Celles qu'on n'oublie jamais.

Belles & rebelles 1915-1945. Femmes entre deux guerres : images de tradition et de modernité

200 photos permettant de découvrir la vie quotidienne de nos mères et de nos grand-mères. Agrémenté de textes d'archives : articles de presse, manuels, traités de morale, chansons, romans et témoignages.

Broderies

Discussions entre femmes iraniennes

C'est pour un garçon ou pour une fille ?

"Nous naissons nus, tout le reste n'est que travestissement", selon RuPaul, la célèbre drag queen. Et si la nature avait parfaitement doté les femmes des outils nécessaires à la lecture des cartes routières, à l'infidélité, au braquage de banques ? Et si les petits garçons livrés à eux-mêmes adoraient jouer à la poupée ? Et si les hommes étaient tout aussi doués que les femmes pour préparer les biberons, langer et choyer les bébés ? Et si tous ceux qui croient le contraire n'étaient que les victimes d'une vaste conspiration mondiale vieille de 25 000 ans ? Voilà ce que cet ouvrage s'efforce de démontrer. S'appuyant sur la recherche féministe anglo-saxonne, ce livre féroce s'en prend, avec un sérieux non dénué d'humour, à la "dictature du genre" dans tous les domaines. Les illustrations de la rigidité des rôles attribués aux femmes et aux hommes ou, au contraire, les exemples de transgression sont puisés dans la vie quotidienne, la littérature et la culture populaire. Fervent adepte des théories "constructionnistes" de la personnalité, Georges-Claude Guilbert défie équitablement les phallocrates comme les féministes "essentialistes" qui ne jurent que par la Féminité et rejoignent en cela leurs "adversaires" machistes.

Cahiers genre et développement n°1. Le genre : un outil nécessaire. Introduction à une problématique

Recueil de documents de référence sur la notion de genre et l'analyse des problèmes de développement qu'elle permet.

Cahiers genre et développement n°3. Genre, mondialisation et pauvreté

Ensemble de textes interrogeant le pouvoir structurant de l'économie selon un perspective de genre pour comprendre la nature et les transformations des rapports entre hommes et femmes. Accent porté sur l'accélération du mouvement de mondialisation qui va de pair avec l'accroissement de la pauvreté/prospérité et qui accentue l'inégalité des relations de genre et la subordination des femmes.

Canto Poema

Dans ce recueil on trouve les poèmes qui ont accompagné l'auteur au cours de ses récitals dans différentes villes du monde. Une sélection que embrasse plus de trente ans d'oeuvre....

Choisir la cause des femmes. Choisir de donner la vie. Gisèle Halimi : la liberté des libertés.

La liberté des libertés : « ... oui, mon corps m'appartient. Mais s'il m'appartient c'est avant tout que je suis plus qu'un corps. » « Pour celles qui croient au ciel, pour celles qui n'y croient pas, donner la vie est la liberté des libertés, celle dont dépendent toutes les autres. Toutes les luttes de libération sont vaines si les femmes restent dans un état de non pouvoir sur leur propre corps... »
Choisir de donner la vie : le Colloque international de Choisir octobre 1979. Intégralité des débats.

Choisir la cause des femmes. Le programme commun des femmes

Programme des revendications féministes en tant que revendications politiques issu du mouvement de femmes.

Choisir la cause des femmes. Viol, le procès d'Aix. Gisèle Halimi : le crime.

A travers l'instruction du procès pour viol d'Aix, la dénonciation du viol et de ses causes.

Choisissez TOUT

Donner envie à toutes les femmes d'oser, de rêver et de changer le monde.
Nathalie Loiseau, aujourd'hui directrice de l'ENA, se souvient de la jeune fille rentrée presque par hasard à Sciences-Po à seize ans et qui s'est prise de passion pour le service public et la diplomatie, y exerçant les fonctions les plus variées. Elle nous raconte son parcours, ses rencontres, ses situations tendres, drôles ou révoltantes. Une histoire qui donne envie de ne renoncer à rien, de vivre pleinement sa vie de femme, de mère, de repenser nos rapports au travail, aux hommes, à la vie.

Clara "Elle sont avancer leur temps" n°126

Clara "Elles font avancer leur temps" n° 125

Magazine
Italie : Femmes en marche pour le respect
Dossier : Egalité professionnelle, passons à l'acte

Clara "Elles font avancer leur temps" n° 127

septembre 2011
Magazine
Dossier : Un vent de féminisme sur le "printemps arabe"
Actus : Proposition de loi pour la scolarisation obligatoire dès 3 ans

Clara "Elles font avancer leur temps" n° 128

Magazine
Joyeux Noël anti-sexiste

Clara "Elles font avancer leur temps" n° 132

Magazine :
Dossier : Les zanimos sont-ils machos ?

Politique : Bilan de la séquence électorale 2012


du temps pour moi N°132 - TricotMagda Sayeg, le girl power au service de l'art urbain

CLIO Histoire, Femmes et Sociétés / Héroïnes n°30

Clio. Histoire, femmes et sociétés, revue semestrielle francophone d'histoire des femmes, ouvre ses colonnes à celles et ceux qui, dans toutes les périodes de l'Histoire et jusqu'au très contemporain, entreprennent de rendre visibles les femmes ou proposent une lecture sexuée des sociétés. Organisée autour d'un thème, elle comprend, en outre, les rubriques suivantes : Témoignages et interviews ; Documents ; Clio a lu ; Clio a reçu.

Image JPEGClio n°30

CLIO Histoire, Femmes et Société / 68' Révolutions dans le genre. n°29

Ce numéro de Clio, Histoire, Femmes et Sociétés est un peu inhabituel. En effet, contrairement aux principes de la revue, le dossier est consacré uniquement à l'histoire contemporaine et même à l'histoire du très contemporain : nous rendons compte de journées d'étude organisées à Lyon en septembre 2008 qui s'inscrivaient dans un cycle de colloques sur « les années 68 »1 échelonnés de novembre 2007 à novembre 20082. Cependant, pour conserver la présence des différentes périodes de l'histoire, les trois articles de la rubrique Varia sont dédiés l'un à l'histoire ancienne : Marine Bretin-Chabrol et Claudine Leductraitent d'un sujet originalsur « La botanique antique et la problématique du genre » ; l'article en histoire médiévale d'Anne-Laure Méril Bellini Delle Stelle porte, d'après la Vie de Lutgarde d'Aywières, sur les rapports de genre dans les monastères féminins du xiiie siècle ;le troisième enfin d'Isabelle Krier est consacré, en histoire moderne, aux Souvenirs sceptiques de Marie de Gournay dans L'Égalité des hommes et des femmes.


CLIO Histoire, Femmes et Société / Voyageuses n°28

Si la vie et les exploits des aventurières, des exploratrices, des pionnières en tout genre font dorénavant l'objet de récits nombreux, ce numéro de Clio HFS élargit les perspectives. Il s'intéresse non seulement à la mise en récit du voyage mais au genre de la mobilité, aux figures inédites de voyageuses, aux croisements entre voyage, genre et empire, à la diplomatie culturelle sous toutes ses formes et aux incidences du voyage dans la construction des identités sexuées. Dans ces pages on découvrira, entre autres, l'héroïne voyageuse des sagas islandaises, les religieuses itinérantes de l'époque moderne, la poétesse japonaise Yosano Akiko ou bien encore Alexandra David-Néel... Une invitation à voyager dans le temps et dans l'espace.


CLIO Histoire, Femmes et Société /Erotiques n°31

Dans le monde grec antique, Éros est une puissance divine qui agit sous le contrôle d'Aphrodite en provoquant désir, frissons et délicieux alanguissements chez ses victimes. L'éros, expression du désir physique et psychique, était ainsi pensé comme extérieur à l'individu et comme le déclencheur d'émotions et de pratiques corporelles qui englobaient bien plus que la simple pénétration longtemps tenue pour l'acte sexuel par excellence. Ce volume fait ainsi place aux pratiques lesbiennes et aux pratiques sexuelles orales (fellation, cunnilingus) dans le monde gréco-latin, aux usages de psychotropes en contexte festif gay, en passant par des traités pédagogiques du Moyen Âge, des archives de tribunaux d'Église et des biographies spirituelles de femmes dévotes du XVIIème siècle et le Dictionnaire des sciences médicales élaboré au début du XIXème siècle

CLIO Histoire, Femmes et Sociétés / Amérique Métisses n°27

Le métissage n'est pas une singularité américaine, certes. Le déplacement des hommes et des femmes, la circulation des idées, le commerce des marchandises, les flux financiers qui vont de pair avec les transferts culturels ont généralement favorisé la rencontre des corps et l'hybridation des imaginaires.
Image JPEGclio27.jpg

CLIO Histoire, Femmes et Sociétés / Femmes et images. n°19

Recueil d'articles sur les images représentant les femmes ou créées par les femmes à travers l'Histoire

CLIO Histoire, Femmes et Sociétés / Le genre du sport n°23

Recueil d'articles concernant le genre du sport.

Clio Histoire, Femmes et Sociétés / Relectures n°32

Recueil d'articles sur les images représentant les femmes ou créées par les femmes à travers l'Histoire

Comment les femmes et les hommes utilisent-ils leur temps ? Trois études européennes.

Etude 1 : Flexibilité et conciliation de la vie professionnelle et de la vie de famille : une nouvelle forme de précarité Etude 2 : Aménagement du temps de travail... Egalité des chances hommes femmes... Création d'emploi... Quelles articulations ? Etude 3 : L'avenir de l'emploi en Europe : l'emploi du temps selon le sexe

Contre le masuclisme

Des hommes divorcés, perchés en haut d'une grue, qui se disent lésés par une justice qui leur confisquerait leurs enfants ; des associations défendant les hommes battus et criant à la manipulation des chiffres sur les violences conjugales ; des groupes de parole destinés à des hommes en perte de repères et en quête d'une nouvelle identité masculine.
« Droits des pères », « violences et discriminations à l'encontre des hommes », « crise de la masculinité », tels sont les thèmes chers aux masculinistes. Associations, psychologues, militants, figures médiatiques ou simples quidams, ils sont un certain nombre à affirmer qu'aujourd'hui ce sont les hommes qui souffrent, qu'ils sont victimes des femmes qui auraient pris le pouvoir, des féministes qui seraient allées trop loin, bref d'une société «matriarcale ».
Adeptes de la victimisation et de l'inversion des rôles, les masculinistes militent pour la défense de l'ordre patriarcal et des privilèges masculins. Leur idéologie s'inscrit dans un contexte politique réactionnaire où l'on voit se renouveler les formes de la domination masculine.
Ce livre a été conçu comme un outil pour analyser et contrer ce mouvement.


Contre les publicités sexistes

La publicité exploite le corps des femmes pour susciter du désir, générer de l'envie, exacerber les frustrations et rendre le produit à vendre attirant. Soumise aux normes aliénantes d'une beauté stéréotypée, symbole du plaisir sexuel, ou encensant la ménagère passive cantonnée dans sa cuisine, l'image des femmes n'a jamais été autant instrumentalisée. Omniprésentes et conçues pour marquer les esprits, ces représentations modèlent notre imaginaire et participent à la construction des normes de genre : d'un côté, la féminité associée à la jeunesse, à la beauté et à la maternité et, de l'autre, la virilité à la force, à la puissance et à l'action. Loin d'être un art, tout sauf inoffensive - c'est-à-dire perçue au second degré par des consommateurs responsables -, la publicité véhicule les pires clichés sexistes et renforce la domination patriarcale.

Contre les violences faites aux femmes n°2

Cette brochure synthétise les échanges et réflexions menés entre des élu/es venu/es de diverse régions de France et des militantes associatives sur l'action publique contre les violences faites aux femmes, lors d'une rencontre organisée le 18 novembre 2006 à Paris par l'association "élu/es contre les violences faites aux femmes".

Corps de filles, corps de garçons : une construction sociale

Dès la fin de l'école primaire, les filles sont plus nombreuses que leurs camarades masculins à se soucier de leur apparence. Elles sont en revanche moins nombreuses à aimer les jeux sportifs. Comment ces différences émergent-elles ? Comment les enfants apprennent-ils à agir avec et sur leur corps d'une manière différente de l'autre sexe ? Martine Court, sociologue et membre du Groupe de recherche sur la socialisation (université Lyon-II - ENS de Lyon), analyse la façon dont les corps féminins et masculins se construisent au cours de l'enfance. À partir d'une enquête auprès d'enfants de 10 à 12 ans, elle montre comment famille, médias et pairs contribuent à cette construction. À travers les portraits de filles et de garçons, elle décrit les voies par lesquelles on devient une « vraie » fille ou un « garçon manqué », un garçon « sportif » ou « coquet ». Si le rôle que joue la socialisation dans la formation des différences entre les sexes est aujourd'hui bien connu, les processus à travers lesquels cette socialisation se réalise le sont en revanche beaucoup moins. Ces processus sont ici décrits et analysés en détail. Ils apparaissent ainsi dans toute leur complexité, loin des représentations simples que l'on s'en fait parfois.





Création où sont les femmes ?

Cet ouvrage analyse, de façon claire et accessible, les mécanismes d'effacement du champ culturel de la création des femmes, en soulignant la particularité française.

De nouveaux défis pour le féminisme

Cinq ans après les Assises nationales pour les droits des femmes, des années marquées par de nombreuses initiatives et l'émergence de nouveaux problèmes, ce forum débat, ouvert à toutes et tous, a été un moment fort de réflexion féministe face aux enjeux actuels et a permis de débattre des perspectives.
A la différence des Assises, il n'était pas question de dresser un panorama exhaustif, mais plutôt de traiter de points critiques qui sont aujourd'hui à l'ordre du jour, sur lesquels nous avons essayé de définir des positions, et aussi de combler des lacunes importantes. Nous avons tenté d'introduire une approche " transversale " dans tous les ateliers : peut-on parler de libre-choix à l'époque de la mondialisation libérale, en particulier pour les femmes ? comment construire l'unité des femmes alors que les écarts se creusent ? comment répondre à la marchandisation et au tout-technique, à la remontée du " biologique " et réaffirmer la libre disposition de notre corps ? Que visait-on ? S'agissait-il d'élaborer des revendications, des options très précises pour certains des thèmes ? de rédiger un appel à manifeste portant un regard féministe sur les évolutions actuelles ? Nous aurions aimé conjuguer les deux.
Le forum s'est tenu en pleine période pré-électorale et a eu, entre autres, pour objet d'interpeller les politiques - nous l'avons fait - et d'assurer notre visibilité.

Des femmes en résistance : 1939-1945

Trente témoignages de femmes qui, pour des raisons politiques ou tout simplement parce qu'elles ne supportaient pas de voir leur pays occupé, ont choisi de résister. Trente photographies qui parlent aujourd'hui d'aventures humaines du temps jadis.

Des femmes et le monde

A l'initiative de l'association Solidarité Femmes Grenoble Isère, des femmes victimes de violence ont décidé de briser le silence en s'exprimant sur leur vécu. Elles ont écrit, dessiné, peint.... à partir de 5 thèmes fondamentaux de la charte Mondiale des femmes signée en décembre 2004 : Justice, Solidarité, Egalité, Liberté, Paix.

Des femmes et le monde

A l'initiative de l'associaiton Solidarité Femmes Grenoble Isère, des femmes victimes de violence ont décidé de briser le silence en s'exprimant sur leur vécu. Elles ont écrit, dessiné, peint... à partir de cinq thèmes fondamentaux de la Charte Mondiale des Femmes signée en décembre 2004 : Justice, Solidarité, Egalité, Liberté, Paix. Ces tableaux pleins d'émotion qui reflètent leur détresse, leur questionnement, mais aussi leurs espoirs, ont été réunis dans une exposition, inaugurée le 25 novembre 2005 (Journée Mondiale de la lutte contre les discrimations faites aux femmes), à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Grenoble. Le présent ouvrage, conçu comme un album photos, reprend l'ensemble des tableaux réalisés. Afin de faciliter la lecture, les textes écrits sont repris en page de gauche de chaque fois que nécessaire. L'association Solidarié Femmes, quant à elle, introduit chaque session par un texte d'anlalyse des thèmes en rapport avec les violences vécues.

Des violences fondées sur le genre : de l'approche conceptuelle à la construction d'un champ d'action publique cohérent

Mémoire dans le cadre du Master "Politiques Publiques et Changement Social" ; Mention "villes, territoires et solidarités"

Diagnostic de l'Egalité entre les Hommes et le Femmes dans la Politique de la Ville

Préconisations - Rapport final
Préconiser n'est pas prescrire, c'est donner un conseil qui sera ou non reçu comme pertinent et qui, s'il est reçu, trouvera ou non les moyens d'être mis en oeuvre.

Dis Papa, c'était quoi le patriarcat ?

Cet essai envisage le patriarcat comme une «mégacivilisation» confondue avec l'ordre du monde. Par une prodigieuse opération de propagande menée sous l'égide d'institutions taillées pour le servir (la religion, la famille, la propriété), il a longtemps imposé sa conception de la vie, de la mort, de l'art. La littérature a largement contribué à accréditer l'idéologie qui le structure. Après tout, elle est partie prenante de la «civilisation du Livre»!

Voilà près de quatre mille ans que les « grands textes fondateurs », les épopées et le tout-venant des chefs-d'½uvre célèbrent la figure du héros en remettant sur le métier le vieux scénario à la gloire d'Un Seul - de sa lignée, de sa vaillance et de sa force. Mais le souffle épique se fait court et cela s'entend dans la langue, qui désormais s'insurge contre la fausse neutralité d'un masculin arrogant. La patriarquie a beau contre-attaquer, plus elle résiste, plus son manteau craque aux coutures. Comme le tee-shirt de Spiderman ! jubile Geneviève Pruvost dans son avant-propos.
Cette civilisation de la domination (du chef sur tous, des hommes sur les femmes, des adultes sur les enfants, des humains sur les animaux) se prétendait éternelle, et elle se sait aujourd'hui menacée de disparition. Pour la voir en future Atlantide, il faut, imitant Anne Larue, ôter les lunettes qui donnent au réel l'apparence de la nécessité et observer les choses telles que nous les vivons. L'exercice passe par une relecture décapante des best-sellers patriarcaux du passé (L'épopée de Gilgamesh, l'Iliade, le Code de Hammurabi), assortie d'un examen panoramique des comics américains, de la littérature contre-utopique et de la science-fiction.


Ecarts d'identité

Revue sur la migration-l'égalité-l'interculturalité

Ecarts d'identité

L'immigration feminine et son devenir

Ecarts d'identité n°105 / L'interculturalité au féminin

Ecarts d'identité n°68 / L'immigration féminine et son devenir

Économie & humanisme: Égalité femme-hommes changer les rapports sociaux

Cette publication délibérément très ouverte à l'international fait écho et veut représenter une contribution à la poussée, que l'on ne peut que vouloir inexorable, vers une égalité effective entre femmes et hommes.
Il s'agit d'abord de reconnaître pleinement la place que les femmes tiennent, à de multiples niveaux (production, solidarités, éducation, dynamisation générale des sociétés...), dans la vie collective et le développement des sociétés. Il s'agit, bien autant, de souligner les obstacles considérables qui freinent leur pleine participation et les voies empruntées - ou à ouvrir - pour abattre ces obstacles.
Enfin, ce dossier définit ce qu'est une «approche par le genre» et développe tout ce que l'on peut en attendre pour le devenir des sociétés. Cette démarche suppose et enclenche, si on l'adopte, une transformation en profondeur des rapports sociaux.

Economie et Humanisme

Revue trimestrielle, numéro 378.
Dossier sur l'égalité Femmes-Hommes et changer les rapports sociaux.

Egalité des femmes et des hommes dans le sport : comme dans le marathon, ce sont les derniers mètres les plus difficiles

Ce rapport retrace les différentes activités conduites en 2010-2011 par la délégation du Sénat aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes et, en particulier, les positions qu'elle a défendues sur les cinq projets ou propositions de loi dont elle a été saisie : la réforme territoriale et son impact sur la parité, les violences au sein du couple, la dissimulation du visage dans l'espace public, la parité dans la gouvernance des entreprises ainsi que les conséquences de la réforme des retraites sur les retraites des femmes..

Le rapport rend également compte des travaux que la délégation a effectués sur le thème de réflexion qu'elle s'était donnée pour l'année 2010-2011 : « Egalité des femmes et des hommes dans le sport ».

Très masculin par ses origines, le sport constitue par bien des aspects le miroir grossissant des inégalités auxquelles sont confrontées les femmes dans la société.

La pratique féminine sportive reste cantonnée à quelques disciplines ; le « plafond de verre » est omniprésent dans le monde sportif et le sport féminin de haut niveau fait souvent figure de « parent pauvre » face au sport masculin qui draine l'essentiel de l'attention médiatique.


Egalité entre femmes et hommes : aspects économiques

Examen des relations économiques entre les femmes et les hommes autour des thèmes des inégalités individuelles de salaire et d'emploi et de la discrimination sur le marché du travail mais également dans une perspective globale qui permet d'identifier l'incidence des choix individuels des femmes et des hommes (composition de la famille, répartition des tâches domestiques, participation à l'activité économique) sur le fonctionnement de l'économie. Deux conclusions ressortent du rapport. - La participation des femmes à l'activité économique est un puissant facteur d'amélioration de la performance économique des pays développés parce qu'elle permet la diversification des talents et oriente la demande des ménages vers des services - de proximité, culturels, de loisirs... - à fort contenu en emplois. - Les pays d'Europe du Nord, où l'existence d'un Etat-providence développé a permis de concilier l'activité féminine et les contraintes de la maternité, ont connu un regain de la natalité, après la forte baisse intervenue depuis le milieu des années soixante ; la fécondité a au contraire fortement diminué dans les pays où le conflit entre activité féminine et contraintes familiales n'a pu être résolu. L'auteur plaide en conclusion pour une nouvelle conception de la politique familiale qui, en réconciliant développement de l'activité féminine et vie familiale, favoriserait l'égalité professionnelle, serait source de croissance et d'emploi et pourrait même à terme induire une hausse de la natalité.


Égalité entre femmes et hommes: aspect économiques

Examen des relations économiques entre les femmes et les hommes autour des thèmes des inégalités individuelles de salaire et d'emploi et de la discrimination sur le marché du travail mais également dans une perspective globale qui permet d'identifier l'incidence des choix individuels des femmes et des hommes (composition de la famille, répartition des tâches domestiques, participation à l'activité économique) sur le fonctionnement de l'économie. Deux conclusions ressortent du rapport. - La participation des femmes à l'activité économique est un puissant facteur d'amélioration de la performance économique des pays développés parce qu'elle permet la diversification des talents et oriente la demande des ménages vers des services - de proximité, culturels, de loisirs... - à fort contenu en emplois. - Les pays d'Europe du Nord, où l'existence d'un Etat-providence développé a permis de concilier l'activité féminine et les contraintes de la maternité, ont connu un regain de la natalité, après la forte baisse intervenue depuis le milieu des années soixante ; la fécondité a au contraire fortement diminué dans les pays où le conflit entre activité féminine et contraintes familiales n'a pu être résolu. L'auteur plaide en conclusion pour une nouvelle conception de la politique familiale qui, en réconciliant développement de l'activité féminine et vie familiale, favoriserait l'égalité professionnelle, serait source de croissance et d'emploi et pourrait même à terme induire une hausse de la natalité.

Egalité et diversité - Travail, genre et sociétés

Poser la question de la différence des sexes dans les sciences sociales du travail et inviter à la réflexion sur le travail dans le champ des recherches sur le genre, décrypter, à partir de hiérarchie, des divisions et des segmentations qui parcourent le monde du travail, le statut des hommes et des femmes dans la société et poser ainsi la question de la différence des sexes : telle est l'hypothèse fondatrice de " Travail, genre et société ".

Egalité professionnelle hommes-femmes : des clés pour agir

Un cahier des élèves administrateurs territoriaux de l'INET

Agir pour favoriser l'égalité professionnelle entre les hommes et femmes au sein des collectivités : c'est ce que vous proposent les élèves administrateurs territoriaux de l'INET avec ce cahier, pragmatique, riche d'exemples et de contacts.

Un inventaire des pratiques en collectivités

Le groupe « égalité professionnelle hommes-femmes » de la promotion Paul Eluard a recensé dans les collectivités de tout le territoire national les pratiques à l'½uvre pour que se développe l'égalité professionnelle hommes-femmes. Ce cahier présente ces pratiques de façon structurée. Le but : donner les clés pour agir aux managers et équipes de direction des collectivités qui souhaitent s'engagent sur ce sujet.
Les exemples d'actions par thèmes et les contacts de leurs acteurs font la richesse de ce document préfacé par Najat Vallaud-Belkacem, ministre des droits des femmes, et François Deluga, président du CNFPT.
Vincent Feltesse, député de la Gironde, chargé par la ministre de recenser les politiques locales favorisant l'égalité, appuiera d'ailleurs son rapport sur ce travail de terrain.


Enquête sur la discrimination sur le territoire de Saint-Martin-d'Hères

Enquête sur le territoire de Saint Martin d'Hères sur la lutte contre les discrimations.

Entretenir la beauté comme un mensonge

Nathalie Epron propose à notre attention une synthèse vivante, claire et subtile sur le partage des pouvoirs entre les femmes et les hommes. Après un bref voyage aux sources qui resitue les enjeux, cet ouvrage évoque les défis d'aujourd'hui, leurs limites et leurs possibles. Du pacte fraternel au lyrisme de la chair, du chantage de la beauté au vertige de la confusion des sexes, l'auteure fait entendre les appels du large ou de l'étroit auxquels nous sommes soumis. Confrontant culture de la différence sexuelle et fragments de la réalité, ce court essai stimulant invite à un reconfiguration de nos territoires personnels et communs.

Être femme en politique

" Ce livre est un témoignage. Le mien, et celui d'autres femmes, stars de la politique ou militantes inconnues des médias. Un témoignage sur les combats menés, les coups reçus, les médiocrités, la petitesse, mais aussi les joies et la noblesse de l'engagement politique. Il est aussi une réflexion, la mienne et celle de quelques autres femmes qui ont choisi la politique parce qu'elles veulent agir, construire un monde meilleur et rêvent de sociétés moins violentes, plus équilibrées, plus humaines. Mais les femmes peuvent-elles changer la politique ou bien la politique changera-t-elle les femmes ? "

Fantaisies L'idéal féminin n'est plus ce qu'il était

Fantaisies aborde les questions de la construction des genres et de l'identité des femmes... et donc des hommes, en s'amusant avec les différents codes de la représentation sexuée... et théâtrale. L'auteur démonte avec une certaine jubilation la mécanique d'oppression qui se cache derrière la notion d'idéal féminin. Elle s'attaque ainsi aux représentations de l'instinct maternel, du phallocentrisme, des canons esthétiques, des traditions, de nos sociétés priapiques et... des pétasses.

Féminin pluriel

Un autre regard sur le monde
- télétravail : vers de nouvelles formes d'emploi
- diététique et hygiène de vie
- dossier : couleur et politique

Féminin Pluriel / Etre féministe en 2006

Un regard sur le monde.
- égalité professionnelle
- parité en politique
- respecter la parentalité.....

Féminin Pluriel n°3

La culture est ici examinée en lien avec la société, le lieu géographique, dans lesquels elle naît et se développe. Culture et Politique ( vie de la cité et vie politique) ont beaucoup en commun.

Féminin Pluriel n°4

Une journée au parlement Européen. Au sommaire :
Brèves et nouvelles, Tour d'horizon de l'actualité hivernale, Quotidien Farci : où il est question de lien social qui fait société, Cervelles à tout'heure, Millefeuille du monde, Entreprendre et Tapas littéraires.

Féminins/Masculins. Sociologie du genre

Synthèse des travaux sociologiques sur le genre

Femme des quartiers populaires, en résistance contre les discriminations

Ce livre est le fruit d'un travail mené par ZouinaMeddour
(chargée de mission, « lutte contre les discriminations ») et
Saïd Bouamama (sociologue) avec un groupe de femmes des
quartiers populaires du Blanc-Mesnil qui s'expriment à la première personne : « Nous sommes près d'une trentaine, d'origines plurielles, et avons de trente à soixante-quinze ans. Nous venons des quatre coins de la ville de Blanc-Mesnil et sommes représentatives de l'ensemble de sa
population. »
Ces rencontres menées durant deux ans ont abouti à l'écriture collective d'un livre sur leurs conditions
de vie, leurs propositions pour sortir de l'impasse des discriminations...
Comme le souligne Didier Mignot, maire du Blanc-Mesnil, dans sa préface, « il est tellement rare de nos jours de donner la parole aux habitants des quartiers populaires. Elle est, le plus souvent, confisquée au profit de représentations médiatiques qui figent les identités et occultent la réalité quotidienne de centaines de milliers d'habitants. »
L'ouvrage est illustré de photographies en noir et blanc représentant ces femmes et leurs luttes.

Femmes d'Afrique - bâtisseuses d'avenir

Un livre-témoignage de 73 portraits de femmes de 31 pays d'Afrique. Certaines sont des inconnues travaillant dans l'ombre, d'autres dans la lumière des médias. Chacune a confié ce que fut son éducation, la prise de conscience de son engagement, mais ausi les obstacles qu'elle a dû surmonter. Elles ont aussi parlé de leurs désirs profonds de femmes. Elles symbolisent ces millions d'Africaines actrices du quotidien et bâtisseuses de l'avenir de leur communauté, de leur pays et du continent tout entier. C'est à elles que ce livre est dédié.

Femmes d'aventure. Du rêve à la réalisation de soi

Elles sont alpinistes, reporters de guerre, exploratrices. Pourquoi ces femmes se lancent-elles dans des aventures hors du commun ? D'où leur vient ce goût du risque, cette recherche de l'exploit? Comment expliquer la force et la confiance qui les animent? Par leur exemple et leur courage, toutes nous invitent à réfléchir sur nos choix de vie. Et à reconsidérer notre capacité à prendre notre existence en main, à être plus libre.

Femmes dans les crises urbaines. Relations de genre et environnements précaires

Préparé dans le cadre du programme de l'Unesco « gestion des transformations sociales », étude de l'impact de l'urbanisation croissante à l'échelle internationale sur les hommes et les femmes. Alors qu'elles sont exclues des processus de décision, les femmes sont soucieuses de changer la réalité environnementale de leurs villes, ainsi que leur position et leurs rôles dans les stratégies à mettre en oeuvre.

Femmes égalité de 1789 à nos jours

Histoire des revendications pour plus de liberté et d'égalité entre les sexes via des chroniques au quotidien et des apports sur les mouvement féministes et quelques femmes au destin exceptionnel

Femmes en errance dans l'agglomération grenobloise

Confrontés à ce phénomène de façon récurrente, la ville de Grenoble, le Conseil général, la Politique de la ville ont mandaté l'association "Femmes SDF" pour mener une recherche-action spécifique, auprès et avec ces femmes, en s'appuyant sur leur parole. Cette recherche s'est déroulée de septembre 2001 à juillet 2003, et son territoire d'investigatiion en est l'agglomération grenobloise.

Femmes en résistance n°1

De l'urgence à l'indépendance pour sortir des violences conjugales

Rencontre avec Marie-Jo Chombart de Lauwe, figure de la Résistance et onzième femme à recevoir la Grand'Croix de la Légion d'honneur

La lutte des Libyennes, d'un printemps à l'autre


Femmes en résistance n°2

Femmes en résistance magazine propose une information sans stéréotypes, loin de l'image habituelle des femmes dans les médias. Ce trimestriel riche en reportages photographiques et articles exclusifs, traite l'actualité nationale et internationale par le prisme de luttes des femmes, met en lumière ces invisibles qui font bouger les lignes, témoigne de la force des victimes qui ont su se relever, révèle les violences mais aussi les progrès obtenus par ces résistantes, ces militantes, engagés par toutes et tous.

Femmes en résistance n°3

Mexique : l'heure du changement à Ciudad Juárez
La moitié des vingt-cinq pays ayant les plus forts taux de féminicides au monde sont en Amérique latine. Ciudad Juárez a longtemps été le symbole de ces atrocités. Les femmes de cette ville ont aujourd'hui disparu des médias. Alors qu'elles récoltent les fruits de leurs longs combats contre ces meurtres.

Rencontre avec...
Souhayr Belhassen, après six années passées à la tête de la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme

France : le Planning en campagne
Avec la précarité grandissante, la présence du Planning Familial en milieu rural offre plus que jamais un relais d'accès aux soins et d'information essentiel et un lieu d'écoute indispensable pour rompre avec l'isolement. Rencontre avec quelques-unes de ces militantes.




Femmes en résistance n°5

Etats-Unis : l'autre combat des militaires américaines
L'incroyable combat mené par les militaires américaines racontée par Alexandra Geneste, correspondante aux Etats-Unis. Photographies de François Pesant (sauf mention)
Dans l'US Army, une femme sur trois en moyenne est victime de viol. En Irak ou en Afghanistan, elles risquent davantage d'être violées par un militaire que blessées ou tuées par un tir ennemi. Un demi-million de vétéranes auraient été abusées ces vingt dernières années. Certaines se battent pour stopper le fléau et faire reconnaître leurs droits. Elles font vaciller la plus puissante armée du monde.

Rencontre avec...
Il y a dix ans, Shirin Ebadi, devenait la première musulmane à recevoir le Prix Nobel de la paix. C'est de son exil au Royaume-Uni, d'où elle continue de lutter pour les droits de toutes et tous, dans son pays et partout dans le monde, que l'emblème iranien des droits humains nous a accordé un entretien exclusif.

France : "je ne suis pas un chiffre"
Portrait intime de Rajae, jeune majeure sans-papiers, suivie pendant des mois dans son quotidien par le photojournaliste Bertrand Gaudillère. Les textes signés de la jeune Marocaine nous délivrent une vérité humaine, très éloignée des clichés sur l'immigration. Un témoignage touchant et désarmant, publié pour la première fois dans Femmes en résistance.


Femmes en résistance n°6

Rwanda 2004-2014 : l'½uvre essentielle des veuves
D'avril à juillet 1994, le génocide perpétré à l'encontre des Tutsis emportait plus de 800.000 personnes. Au terme de ces cent jours de massacres, les femmes représentaient 70 % de la population. Les veuves étaient omniprésentes. Nombre d'entre elles ont alors fait preuve d'une humanité hors normes : souffrant de traumatismes, seules et démunies, elles ont recueilli, adopté, puis élevé leurs neveux, les enfants de cousins, d'amis, de voisins, d'inconnus parfois de Hutus.
Vingt ans après le drame, le pays est métamorphosé. La « Suisse de l'Afrique » suscite l'admiration dans la région. Les femmes jouent un rôle crucial dans cette renaissance, dans tous les domaines de la vie sociétale. Les veuves apportent évidemment leur pierre à l'édifice. Quelques-unes sont élues politiques ou cheffes d'entreprises florissantes, et "leurs" enfants, élevés selon des valeurs très éloignées de celles qui avaient cours avant le drame, font partie de cette armée de Rwandais au travail.
À l'heure des commémorations du vingtième anniversaire du génocide de 1994, ces femmes doivent sans conteste se trouver au premier rang. Pour ce qu'elles ont subi, mais plus encore pour ce qu'elles ont réalisé.

Rencontre avec...
Cécile et Henri Rol-Tanguy, un couple d'exception. L'Histoire a retenu Henri, qui conduisit les combats lors de la Libération de Paris en août 1944. Elle a trop oublié Cécile Rol-Tanguy, Résistante de la première heure, l'agent de liaison indispensable à son époux, rouage essentiel de l'action clandestine parisienne dès 1940. Rencontre avec la femme hors du commun de ce binôme exceptionnel.

France / Prostitution : la longue marche pour l'abolition
Claudine Legardinier, spécialiste de la prostitution, nous relate ces jours décisifs de la fin 2013 où a été votée la loi pour l'abolition de la prostitution. Femmes en résistance a suivi Maud Olivier, députée PS de l'Essonne, l'une des principales initiatrices de ce projet de loi, et le Mouvement du Nid, association qui travaille depuis des décennies aux côtés des personnes prostituées. Retour sur cette victoire écrasante pour les droits des femmes.


Femmes en résistance n°7

Las niñas madres : se battre pour les filles-mères
Emportées par la vague de violence qui submerge le pays, de plus en plus de filles sont victimes de viol. Chaque année, des milliers de jeunes âgées de moins de quatorze ans deviennent mères suite à ces agressions. Pour leur venir en aide, quelques bénévoles se battent au quotidien, à l'image de Tracy et
Carlos Saravia.
Découvrez en exclusivité ces militant-e-s qui construisent un avenir aux filles-mères et à leurs enfants.

Rencontre avec...
Leymah Gbowee a reçu le Prix Nobel de la paix en 2011, pour son rôle déterminant à la tête du mouvement des femmes pacifistes qui ont conduit le Libéria vers la fin de la guerre civile, en 2003.
Dans Femmes en résistance, lisez le "coup de gueule" et l'appel à la mobilisation de celle qui est aujourd'hui l'une des principales ambassadrices des droits des femmes dans le monde.

Belgique : le grand voyage des droits des femmes
Pendant un an, la Caravelle des droits des femmes a sillonné les routes de Bruxelles et de Wallonie. Au bout de ce périple, des revendications politiques fortes ont vu le jour. Un exemple à suivre !


Femmes et Alpinisme. Un genre de compromis 1874-1919

A partir des publications officielles du club Alpin français, d'archives publiques et privées et de la presse sportive et féministe, cet ouvrage questionne la spécificité de l'alpinisme féminin.

Femmes et Hommes ; regards sur la parité

Cet ouvrage fait le point sur la situation respective des femmes et des hommes au travers de nombreux thèmes sociaux que professionnels : démographie, famille, santé, éducation, activité, revenus, loisirs...
"Femmes et Hommes - Regard sur la Parité" met en évidence la persistance d'inégalités, mais aussi les récents facteurs d'évolution. A l'aide de nombreux indicateurs et commentaires, chaque thème est présenté sous forme d'une double page, facilitant ainsi l'accès à l'information. Cet ouvrage propose également de nombreuses comparaisons internationales.
Les acteurs du domaine social y trouveront une réponse claire et concise sur le rôle et la place des femmes et des hommes dans la société française.

Femmes et hommes. Regards sur la parité.

Point sur la situation respective des femmes et des hommes au travers de nombreux thèmes tant sociaux que professionnels : démographie, famille, santé, éducation, activités, revenus, loisirs...

Femmes et précarité

Alarmée par la féminisation grandissante de la pauvreté, la délégation aux droits des femmes et à l'égalité invite les Pouvoirs publics à agir, aussi bien à court qu'à moyen terme. Après avoir analysé les spécificités féminines potentiellement vectrices de précarité au regard de l'emploi et mis en évidence l'impact des situations précaires tout au long de la vie des intéressées, l'étude souligne le risque de précarisation accentué auquel sont confrontées les mères de familles monoparentales. Les pistes d'action ouvertes par la délégation s'articulent autour de deux axes : celui de la prévention de la précarité en luttant sans relâche, dès le plus jeune âge, contre les inégalités entre les filles et les garçons et celui de l'ouverture de perspectives d'insertion sociale et professionnelle garantissant des conditions de vie dignes aux femmes concernées.

Femmes rebelles

Quelques dizaines d'exemplaires du Manière de voir « Femmes rebelles » (n° 68, avril-mai 2003),
Les articles réunis dans cette livraison se penchent sur l'image contemporaine des femmes - dans le monde des arts, en politique, dans la publicité, dans les films de Woody Allen --, font le point sur les grandes batailles qui restent à mener - égalité politique, violences, pauvreté, prostitution, partage des tâches... -- et détaillent l'état des mouvements féministes dans certains pays ou régions du monde : Venezuela, Sénégal, Proche-Orient...

Femmes si vous osiez, le monde s'en porterait mieux

Aude de Thuin, fondatrice du Women's Forum, offre un passionnant tour d'horizon sur la situation des femmes dans le monde actuel, sur les plans politique, économique, social ou personnel. Elle analyse la nature des obstacles conscients et inconscients qui maintiennent les femmes dans l'ombre : manque de confiance en soi, contraintes familiales, éducation négligée, « plafond de verre »... En s'appuyant sur diverses études récentes qui prouvent que la mixité est un facteur de progrès, une nécessité pour l'avenir, elle invite les femmes à s'affranchir des modèles anciens et à assumer enfin leurs ambitions.
Pour ouvrir la voie, elle n'hésite pas à se dévoiler, à raconter son parcours d'entrepreneure hors du commun, à partager expérience et conseils. Elle nous transmet aussi les témoignages de bien des femmes courageuses ou visionnaires, célèbres ou anonymes, qui se sont battues, qui ont changé le monde malgré les rôles auxquels on a cherchéà les contraindre. Des femmes qui ont appris à penser, à aimer, à travailler et à réussir, comme leur goût de la liberté les a incitées à le faire. Pour que la moitié de l'humanité puisse enfin participer à l'édification du monde de demain.


Femmes, genre et sociétés

La seconde moitié du XXe siècle a été porteuse, dans l'ensemble des pays développés et tout particulièrement en France, de transformations sociales majeures pour les femmes : liberté de l'avortement et de la contraception, droit de vote et parité, croissance spectaculaire de la scolarité et de l'activité professionnelle. Ces mutations ont-elles, pour autant, fondamentalement entamé la domination masculine ? Aucune réponse simple n'est possible. Nous vivons une époque de paradoxes et de contradictions : plus de femmes instruites, actives, salariées, mais aussi plus de chômeuses, de salariées précaires ou pauvres ; les lois sur l'égalité professionnelle se sont multipliées, mais la résorption des disparités de carrières et de salaires stagne, péniblement. Les femmes ont - tardivement - conquis le droit de vote, mais en dépit des lois sur la parité, bien peu sont élues. Le droit à la contraception et à l'avortement est une conquête évidente, mais que penser de la persistance, longtemps ignorée, des violences faites aux femmes et du harcèlement sexuel ? Les formes familiales se sont diversifiées, les relations de couple se sont transformées, mais le monopole féminin sur le travail domestique demeure, stable et imperturbable. Cet ouvrage collectif met à la disposition du grand public un état des lieux des connaissances accumulées dans différents domaines : le corps, la famille, le marché du travail, la politique. Il rassemble des points de vue divers, émanant de chercheurs et d'universitaires de différentes disciplines. Un point fondamental les réunit : la conviction que la différence des sexes est un outil indispensable à la compréhension du monde social.

Femmes-hommes : des inégalités à l'égalité ?

Depuis les années 1980, dans les pays occidentaux, le défi des dirrérent-e-s actrices et acteurs de l'égalité entre les femmes et les hommes - des mouvements féministes aux pouvois publics, en passant par les entreprises et le monde académique - n'es plus d'atteindre légalité juridique entre les sexes, mais l'égalité dans les faits, en s'attaquant aux discriminations (directes et indirectes, conjoncturelles et structurelles) par de politiques dites d'égalité.

Femmes-relais : quelle place dans l'intervention sociale ?

Actes de rencontre de la journée du 16 novembre 1999 -
L'association des femmes-relais de Clichy-sous-Bois/Montermeil (Arifa) et de l'institut régional de travail social (IRTS) de Paris en co-organisation avec Profession Banlieue.

Différentes contributions et les résultats d'une recherche-action en Seine-Saint-Denis ont souligné l'enjeu de la professionnalisation des femmes-relais et de leur place dans l'intervention sociale. Les questions de l'appartenance territoriale, de l'appartenance communautaire ou ethnique, du genre et de la déontologie professionnelle ont structuré la réflexion.




fichu voile

Petit argumetaire laïque, féministe et antiraciste. D'abord centrée sur l'école, la question délicate du port du voile a successivement touché toutes les sphères de la société.
Faut-il accepter le port de signes religieux au nom de la tolérence, du multiculturalisme et de la liberté d'expression ? Ou en limiter l'autorisation au nom de la laïcité, de l'égalité des sexes et d'un vivre ensemble interculturel ?
Bien au- delà du bout de tissu, ce "fichu voile ! " nous interroge sur les défis de la laïcité aujourd'hui : récuser toute assignation à une quelconque "nature" féminine d'où découleraient des obligations spécifiques, refuser tout traitement différencié au nom d'une altérité mal pensée.

Filles d'album : Les représentations du féminin dans l'album

S'il est devenu courant d'interroger la relation masculin/féminin et de considérer où en est la "domination masculine" dans notre société, il l'est un peu moins de le faire dans les représentations esthétiques, et plus précisément dans l'album de jeunesse. N'est-il pas dommage de ne pas savoir si ce que lisent et voient les enfants (futur-e-s citoyen-ne-s) dans les albums est tout aussi novateur en matière de contenus que d'un point de vue graphique ? C'est à un tel questionnement que l'auteure voudrait apporter quelques éléments de réponses et à un autre, sous-jacent : le sexisme ne serait-il pas bien caché derrière les couleurs ? Quel(s) traitement(s) les créateur-trice-s réservent-ils/elles aux filles, quel que soit leur âge, dès les premiers livres pour enfants ? Cet ouvrage intéressera sans aucun doute tous-toutes les médiateur-trice-s (professionnel-le-s et prescripteur-trice-s) de la littérature de jeunesse, mais aussi toutes celles et tous ceux que la question féministe interpelle. Il devrait aussi interroger les artistes dans leur travail.

Filles et garçons à l'école maternelle

L'égalité entre les hommes et les femmes est une priorité de l'Etat. Elle seconstruit dès le plus jeune âge.
Dans une démarche globale et transversale aux différentes politiques publiques, une convention interministérielle a été signée le 25 février 2000 pour la promotion de l'égalité des filles et des garçons, des femmes et des hommes dans le
système éducatif. Cet accord invite à diversifier l'orientation scolaire et professionnelle des filles et des garçons, à promouvoir une éducation fondée sur le respect mutuel des
deux sexes, à renforcer les outils de promotion de l'égalité.
La région Languedoc-Roussillon a été l'une des toutes premières à décliner la convention au niveau régional, co-signée le 11 octobre 2000 par le Préfet de la région et par le Recteur de l'Académie.
De nombreuses actions ont vu le jour dans ce contexte, dans le sens de la sensibilisation, de la formation, de la production d'outils concrets.
Le présent rapport a été réalisé dans ce cadre. Madame Acherar, docteure en sciences de l'éducation a souhaité par cette étude mieux nous faire comprendre les stéréotypes et les processus à l'oeuvre entre les filles et les garçons dès l'école maternelle.

Document PDFetude_maternelle.pdf

Filles et garçons: cassons les cliches Livret pour les élèves de CP et CE1

Filles femmes

Si j'ai conçu des livres d'enfants, c'était d'une part pour amuser l'enfant que je suis, et d'autre part pour choquer, dynamiter les tabous, mettre les normes à l'envers.

Filles-garçons / Sociabilisation différenciée ?

A l'aube du XXIe siècle, y a-t-il encore des différences dans la manière d'élever, d'éduquer, de socialiser, de se représenter les filles et les garçons dans le monde occidental? Comment la manière de considérer les enfants des deux sexes a-t-elle évolué au cours du temps ? Afin d'apporter une réponse à ces interrogations, ce livre réunit des contributions de plusieurs auteurs portant sur différents domaines: la famille, les espaces de vie enfantine, l'univers scolaire, les institutions pour jeunes délinquants, la médecine, les soins et la psychanalyse, les habits, les jouets, les sports, les livres pour enfants, la publicité, l'art. Un chapitre de synthèse permettra de mettre en lumière les implications et les paradoxes engendrés par cette socialisation différenciée grâce à une approche tant historique qu'interdisciplinaire.

Former envers et contre le genre

De l'école à l'université, de l'éducation informelle à la socialisation professionnelle, des pratiques des enseignant·aux questions de didactique, des auteurs se penchent ici sur les enjeux et paradoxes genrés qui s'en dégagent. Les débats qui émergent régulièrement autour des questions de genre, en particulier en éducation-formation, véhiculent les questions épistémologiques, théoriques, politiques et sociétales que celui-ci cristallise. Cet ouvrage propose de prendre de la distance par rapport aux positionnements idéologiques et de faire un point scientifique sur ce que le genre signifie et sur la façon dont il travaille le domaine de l'éducation-formation. Mettant en perspective sexisme et hétérosexisme, racisme et classisme, les travaux empiriques centrés sur le genre portent autant sur l'analyse des injonctions et de leur incorporation que sur la manière dont les personnes les remettent en cause et les dépassent. Ces aspects sont appréhendés sur la base de recherches dont la diversité se déploie à travers les objets d'étude et les terrains d'investigation, les démarches méthodologiques et les ancrages disciplinaires.

Genre, mondialisation et pauvreté / Cahiers genre et dévelopement n°3

Cet ouvrage, qui constitue un ensemble avec celui qui le précède, interroge le pouvoir structurant de l'économie selon une perspective de genre pour comprendre la nature et les transformations des rapports entre hommes et femmes.

Guide pour Sensibiliser et Prévenir, depuis les Organismes Locaux, la Violences à l'Egard des Femmes

Guide bilingue anglais et français traduit de l'espagnol. Propositions d'actions concrètes, plans de campagnes de sensibilisation et prévention de la violence à l'égard des femmes.

Harcelé, harceleur

« Julie Lunettes », baptisée ainsi par ses camarades de classe, s'est jetée du troisième étage de son immeuble, n'en pouvant plus de se faire traiter de « mémé », de « vieille », de « moche », jour après jour par ses « copains » de classe.
Jonathan a tenté de s'immoler par le feu, submergé par les insultes d'un chefaillon et de ses sbires, insultant à longueur de journée sa famille, son nom (Destin) son poids, etc.
Camille n'a pas accepté de se faire supplanter par une rivale, aussi belle, aussi fraîche et délicieuse qu'elle, derrière laquelle SA cour, s'était ralliée. « Elle m'a volé ma vie » a-t-elle déclaré à sa mère, et a plongé dans la dépression et la drogue. Louise, Noé, Samir, Kevin... autant d'enfants victimes du harcèlement à l'école.
Les enfants harcelés ne vont pas tous jusqu'au suicide, mais le harcèlement continu, sans répit, répétitif, peut avoir à court, moyen ou même long terme des conséquences absolument désastreuses. Hélène Molière, psychothérapeute pour enfants, explique avec beaucoup de lucidité comment ces gamins désignés de manière aléatoire par un « meneur », ne comprenant pas ce qui leur arrive, endossent dans un mutisme ravageur la peau de la victime.
Elle explique surtout aux parents et aux enseignants l'attitude à adopter en cas de symptômes, comment faire parler un enfant pour se livrer et se délivrer en mettant des mots sur une douleur insupportable et constante, et surtout comment s'en débarrasser avant qu'il ne soit trop tard.

Histoires des filles suivi de à 40 ans j'ai escaladé la montagne

Autour de l'histoire intime et collective des femmes, des textes, témoignages, paroles, matériaux scéniques recueillis, à travers différents ateliers menés par la Compagnie Sambre depuis 2003, puis réunis et mis en forme par Carole Thibaut.

Hommes, femmes : avons-nous le même cerveau ?

Hommes, femmes, avons-nous le même cerveau ? La différence des sexes s'ex­pliquerait-elle, dès la naissance, par une différence de structure entre le cerveau des garçons et des filles ? Nos identités d'hommes et de femmes seraient alors irrémédiablement déter­minées ? Et si nous quittions Mars et Vénus pour nous intéresser aux recherches les plus récentes sur le sujet et aux formidables capacités d'un organe vraiment pas comme les autres : notre cerveau ?


Identités de genre et intervention sociale

La question du genre est au coeur de vifs débats sociétaux. Elle ne concerne pas uniquement le mariage ou la parentalité, mais également la place des femmes et des hommes dans l'espace public, celle de la représentativité citoyenne, ou de l'égalité des salaires.
Cet ouvrage tente un premier état des lieux de la question en visant trois objectifs :
o appréhender la question du genre sous différents éclairages thématiques afi n de mieux la définir ;
o sensibiliser la posture éducative des professionnels de terrain à une dimension peu traitée dans l'apprentissage initial ;
o proposer des supports éducatifs par le biais de fiches techniques descriptives afin de favoriser la mise en pratique d'outils de socialisation pour les publics de référence.
L'ambition de cet ouvrage est de conduire le professionnel à ajuster son propre positionnement éducatif, à inscrire son action dans une perspective permettant aux personnes accompagnées de réfléchir et de se situer dans des enjeux égalitaires de genre.


Il était une fois les filles...

Les filles et les garçons sont différents. Mais les différences physiques doivent-elles décider du mode de vie de chacun ? Les filles ont-elles des obligations et des droits différents de ceux des garçons ? Vie sociale, carrière professionnelle ou vie amoureuse : pourquoi, depuis des millénaires, la société suit-elle aveuglément des règles distinctes ? L'auteur décrypte les mythes et les religions et parvient à en dégager les stéréotypes qui fondent ce qu'il nomme une « mythologie de la différence » ; celle-ci a, depuis toujours, légitimé une vision utilitaire des femmes, destinées dès la naissance par les hommes à leur propre reproduction. Fonder une nouvelle mythologie égalitaire n'est pas si facile...




Il était une fois... l'histoire des femmes

Questions-réponses entre un professeur renommé et deux jeunes filles, autour de l'histoire des femmes dans la société française.
Ouvrage autour de l'histoire des femmes du Moyen-Age à nos jours. Voici donc une discussion entre deux jeunes adolescentes et Michelle Perrot, professeur émérite d'histoire contemporaine de l'Université Paris VIII, réputée pour ses ouvrages et son combat en faveur de l'histoire des femmes. Ici, Michelle Perrot, en grande pédagogue, se prête volontiers aux questions des deux jeunes filles, à leurs interrogations actuelles sur le sport, les métiers ou encore les top-models. L'universitaire apporte des réponses simples et surtout resitue ce long combat et la place des femmes dans notre société actuelle. Si la place des femmes et l'égalité entre les sexes semblent aujourd'hui acquis, il est bon de rappeler aux jeunes lecteurs qu'il n'en fut pas toujours ainsi et les thèmes abordés (le mariage, le sexe, le corps ou le travail) permettent aux enfants d'en comprendre les enjeux et les luttes.
Très vivant, ces entretiens s'adressent tout naturellement aux enfants, mais également aux parents et aux enseignants, afin de s'interroger sur des débats qui font encore aujourd'hui l'actualité.

Injuriez-vous ! Du bon usage de l'insulte

« Fils de pute », « nique ta mère », « sale chien », « connasse », « pédé » : pourquoi insulte-t-on ? Dans quels cas les injures sont-elles efficaces ? Comment peuvent-elles aussi rater leur cible et se retourner contre celui qui les profère ?
Injurier, c'est chercher à humilier. Ce livre pourrait certes nous apprendre à « bien injurier », mais il pourrait aussi nous aider à résister à la violence des mots. Celui qui veut injurier efficacement doit se faire apprenti sociologue ! Car les injures renferment des mystères plus profonds qu'il n'y paraît à première
vue. Elles tendent à nous assigner un rôle, à nous définir. Elles recèlent un réel pouvoir magique : celui qui est nommé peut se reconnaître, et trouver ainsi une nouvelle manière d'exister et... de se révolter.
Ce livre explore une variété d'injures et d'insultes courantes aujourd'hui. À chaque fois, il en reconstitue le contexte et le sens. Il propose ainsi un parcours amusant, plein de péripéties et d'aventures dans un monde pas toujours reluisant qui est pourtant le nôtre. C'est aussi un livre d'espoir pour un avenir meilleur.

Introduction aux études sur le genre

Pourquoi offre-t-on des poupées aux filles et des voitures aux garçons ? Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? Comment expliquer qu'elles effectuent les deux tiers du travail domestique ? Pourquoi est-ce si mal vu pour un homme d'être efféminé ? Le pouvoir est-il intrinsèquement masculin ? Il s'agit là de quelques-unes des nombreuses questions auxquelles s'intéressent les études sur le genre, devenues depuis une trentaine d'années non seulement un champ de connaissances, mais aussi un outil d'analyse incontournable en sciences humaines et sociales.
Au-delà de la variété des phénomènes étudiés, l'ouvrage souligne plusieurs partis pris essentiels des études sur le genre : les différences systématiques entre femmes et hommes sont le résultat d'une construction sociale et non pas le produit d'un déterminisme biologique ; l'analyse ne doit pas se limiter à l'étude "d'un" sexe, mais porter sur leurs relations ; le genre est un rapport de domination des hommes sur les femmes, dont les modalités et l'intensité sont sans cesse reconfigurées.
Ce manuel propose un panorama clair et synthétique des notions et références essentielles des études sur le genre. en les illustrant par de nombreux exemples concrets.

Justice et violences conjugales

Évolution de la loi et de la prise en charge judiciaire des questions de violences conjugales

Khadija

Pour la première fois, un grand roman emporte le lecteur dans l'aventure extraordinaire de la troisième religion monothéiste.


La naissance de l'islam, c'est d'abord l'histoire d'une femme, Khadija. La première épouse du prophète, celle qui l'aimait quand il n'était qu'un jeune caravanier, celle qui avant tous lui a dit : « Moi, je crois. »
Veuve, belle et riche, Khadija doit se remarier pour maintenir sa place dans la société très masculine de La Mecque. Contre toute attente, elle choisit un homme pauvre et illettré, Muhammad ibn ?Abdallâh. En dix ans de bonheur, elle impose Muhammad auprès des puissants clans de La Mecque et forme avec lui un couple exceptionnel, modèle de sagesse et de modération. Mais une série de tragédies s'abat sur le pays. La peste, les inondations et la mort endeuillent la famille. Face à ces coups du destin, Khadija fait preuve d'un courage et d'une force inouïs.
La paix revenue, Muhammad s'isole dans le désert ou, un jour, l'ange Gabriel lui transmet les paroles du Dieu Unique. Muhammad croit devenir fou, il a peur. Khadija, elle, pressent qu'il s'agit là d'un grand événement. Se dressant contre tous pour défendre la parole nouvelle de son bien-aimé, elle pose les fondements sur lesquels Muhammad ibn ?Abdallâh bâtira l'une des plus remarquables aventures religieuses du monde.

Marek Halter rend hommage au rôle prépondérant que les femmes ont joué à l'origine de l'islam. ?cuméniste, profondément attaché à la paix au Moyen-Orient, il lance aussi un pressant message de réconciliation en ces temps troublés par la résurgence des conflits religieux.


L'Académie contre la langue française - le dossier "féminisation"

En trois siècles et demi d'existence, l'Académie a beaucoup travaillé à masculiniser le français. Porte­bannière des partisans du « genre le plus noble », ce vestige de la monarchie absolue mène depuis le milieu des années 1980 une croisade contre la « féminisation », en dépit des besoins langagiers d'une société où l'égalité des sexes progresse - en dépit, surtout, des logiques de la langue française et des évolutions à l'½uvre dans les autres pays francophones. Sans se soucier de remplir le rôle pour lequel l'entretiennent les contribuables, les Immortel·les en habit vert campent sur des positions purement idéologiques, en proférant des sentences qui se veulent paroles d'Évangile alors qu'elles vont à rebours des dynamiques du français. Les « Quarante », il est vrai, ne sont ni grammairiens, ni linguistes, ni philologues - et pas toujours écrivains. Ce livre retrace cette guerre de trente ans, menée à coup de déclarations aussi péremptoires qu'infondées, réactionnaires et sexistes, face auxquelles les protestations n'ont pas manqué. Il permet également de faire le point sur les objets de ces controverses, et de comprendre pourquoi la France a fini par entamer sa « révolution langagière »... envers et contre les avis des Messieurs-Dames du Quai Conti.

L'amour en plus. Histoire de l'amour maternel - XVII XWème siècle

L'amour maternel est il un instinct qui procéderait d'une « nature féminine », ou bien relève-t-il largement d'un comportement social, variable selon les époques et les moeurs ? Tel est l'enjeu du débat qu'étudie Elisabeth Badinter au fil d'une longue et précise enquête historique.

L'arrangement des sexes

Ce texte contribue à enrichir notre analyse du monde contemporain en définissant un type bien particulier de relation sociale, entre ségrégation et proximité.

L'autonomie des femmes en question

Le postféminisme affirme que le temps du féminisme est dépassé : l'égalité entre les sexes serait un fait accompli. Comment analyser ces réactions antiféministes ? A l'heure de la mondialisation néo-libérale, où en est leur autonomie matérielle ? Quelle est l'évolution de la scolarisation et de la salarisation des femmes et du contrôle, par elles-mêmes, de leur sexualité et maternité ? Quelles résistances offrent les mouvements féministes à la vague de fond réactionnaire ?


L'égalité entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique d'Etat à Paris / Les cahiers du réseau AVEC n° 1

Cette ouvrage présente les résultats d'une étude réalisée à partir d'une série d'entretiens au sein de sept administrations parisiennes. Qu'en est-il de l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l'administration ? Qu'en disent les principaux intéressés-es ? Est ce que l'égalité de principe se traduit en égalité de fait ? Du concours d'entrée à la retraite, des rituels aux discours, le déroulement de carrière des femmes et des hommes est étudié sous l'angle de l'égalité professionnelle.

L'égalité femmes-hommes dans les politiques publiques locales

Il présente un état des lieux sous l'angle du genre des questions de société telles que l'emploi, l'urbanisme, l'éducation etc. avec à l'appui des exemples d'actions menées dans l'agglomération grenobloise.
Document PDF20p-livret-egalite-300dpi.pdf

L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes - Etat des lieux 2012

Attitudes et comportements des entreprises en matière d'égalité professionnelle. L'Apec a mené une étude auprès des entreprises de 50 salariés et plus pour savoir ce qu'il en était aujourd'hui de la situation en matière d'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

L'égalité sous conditions

Que disent les usages contemporains de la parité et de la diversité, ainsi que les controverses sur la prétendue théorie du genre, du principe d'égalité à la française ? En quoi permettent-ils de comprendre la persistance des inégalités sociales et économiques malgré l'égalité proclamée dans le droit ?
L'analyse croisée de rapports, de discours, de données quantitatives et d'enquêtes qualitatives montre qu'en transformant les facteurs d'exclusion puis de discrimination en facteurs d'inclusion, la promotion de la parité et de la diversité porte une égalité sous conditions de performance de la différence.
Les politiques d'inclusion au nom de la richesse des différences ne remettent en effet pas en cause le rôle central que joue la complémentarité sexuée et racialisée dans l'ordre politique. Elles l'utilisent au contraire comme une justification et une condition. En se réappropriant les approches critiques, en particulier féministes et postcoloniales, ces politiques contribuent au tournant néolibéral, allant jusqu'à marchandiser le principe d'égalité.
Afin que l'égalité retrouve une épaisseur politique, n'est-il pas temps de dénoncer cette ruse de la raison néolibérale qui consiste à la paralyser, voire à l'empoisonner, en l'exaltant ?



L'express

Homme / Femme : les mystères de la différence

L'implication des hommes, nouveau levier dans la lutte pour l'égalité des sexes - Rapport Terra nova

Terra Nova vient de publier le rapport final de son groupe de travail sur les inégalités hommes/femmes. L'étude démontre que, dans tous les domaines, il y a stagnation, voire régression, en matière d'égalité professionnelle et salariale, de partage du pouvoir économique et politique, de répartition des tâches domestiques et parentales. Pour Terra Nova, l'égalité des sexes ne doit pas être seulement l'affaire des femmes ou de l'Etat, mais également des hommes !

L'Universel (au) féminin - tome 3

L'universalité d'une action ou d'une ½uvre remarquable ne doit-elle pas se définir par-delà le genre ? Ces femmes, que nous n'hésitons plus à compter au nombre des grandes figures de l'humanité, ont d'abord dû s'imposer dans le contexte d'une culture dominée par des valeurs masculines qui tendaient à les confiner dans une nature ou dans un rôle. En s'appuyant tour à tour sur des documents biographiques, des portraits psychologiques, des analyses historiques et philosophiques, il s'agit de dégager progressivement les conditions d'un éternel féminin - loin des embarrassants clichés de "l'éternel féminin".
Cet ouvrage est une publication de la Fondation Ostad Elahi

La cause des femmes

Des faits, des chiffres, des documents, des témoignages et le rappel de quelques « affaires » retentissantes comme le procès de Bobigny sur le front de la « lutte des femmes » en France.

La discrimination de genre et d'origine à l'encontre des jeunes sur le marché du travail

Mesures à partir de différents aspects des situations professionnelles.
Cette recherche a eu pour objectif de mieux comprendre le phénomène de discrimination sur le marché du travail selon le sexe et l'origine des individus.
A partir de l'enquête Génération 98, les phénomènes de discrimination ont été étudiés dans l'emploi occupé après la sortie des jeunes du système éducatif. L'intérêt a alors été d'entrevoir si le sexe et l'origine des individus, variables considérées comme sans lien avec la productivité de jeunes, influençaient les situations de travail des jeunes en début de vie active.

La domination masculine

Pierre Bourdieu y développe une analyse sociologique des rapports sociaux entre les sexes, qui cherche à expliquer les causes de la permanence de la domination des hommes sur les femmes dans toutes les sociétés humaines. Le livre s'appuie en particulier sur une étude anthropologique de la société berbère de Kabylie.

La fabrique des filles : L'éducation des filles de Jules Ferry à la pilule

"On ne naît pas femme, on le devient". Des leçons de broderie aux cours d'éducation sexuelle, le XXe siècle est porteur d'une évolution, à la fois spectaculaire et paradoxale, de l'éducation des filles, naviguant entre l'enseignement d'un éternel féminin et une émancipation durement conquise. Cet ouvrage richement illustré met en scène ce cheminement à travers 200 documents souvent inédits : journaux intimes, cahiers d'élèves, courrier du coeur... Les lectures destinées à apprendre aux petites filles leur place en société au début du siècle sont aussi édifiantes que l'enseignement du dévouement familial dans les années 1960. Fort heureusement l'engagement d'institutrices pionnières, les revendications de la jeunesse et la révolte de féministes enrayeront le dispositif éducatif, à l'école comme à la maison, pour fabriquer des épouses et des mères modèles.

La fabrique des garçons ; sanctions et genre au collège

La grande majorité (80 %) des élèves punis au collège sont des garçons. Comment expliquer ce chiffre en contradiction avec le discours égalitaire officiel ? Pourquoi n'attire-t-il pas l'attention des équipes éducatives ?
Ce livre propose d'interroger la sanction à la lumière du genre. Il montre l'effet pervers des punitions qui consacrent les garçons dans une identité masculine stéréotypée et renforcent les comportements qu'elles prétendent corriger : le défi, la transgression, les conduites sexistes, homophobes et violentes.
L'ouvrage, fruit d'une recherche exigeante, explore toutes les facettes de cette hypothèse en interrogeant les règlements intérieurs, les registres de sanctions et en donnant la parole aux élèves et aux adultes. Il nous présente, de façon drôle ou émouvante, les dessous de ces rapports de sexe qui forment la trame sensible ou violente de la vie quotidienne au collège.
Aux antipodes de la tolérance zéro et du tout répressif, l'auteur plaide pour une éducation non sexiste, une mixité non ségrégative et la formation des enseignants au genre. Ces propositions apparaissent comme une urgence si l'on veut enrayer la violence scolaire.


La femme qui décida de passer une année au lit

Le jour où ses jumeaux quittent la maison pour entrer à l'université, Eva se met au lit... et elle y reste. Depuis dix-sept ans que le train de la vie l'entraîne dans une course effrénée, elle a envie de hurler : « Stop ! Je veux descendre ! ». Voilà enfin l'occasion. Son mari, Brian, astronome empêtré dans une liaison extra-conjugale peu satisfaisante, est contrarié. Qui lui préparera son dîner ? Eva ne cherche qu'à attirer l'attention, prétend-il. Mais la rumeur se répand et des admirateurs par centaines, voyant dans le geste d'Eva une forme de protestation, se pressent sous la fenêtre de sa chambre, tandis que son nouvel ami, Alexander, l'homme-à-tout-faire, lui apporte du thé, des toasts, et une sollicitude inattendue. Depuis les confins de son lit, Eva va trouver le sens de la vie, rien de moins !

La garde alternée - Du sur-mesure pour nos enfants

Les meilleurs spécialistes donnent leur point de vue sur ce mode de garde qui a fait l'objet d'une loi en mars 2002. L'auteure s'appuie également sur le témoignage de parents et d'enfants pour défendre cette solution de garde après une séparation.
Ce livre est une référence. Les meilleurs spécialistes donnent leur point de vue sur ce mode de garde qui a fait l'objet d'une loi, il y a dix ans, le 4 mars 2002 : le psychiatre Philippe Jeammet, le psychologue Gérard Poussin, une juge aux affaires familiales, Danièle Ganancia, une avocate spécialisée dans le droit de la famille, Agnès Fichot.

Ce livre donne la parole

... aux enfants. L'un explique que la garde alternée «répare» le divorce. L'autre qu'il faut rester souple, surtout à l'adolescence. Le troisième, qu'elle devrait être obligatoire !

... aux pères, qui depuis quarante ans s'investissent dans le quotidien de leurs enfants et ne comprennent pas qu'on les éjecte au moment de la séparation. Et qui réclament de plus en plus la garde alternée.

... aux mères, qui sont prêtes à laisser au père sa place dans la vie de l'enfant. Sans se sentir moins mères en dépit de l'alternance.

Ce livre est un message de paix. On dit souvent que la résidence alternée n'est pas possible quand il y a conflit entre les parents. Grâce au travail des médiateurs, on y arrive.




La mixité au travail

Etude des rapports organisés et vécus entre les sexes dans le quotidien des entreprises et des administrations. Entre reproduction des inégalités ou des stéréotypes de sexe et invention d'autres règles du jeu, à chacun-e de redéfinir sa place et ses choix.

Le conflit ; la femme et la mère

Elisabeth Badinter reprend la plume pour un nouvel essai : 'Le conflit. La mère et la fille'.
Elle constate un repli inquiétant sur le terrain des droits des femmes, lequel se manifeste, par exemple, par la forte baisse de la natalité dans tous les pays développés (bien moins nettement en France comme on sait), la hausse conjointe du nombre de femmes qui ne veulent pas avoir d'enfant (en dix ans, la proportion a doublé), le regain des discours naturalistes visant à river les femmes à leur rôle de mère, et plus spécifiquement par le biais d'un diktat concernant l'allaitement...
La barque de la maternité est aujourd'hui chargée de trop d'attentes, de contraintes, d'obligations. Il y a péril tant pour la femme et le couple que pour le lien social : quelle perspective offre une société où le fait d'avoir un enfant serait le lieu d'un clivage fatidique ?

Le deuxième âge de l'émancipation

Ce livre propose d'examiner les conditions d'organisation économique et sociale susceptibles de donner aux femmes les moyens de leur liberté. Il dessine ainsi un "deuxième âge de l'émancipation", profitable à l'ensemble de la société.

Le deuxième sexe

Nous commencerons par discuter les points de vue pris sur la femme par la biologie, la psychanalyse, le matérialisme historique. Nous essaierons de montrer ensuite positivement comment la "réalité féminine" s'est constituée, pourquoi la femme a été définie comme l'Autre et quelles en ont été les conséquences du point de vue des hommes. Alors nous décrirons du point de vue des femmes le monde tel qu'il leur est proposé ; et nous pourrons comprendre à quelles difficultés elles se heurtent au moment où, essayant de s'évader de la sphère qui leur a été jusqu'à présent assignée, elles prétendent participer au mitsein humain.

Le deuxième sexe, II

Comment la femme fait-elle l'apprentissage de sa condition, comment l'éprouve-t-elle, dans quel univers se trouve-t-elle enfermée, quelles évasions lui sont permises, voilà ce que je chercherai à décrire. Alors seulement nous pourrons comprendre quels problèmes se posent aux femmes qui, héritant d'un lourd passé, s'efforcent de forger un avenir nouveau. Quand j'emploie les mots «femme» ou « féminin» je ne me réfère évidemment à aucun archétype, à aucune immuable essence ; après la plupart de mes affirmations il faut sous-entendre «dans l'état actuel de l'éducation et des m½urs». Il ne s'agit pas ici d'énoncer des vérités éternelles mais de décrire le fond commun sur lequel s'enlève toute existence féminine singulière.

Le féminin

Le féminisme au masculin

Beaucoup d'hommes qui se disaient éclairés, ardents défenseurs de la Femme, n'ont fait qu'aménager, sous la pression des événements, une situation dont ils s'accommodaient fort bien et dont - fait le plus grave - ils ne voyaient pas l'aspect scandaleux. Quelles qualités rares a-t-il fallu aux quelques-uns qui ont voulu dépasser l'image traditionnelle de l'épouse dévouée, gardienne du foyer, pour penser à elle comme à un être humain à part entière ? Ces qualités rares, ce sont elles que nous voudrions mettre en lumière, en écoutant d'un peu plus près ces précurseurs trop souvent oubliés, moqués ou méconnus, qui s'appelaient Poullain de La Barre, Condorcet, Fourier, Stuart Mill et qui méritent bien d'entrer au Panthéon, si peu encombré, des féministes.

Le genre des territoires : Masculin, féminin, neutre

Féminin, masculin, neutre : les territoires ont-ils un genre ? À l'instar de la géographie qui s'intéresse désormais aux " pratiques spatiales de sexe ", les autres sciences humaines peuvent lire avec les concepts de genre et de territoire le monde social, l'imaginaire, et pourquoi pas, la psyché. Carte blanche, pour réfléchir à ces espaces délimités et appropriés, sur lesquels un pouvoir s'exerce imposant ses règles, ses normes, ses exclusions, espaces que nous appelons territoires.

Le livre blanc de l'entrepreneuriat féminin. 24 propositions pour un modèle français.

« Manifeste » des problèmes et solutions liés à la création et au développement de l'entrepreneuriat féminin en France.

Le livre noir de la condition des femmes

Un ensemble d'articles, de portraits, de témoignages, de synthèses d'études internationales fait l'état des lieux de ce que vivent les femmes partout dans le monde et des combats qu'elles mènent pour plus d'égalité

Le mariage forcé est une violence

Opération de communication menée par le Conseil général de la Seine St Denis pour sensibiliser grand public et professionnels à la problématique du mariage forcé.


Le mot des sexes

Pourquoi certains noms d'agent sont-ils privés de féminin ? (écrivain, ministre, docteur...) Qu'est-ce qui fait obstacle à leur féminisation ? La grammaire ou la société ? Pourquoi les termes " génériques " désignant des humains sont-ils masculins ? Le fait que les espèces animales soient désignées au masculin (le lion) ou au féminin (la souris) a-t-il un sens ? Comment se fait-il que des termes du registre militaire comme ordonnance ou sentinelle soient féminins alors qu'ils concernent des hommes ? Quels sont les noms d'agent dont le masculin est dérivé du féminin ? Pourquoi les injures comme fripouille ou canaille ont-elles tendance à être du féminin ? Qu'est-ce qu'un mot épicène ? Pourquoi les machines sont-elles du féminin ? En quoi la Lune s'oppose-t-elle symboliquement au Soleil ? Comment s'expliquent les changements de genre, si fréquents dans l'histoire de la langue ? (amour, aigle, horloge, jument...) Quels sont les mots à genre fluctuant ? (équivoque, astérisque, autoroute...)
C'est à toutes ces questions que répond ici, de façon érudite mais jamais pédante, Marina Yaguello, professeur à l'université Paris VII, auteur, notamment d'"Alice au pays du langage" et du "Catalogue des idées reçues sur la langue".
.

Le poids des apparences-Beauté, amour et gloire

Réussit-on mieux à l'école si on est beau ? A-t-on plus de chances de trouver un premier emploi, de faire une belle carrière ou de bien gagner sa vie ? Est-on plus heureux en amour ? Et si notre visage, notre corps, notre allure jouaient un rôle essentiel dans notre destinée ? Et si l'apparence phy-sique était un des facteurs les plus insidieux de déter-mination sociale et de reproduction des inégalités ? Entre démonstration et dénonciation, une étude précise des effets de l'apparence physique sur la réussite scolaire, professionnelle, amoureuse ou encore politique. Statistiques à l'appui. Jean-François Amadieu est professeur à l'université Paris-I où il enseigne la sociologie et la gestion des ressources humaines.

Le Roman de Louise

Qui mieux que Gougaud l'anarchiste pourrait évoquer l'extraordinaire parcours de l'indomptable Louise Michel, figure emblématique de la Commune ? Dans ce portrait flamboyant de la « Vierge rouge », le romancier se glisse dans la peau de Louise pour faire revivre tour à tour la petite bâtarde sans le sou passionnée de littérature, la jeune institutrice, l'insurgée bravant la mitraille des Versaillais, la bannie de Nouvelle-Calédonie éblouie par les splendeurs de l'île, enseignant le français aux Canaques... Mais toujours attachée au drapeau rouge, jamais lassée d'appeler à la Révolution.

Henri Gougaud sait nous faire aimer cette femme sauvage et téméraire, éprise d'indépendance et d'absolu, dont l'extraordinaire personnalité dépasse tous les clivages. Ne cachant rien de son personnage - son esprit intransigeant, son courage presque fou, sa curiosité d'esprit, sa bonté, son dévouement à la cause des démunis -, il trouve les mots justes et le souffle qui donnent à son récit une force incomparable.
Jamais Louise Michel n'a été aussi vivante, jamais vous ne l'aurez tant aimée !

Le sexe des mots

Pour certains noms d'agent sont-ils privés de féminini ? (écrivain, ministre, docteur...) Qu'est-ce qui fait obstacle à leur féminisation ? La grammaire ou la société ? Pourquoi les termes "génériques" disignant des humaisn sont-ils masculins ?
Le fait que les espèces animales soient désignées au masculin (le lion) ou au féminin (la souris) at-il un sens ? Comment se fait-il que des termes du registre militaire comme "ordonnance" ou "sentinelle" soient fémininins alors qu'ils concernent des hommes ?
Quels sont les noms d'agent dont le masculin est dérivé du féminin ?
Pourquoi les injures comme "fripouille" ou "canaille" ont-elles tendance à être au féminin ,
Qu'est-ce qu'un mot épicène ?
Pourquoi les machines sont-elles au féminin ?










Pourquoi les injures comme fripouille ou canaille ont-elles tendance

Le silence de l'innocence

Témoignage d'une Cambodgienne responsable d'une ONG à vocation internationale visant au sauvetage et à la réinsertion sociale des personnes réduites en esclavage sexuel

Le temps des femmes

Face à l'entrée massive des femmes sur le marché du travail, notre société ne s'est pas adaptée. Une déspécialisation des rôles est nécessaire pour une meilleure répartition des tâches parentales et ménagères, à l'instar des pays du Nord.

le test de féminité dans les compétitions sportives ; une histoire classé X ?

Instauré dans les années 1960, le test de féminité vise à distinguer les " vraies femmes " des autres. Source de nombreuses polémiques, d'humiliations et d'exclusions multiples, fondé sur des critères qui ont évolué au cours du temps (l'anatomie, puis les formules chromosomiques, puis les taux d'hormones sexuelles), cet examen médical vient en réalité confirmer un fait depuis longtemps mis à jour par la recherche féministe: la féminité, comme la masculinité, répond plus à un idéal normatif qu'à une définition scientifique et la partition des individus en deux catégories de sexe seulement est une fiction idéologique.

Le travail du genre - les sciences sociales du travail à l'épreuve des différences des sexes

Peut-on, aujourd'hui, s'intéresser au travail, à l'emploi, au chômage, sans voir la différence des sexes ? La question est moins saugrenue qu'il n'y paraît. Longtemps, les sciences sociales du travail ont ignoré le genre, l'ont traité comme une variable secondaire, subalterne et facultative. Nous n'en sommes plus là aujourd'hui, et c'est heureux. Ce livre tente de décrire, discipline par discipline, l'émergence d'analyses sexuées du monde du travail. Il montre comment l'introduction du masculin/féminin renouvelle les approches, les problématiques et les concepts. Il explicite également les difficultés, les blocages et les embûches de l'exercice : le temps de la connaissance n'est pas toujours celui de la reconnaissance. Retracer le parcours de la question des différences de sexe dans les sciences sociales du travail : tel est l'objet de cet ouvrage collectif pluridisciplinaire et international. Organisé par le groupement de recherche MAGE (Marché du travail et genre en Europe), il rassemble vingt-deux contributions émanant de sociologues, d'historien(ne)s, d'économistes, de statisticien(ne)s, de juristes, de politologues, de philosophes et d'anthropologues venus de différents pays.


Legenre : un outil nécessaire

Les cahier genre et développement sont un recueil de documents de référence sur la notion de genre et d'analyse des problèmes de développement qu'elle permet.

Les acteurs de la lutte contre les discriminations en Rhône-Alpes

Cet ouvrage synthétise les principaux enseignements de l'enquête menée par le CRoDSU pour la Halde sur ce sujet.
Vous y trouverez également 150 fiches d'identité des structures qui ont déclaré agir dans le champ de la lutte contre les discriminations en Rhône-Alpes.



Les cahiers du DSU n°44 / Genre et politiques urbaines locales : il est temps !

Ce numéro a été réalisé avec l'appui de Christine Guillemaut, chargée de mission à l'observatoire de l'égalité de la ville de Paris, impliquée depuis depuis desannées dans la promotion des questions de genre dans les politiques locales.

Les cahiers du réseau AVEC n° 2 / La méthode AVEC Actrices- acteurs Volontaristes pour l'Egalité des Chances entre les femmes et les hommes Guide pratique de l'approche intégrée du genre

Cet ouvrage présente la première expérience menée dans une région pour construire une prise en compte pertinente de l'égalité des chances entre les femmes et les hommes.

Les compagnes des héros de B.D. Des femmes et des bulles

Ouvrage abondamment illustré mettant à jour les valeurs véhiculées par un mode d'expression qui nourrit l'imaginaire des enfants et des adolescent-es (femmes peureuses, idiotes, versatiles, dépourvues d'identité ?)

Les filles faciles n'existent pas

Quarante ans après un fameux printemps louant l'égalité sexuelle et la libération de la femme, un vent mauvais et contre-révolutionnaire souffle sur notre pays. Les « moralitaires », ces faux branchés mais vrais réacs tentent en effet d'imposer leur vision archaîque de la place de la femme dans la société. Cible privilégiée de leurs attaques misogynes : la « fille facile », celle qui couche le premier soir, celle qui est la maîtresse du patron, celle qui porte un string jugé trop apparent... Véritable sorcière des temps modernes, la « fille facile » - « traînée », « pétasse » ou « te-pu » - est même devenue, pour certains, le symbole d'une femme « trop libre », cette femme du XXIe siècle qui les effraie tellement. A travers cet ouvrage mêlant enquête minutieuse et réflexions percutantes, Natacha Henry dresse un réquisitoire implacable contre un certain sexisme ambiant si politiquement correct. Et la journaliste d'affirmer (et de démontrer !) : Non ! Les filles faciles n'existent pas !

Les grandes et les petites choses

Nina Gary a 18 ans ; alors qu'elle tente de devenir une femme, elle réalise que quelque chose cloche. Entre son père gambien qui marche comme un tam-tam, son grand-père à l'accent de Popek qui boit de la vodka, entre le trop d'amour de sa mère cachée pendant la guerre, le rejet de la fac et la violence de la rue, elle est perdue. Noire, juive, musulmane, blanche et animiste, elle en a gros sur le cœur d'être prise pour une autre, coincée dans des cases exotiques où elle ne se reconnaît pas. Alors, elle court. C'est la solution qu'elle a trouvée pour échapper aux injustices et fuir les a priori d'une société trop divisée pour sa construction intime. Elle fait le choix de la vitesse pour se prouver qu'elle a un corps bien à elle et se libérer de l'histoire de ses ancêtres, trop lourde pour ses épaules. Un mouvement permanent pour s'oublier, et tout oublier de la Shoah, de l'esclavage, de la colonisation et de la reine d'Angleterre. Courir pour se perdre, s'évader, se tromper, être trompée, se blesser, se relever peut-être. Ne plus croire en rien, seulement au chronomètre et en l'avenir des 12 secondes qui vont suivre. Sentir ses muscles, pour vivre enfin l'égalité – tous égaux devant un 100 mètres, à poil face au temps. Entre les grandes et les petites choses, c'est l'histoire de Nina Gary, une jeune fille qui court pour devenir enfin elle-même.

Les jeunes et l'agencement des sexes

L'incursion des femmes dans des milieux d'hommes ne laisse jamais les protagonistes indifférents....
Des stéréotypes aux violences filles/garçons.

Les Monologues du vagin

Depuis leur parution aux Etats-Unis en 1998, 'Les Monologues du vagin' ont déclenché un véritable phénomène culturel : rarement pièce de théâtre aura été jouée tant de fois, dans tant de lieux différents, devant des publics si divers... Mais que sont donc ces monologues dans lesquels toutes les femmes se reconnaissent ? Il s'agit ni plus ni moins de la célébration touchante et drôle du dernier des tabous : celui de la sexualité féminine. Malicieux et impertinent, tendre et subtil, le chef-d' oeuvre d'Eve Ensler donne la parole aux femmes, à leurs fantasmes et craintes les plus intimes. Qui lit ce texte ne regarde plus le corps d'une femme de la même manière.

Les nouvelles frontières de l'inégalité - Hommes et femmes sur le marché du travail

Trois pas en avant, deux pas en arrière : la situation comparée des hommes et des femmes sur le marché du travail n'est pas facile à caractériser. En la matière, aucun constat simple n'est sérieux. Depuis trente ans, nous avons connu de véritables bouleversements qui ne sont pas pour autant des ruptures, des brèches décisives qui ne sont pas définitives. La féminisation du marché du travail est réelle, mais inachevée, inaboutie tant elle s'est faite sous le sceau de l'inégalité et de la précarité.

Les nouvelles frontières de l'inégalité. Hommes et femmes sur le marché du travail

Étude de la féminisation du marché du travail en Europe, réelle mais inachevée tant elle s'est faite sous le sceau de l'inégalité et de la précarité

Les petites empêchées: Histoire de princesses

Les petites empêchées - histoires de princesses met en scène princesses et héroïnes de la littérature enfantine pour mieux interroger la construction de nos représentations sexuées et leur conditionnement dès l'enfance par le biais de récits traditionnels. En effet, il s'agit ici de revisiter allégrement les différentes destinées de princesses et héroïnes traditionnellement condamnées à... se marier et enfanter beaucoup, c'est-à-dire à remplir parfaitement les deux rôles dans lesquels toutes les sociétés traditionnelles ont enfermé et enferment encore les femmes : ceux d'épouses et de mères.

Les pubs que vous ne verrez plus jamais

100 ans de publicités sexistes, racistes, ou tout simplement stupides...On les croirait extraites du magazine Hara-Kiri. Et pourtant, elles sont toutes authentiques, ce ne sont pas des parodies. Ce sont des réclames, des publicités, pour vendre du savon, des cigarettes, des voitures, des pulls... Que des produits grand public dont les budgets étaient gérés par de grandes agences et qui essayaient de coller à l'air du temps. Quelquefois surréalistes, très souvent machistes, parfois purement racistes, ces pubs expriment mieux que tout essai l'époque dans lesquelles elles ont été imaginées. Ce livre n'a pas la prétention d'analyser ces images ni de les replacer dans un contexte politique et militant. Non, il est juste une compilation d'images du passé, le constat d'une certaine naïveté face à la consommation galopante, et l'amateurisme des publicitaires qui ne maîtrisaient pas encore la communication.

Les pubs que vous ne verrez plus jamais 2 - Spécial sexisme

80 ans de réclames et de publicités méchamment sexistes, machistes et carrément misogynes.
Les temps changent, la pub aussi. Mais vous souvenez-vous comment c'était avant ?

Les violences envers les femmes en France - Une enquête nationale

Résultats de la première Enquête nationale sur les violences envers les femmes commanditée par le Service des droits des femmes et de l'égalité et menée en 2000.

Les violences faites aux femmes en France - Une affaire d'Etat

Etat des lieux des violences faites aux femmes en France (violences conjugales et prostitution) et interpellation des pouvoirs publics à intervenir

Lutte conte les discriminations n° 252

La délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes a té saisie par la commission des affaires sociales pour donner un avis sur le projet de loi portant diverses dispositions d'adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations.

Lutte conte les discriminations n° 252

La délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes a té saisie par la commission des affaires sociales pour donner un avis sur le projet de loi portant diverses dispositions d'adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations.

Lutte contre les discriminations

La délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes a été saisie par la commission des affaires sociales pour donner un avis sur le projet de loi portant diverses disposions d'adaptation au droit communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations.

Conformément à la saisine de la commission des affaires sociales, la délégation a examiné les dispositions législative soumises au Sénat au regard de leurs conséquences sur les droits des femmes et sur l'égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Marie Curie prend un amant

Le 4 novembre 1911, un journal à grand tirage annonce une nouvelle extravagante : Marie Curie a un amant. La presse et l'opinion s'enflamment. Procès, duels, publication de lettres volées, l'ouragan médiatique est énorme. Marie manque d'y laisser la vie.
C'est vrai, elle a une liaison. Veuve depuis cinq ans de Pierre Curie -- le chercheur avec qui elle avait découvert le radium et reçu son premier prix Nobel --, elle s'est éprise d'un homme marié, Paul Langevin, ami d'Einstein, et lui aussi savant d'exception. Mais surtout elle dérange. Icône de la science mondiale, elle s'apprête à recevoir un second Nobel. Veuve, génie et amoureuse, c'en est trop. Comme le capitaine Dreyfus vingt ans plus tôt, on l'abrutit de calomnies. On va jusqu'à lapider sa maison.
Au plus fort de la tourmente, elle reste fidèle à ses deux passions : Paul, l'amant, et Pierre, son mari tragiquement disparu.
Quel secret les unissait ? Pour le comprendre, Irène Frain a interrogé des archives négligées, des photos méconnues, des lieux inexplorés. Et ressuscité, par-delà le thriller médiatique d'une modernité souvent glaçante, une femme-courage prête à tout risquer pour ceux qu'elle aime.

Masculin / Féminin II, dissoudre la hiérarchie

Pourquoi la hiérarchie s'est elle greffée sur la simple différence des sexes ? Est il envisageable de la dissoudre ?

Masculin / Féminin, la pensée de la différence

Les rapports entre le féminin et le masculin, l'identique et le différent

Mixité, parité, genre ; Dans les métiers de l'animation

La thématique des rapports sociaux entre les sexes est largement présente dans le champ de l'animation professionnelle et dans son histoire: mais qu'en est-il aujourd'hui? La ségrégation des sexes dans l'espace des loisirs, la division du travail dans le secteur de l'animation, l'absence de références à la question du genre dans les formations, ... c'est cette série de questions qu'aborde cet ouvrage.


Mon corps est un champ de bataille, tome 2

"Mon corps ne ressemble pas à ceux que l'on voit sur les magazines. Je ne suis pas mince, je ne suis pas épilée, j'ai les cheveux vraiment pas très longs pourtant j'aime mon corps."

"Décalage. Gros décalage. Comment je me vois. Comment tu me vois. Comment je crois me voir. Comment elle tout au fond de moi se voit."

"Mes quantités de nourriture absorbée dépendent clairement de mes états émotionnels, et parfois dépassent mes limites, celles que j'ai à l'intérieur de moi, et qui font que je me sens bien ou non."

Mon corps est un champ de bataille, paru en octobre 2004, questionnait une certaine représentation du corps des femmes dans nos sociétés occidentales. Il a été le support de nombreux échanges et partages d'expériences. Ce tome 2 fait suite à un appel à contributions. Un livre de témoignages donc : des récits, des poèmes, des dessins, des photographies..., qui ­­ouvrent une parole et des représentations plus diverses et subtiles

Mon corps est un champ de batalle

Les femmes entretiennent de plus en plus, et de plus en plus jeunes, une relation conflictuelle à leur corps : haine de soi, honte, anorexie, boulimie, etc., dans un contexte socio-culturel qui martèle au quotidien un discours unique sur la « féminité », la beauté, le bonheur. Ce livre, par des analyses, des témoignages, des illustrations personnelles, questionne cette représentation unique du corps des femmes dans notre société et ses impacts parfois dévastateurs sur les femmes elles- mêmes.

« ... j'ai commencé à me sentir mal dans ma peau, laide, exclue, et me regarder est devenu de plus en plus dur. »

« Grosso modo, je peux dire qu'actuellement, je ne me sens relativement pas trop mal dans mon corps. (Bon, même si tout n'est pas si simple). Mais je reviens de loin... »

« Que faire de notre corps dans une société qui nous modèle selon des normes très strictes, qui nous définit avant tout comme corps ? Quelle liberté trouver ? »




Non violence actualité

Revue sur la gestion non-violente des conflits

Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin !

Le long effort des grammairiens pour masculiniser le français a suscité de vives résistances chez celles et ceux qui, longtemps, ont parlé et écrit cette langue sans appliquer des règles contraires à sa logique. Initiée au XVIIe siècle, la domination du masculin s'est imposée à la fin du XIXe siècle. Depuis, on apprend à l'école que ''le masculin l'emporte sur le féminin''... Ce livre retrace l'histoire d'une entreprise à la misogynie affirmée ou honteuse, selon les époques. Il nous convie à un parcours plein de surprises où l'on en apprend de belles sur la ''virilisation'' des noms de métier, sur les usages en matière d'accords, sur l'utilisation des pronoms ou sur les mutations ''trans'' subies par certains mots en vertu de la ''loi du genre''.

Nos contemporaines

Portraits de femmes exemplaires de notre époque : leur vie, leur ½uvre. Fortes personnalités, elles sont dotées d'une énergie hors normes, et se sont rendues les égales des hommes dans leurs pratiques respectives, voire les ont dépassés.

Nos rues au féminin

A l'initiative du collectif "Femmes d'ici et d'ailleurs", ce travail autour des noms de rue au féminin a été organisé par la classe de CE2 de l'école élémentaire Henri-Barbusse de Saint Martin d'Hèes, en rapport avec la journée du 8 mars. Les élèves et leur enseignante sont allés à la rencontre des femmes qui ont donné leur nom aux rues de Saint-Martin-d'Hères, occasionnant des découvertes et des discussions riches et passionnantes, pour chaque personnage, au travers de petits poèmes, les enfants ont essayé d'exprimer leur ressenti, ce qu'ils souhaitent retenir de la vie de ces femmes.

Nouvelles approches des hommes et du masculin

Analyse des modes de vie masculins, de la façon dont nos sociétés façonnent leurs hommes, des rapports qu'entretiennent les hommes avec les femmes mais aussi avec les autres hommes.

Outils pédagoqiques

Palabras Palabres n°5 / Femmes dans la ville

Revue bilingue franco espagnole du Réseau Palabra/es. Echanges de récits entre les mondes francophones et hispanophone. Les récits sont toujours collectifs, présentent des réalisations concrètes.

Palabras Palabres n° 14 / Travailleuses ou chômeuses, des femmes organisées !

Revue bilingue franco espagnole du Réseau Palabra/es. Echanges de récits entre les mondes francophones et hispanophone. Les récits sont toujours collectifs, présentent des réalisations concrètes.

Palabras Palabres n° 7 / Marche mondiale des femmes

Revue bilingue franco espagnole du Réseau Palabra/es. Echanges de récits entre les mondes francophones et hispanophone. Les récits sont toujours collectifs, présentent des réalisations concrètes.

Palabras Palabres n° 9 / Formation : les portes s'ouvrent

Revue bilingue franco espagnole du Réseau Palabra/es. Echanges de récits entre les mondes francophones et hispanophone. Les récits sont toujours collectifs, présentent des réalisations concrètes.

Palabras Palabres n°10 / Femmes en migration

Revue bilingue franco espagnole du Réseau Palabra/es. Echanges de récits entre les mondes francophones et hispanophone. Les récits sont toujours collectifs, présentent des réalisations concrètes.

Palabras Palabres n°11 / Femmes et information : radios communautoires et internet

Revue bilingue franco espagnole du Réseau Palabra/es. Echanges de récits entre les mondes francophones et hispanophone. Les récits sont toujours collectifs, présentent des réalisations concrètes.

Palabras Palabres n°13 / Femmes rurales et accés à la terre

Revue bilingue franco espagnole du Réseau Palabra/es. Echanges de récits entre les mondes francophones et hispanophone. Les récits sont toujours collectifs, présentent des réalisations concrètes.

Palabras Palabres n°6 / Organisations et réseaux d'appui aux femmes

Revue bilingue franco espagnole du Réseau Palabra/es. Echanges de récits entre les mondes francophones et hispanophone. Les récits sont toujours collectifs, présentent des réalisations concrètes.

Papa was not a rolling stone

Lili n'est pas d'une nature à baisser les bras. Elle a cette certitude chevillée au corps « qu'il faut dépasser ses malheurs en klaxonnant bien fort, garder ses cheveux au vent et continuer à offrir son beau visage au soleil ».
Et pourtant les malheurs, Lili, elle les accumule. Banlieusarde juive et kabyle, née de père inconnu, elle va trouver la force de s'en sortir, même si elle vient du mauvais côté du périphérique.

Partage des temps et des tâches dans les ménages.

Résultats pour la France d'une recherche menée au niveau européen sur le partage des activités rémunérées et non rémunérées entre les hommes et les femmes, réparties dans deux sphères : travail et hors travail. A quelles conditions les politiques publiques peuvent elles influer sur un partage des temps et des tâches plus équitable entre hommes et femmes ?

Permettez-moi d'être le parent que je veux !

2000 pères et mères questionnent les regards posés sur eux.

A la suite de la présentation des résultats de l'enquête « Etre père aujourd'hui, c'est quoi ? », le Comité de Pilotage de l'Observatoire de la vie familiale a souhaité que l'enquête 2015, soit le « miroir » de l'enquête 2014, afin de vérifier si pères et mères, aujourd'hui, vivent leur rôle de manière proche ou lointaine, expriment des ressentis opposés ou similaires, en quelques mots : « Etre père, être mère, vers plus d'égalité ? ».
Deux enquêtes ont été menées pour couvrir le sujet de manière qualitative et quantitative. Une par entretien, l'autre par questionnaire.

Cinq thématiques ont été abordées dans la grille d'entretien et dans le questionnaire :
oVotre famille
oDevenir mère ou la construction de la maternité, le travail et les tâches parentales et
l'engagement maternel
o Etre mère au regard des autres ou la parentalité confrontée à l'expérience des autres, au regard
des autres
oConcilier vie familiale et vie professionnelle, les dispositifs congé parental et autres
oEtre mère, sans le père au quotidien

Le focus a été également été mis volontairement sur plusieurs thématiques, sans que cela soit exhaustif, ainsi les points suivants seront abordés dans le présent document :
oles représentations des mères et des pères sur le fait de devenir parent et les rôles de chacun
ola considération de la société et des professionnels des rôles de mères et pères et les préjugés ressentis par les parents
ol'articulation des temps : de la conception à la mise en ½uvre, des réticences des employeurs à la satisfaction des parents
oles contacts et les échanges avec l'entourage proche, avec les professionnels et avec d'autres parents.

Petit éloge de la paternité

" Me voilà lancé dans un "petit éloge de la paternité".
Un éloge de la paternité, énoncé du point de vue d'un père, quand j'en suis un, vaille que vaille ? Certes, je me sens protégé par l'adjectif "petit" qui m'autorise à m'emparer librement d'un aussi grand sujet où tout se mêle, où tout s'emmêle, à commencer par mes enfants, bien sûr, dont les deux plus jeunes jouent aux Indiens, à l'instant, derrière moi, dans les hurlements et le fracas des chaises renversées.
Embarras des mercredis, ambivalences folles de la pensée que décuple le geste d'écrire, quand j'écris sur la paternité avant de réclamer hors de moi un peu de calme et de respect pour mon travail, grands dieux ! sachant bien cependant qu'il serait plus efficace de suspendre mon geste le temps d'une sortie ou d'un jeu en commun qu'ils réclament à leur tisanière forcenée ".

Petit traité contre le sexisme ordinaire

Comment débusquer, comprendre et combattre les mille et un traits du sexisme ordinaire dans le monde du travail ? Un manuel de résistance stimulant, salutaire et plein d'humour où nombre de femmes retrouveront toutes les petites blessures, mots et signes de condescendance, d'hostilité ou de rejet qui les déstabilisent sans qu'elles sachent y faire face. À travers un certain nombre d'histoires recueillies dans le public et le privé au cours de ses différentes fonctions de responsabilité, Brigitte Grésy, en charge des politiques d'égalité entre les femmes et les hommes pendant près de dix ans, analyse le piège millénaire des représentations et des stéréotypes et propose sa « boîte à outils » pour les dépasser et s'affirmer.

Plabras n° 8

Thématique : L'art au féminin. De l'oppression à l'expression

Portrait de femmes

Chaque année, les femmes se retrouvent le 8 mars, journée internationale des femmes, pour parler d'égaltié. Elles s'expriment, réfléchissent, débattent ensemble dans les quartiers, les écoles... à l'initiative du collectif "Femmes d'ici et d'ailleurs".
Dans le livre d'or, réalisé par l'atelier des lingères, elles ont adressé des messages de solidarité et d'espoir à toutes les femmes confrontées dans leur pays à la gureere et à la violence.
Aujourd'hui,

Portraits de femmes

Chaque année, les femmes se retrouvent le 8 mars, jounée internationale des femmes, pour parler d'égaltié. Elles s'expriment, réfléchissent, débattent ensemble dans les quartiers, les écoles... à l'initiative du collectif "Femmes d'ici et d'ailleurs".
Dans ce livre d'or, réalisé par l'atelier des lingères, elles ont adressé des messages de solidarité et d'espoir à toutes les femmes confrontées dans leur pays à la guerre et à la violence.
VIngt quatre femmes, di'ici, du Nord, du Sud, de l'aube et du crépuscule. Elles posent pour le temps d'un protrait tracé sur du papier sensible. On se penche sur les pages pour entendre leur voix. On y lit leur patience, leurs révoltes, leurs joies et leurs blessures.
Elles forgent leur vie et leur destin seules et avec les autres et écrivent l'histoire de leur ville.

Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?

En s'appuyant sur de nombreuses études et expérimentations extrêmement édifiantes, Brigitte Laloupe décrypte les mécanismes psychosociaux du plafond de verre. A travers les stéréotypes qui nous sont inculqués depuis l'enfance et que nous véhiculons malgré nous, elle montre en quoi les attributs de la dominance restent dans l'inconscient collectif l'apanage des hommes. Des pistes de réflexion et d'action pour permettre aux femmes de devenir actrices de leur propre changement.
Nul besoin d'être féministe pour souhaiter en finir avec le « rose pour les filles, bleu pour les garçons »... Ce livre s'adresse à toutes et à tous !

Quoi de neuf chez les filles ? entre stéréotypes et libertés

Il est vif, elle est mignonne. Cela commence dès le berceau... et ne s'arrête plus. Aux garçons le bleu, les pirates, les combats, le charmant désordre. Aux filles, le rose, les loisirs d'intérieur et les cahiers bien tenus. En 1973, dans un ouvrage au retentissement mondial - Du côté des petites filles -, Gianini Belotti analysait les attitudes et les attentes des parents comme de la société à l'égard des filles et des garçons. Et pointait du doigt les stéréotypes et les conditionnements qui, dès la petite enfance, préparent les petites filles à leur future place dans la société, à l'ombre du sexe fort. Aujourd'hui, 35 ans plus tard, le féminisme est passé par-là, l'école est mixte, les mères travaillent, les pères font la vaisselle. Et quoi de neuf du côté de ces petites filles modernes - et de leurs frères ?

Récits de vie-Droits des femmes, combats d'hier et d'aujourd'hui

La Loi Veil a 30 ans - Droits des femmes, combats d'hier et d'aujourdh'ui.
Des témoignages de femmes et d'hommes recueillis par les conseillères conjougales du Centre communal de planification de Saint Martin d'Hères, l'animatrice Point information jeunesse, la conseillère de la Mission locale, avec la participation des élèves du lycée Pablo-Néruda et de l'infirmière et professeur de sciences économique et sociales - de juillet à octobre 2005.

Requiem pour il et elle

Arpenter les territoires occupés d'une langue qui condamne à l'exil ou au mutisme celles qu'elle voue à incarner la différence... Dénoncer le coup de force du logos qui leste du poids de la réalité un monde inhospitalier... Et lui porter le coup de grâce en imaginant tout autre chose : une langue qui délivre les subjectivités des pronominations en IL et ELLE sans pour autant recourir au tour de passe-passe du neutre... Une polyphonie de voix singulières rétives aux règles du discours maître.

Sciences Humaines hors série, spécial n°4

Un magazine hors série avec combats et débats sur l'émancipation, le corps, la domination, maternité, travail et sexualité de la femme.

Sexe, genre et sexualités

Le sexe désigne communément le sexe biologique qui nous est assigné à la naissance (mâle ou femelle), le rôle ou le comportement sexuels qui sont censés lui correspondre (le genre), et, enfin, la sexualité. Les théories féministes s'attachent à la problématisation de ces trois acceptions mêlées du sexe. Elles travaillent à la fois sur les distinctions historiquement établies entre le sexe, le genre et la sexualité, sur leurs constructions et leurs relations. S'agit-il d'une relation de causalité : le sexe biologique détermine-t-il le genre et la sexualité ? D'une relation de simultanéité non contraignante entre le sexe biologique, d'une part, et l'identité sexuelle (de genre et de sexualité), d'autre part? S'agit-il d'une relation de normalisation? L'hétérosexualité reproductrice est-elle la norme légale, sociale, mais aussi médicale, à l'aune de laquelle les catégories de sexe comme de genre peuvent être déconstruites, voire contestées et bouleversées ?
Le présent volume porte sur les théories féministes de ces quarantes dernières années, dont la richesse et l'engagement en font l'un des champs les plus novateurs de la recherche actuelle : le féminisme marxiste, l'épistémologie ou l'éthique féministes, l'histoire et la philosophie féministes des sciences, le black feminism, le féminisme « post-moderne » et la théorie queer. L'ensemble de ces pensées constitue aujourd'hui un véritable champ de la philosophie contemporaine, dont on trouvera ici une introduction et une problématisation inédites en France.


Sociologue du genre

Traduit de l'anglo-américain, le concept de genre s'est progressivement imposé en France au cours des quinze dernières années. Il recouvre désormais un corpus incluant d'autres concepts qui l'ont précédé, tels que « rapports sociaux de sexe » ou « domination masculine ». L'objectif de ce manuel est de mieux cerner la polysémie du genre et d'introduire aux recherches prolifiques qui sont rassemblées sous sa bannière.

Tous les travaux de la sociologie du genre ont en commun une problématique : la construction sociale de la différence hiérarchisée des sexes et/ou des sexualités ; une histoire, commencée dans les années 1970, ancrée dans une critique féministe de la sociologie de l'époque qui voyait dans la classe sociale le seul clivage pertinent pour analyser les relations sociales ; une ambition : faire la preuve, enquête après enquête, de la transversalité des rapports de sexe et de sexualité dans le monde social, et convaincre de la nécessité de leur prise en compte dans l'élaboration de n'importe quel objet sociologique

Sorti de rien

Ce récit personnel et biographique, nul mieux qu'’Irène Frain ne peut prétendre le présenter : "Un jour, un journaliste m’interpelle : Vous qui êtes sortie de rien…". Quel rien ? La misère qui fut celle de mon père ? Je retourne en Bretagne. Le fil du passé n’est pas encore rompu, les gens se souviennent, un monde stupéfiant ressuscite, un lignage archaïque dont j’ignorais l’existence, rudesse et merveilles, austérité et truculence, cocasserie, poésie. L’esprit même de mon père, l’humilié qui ne plia jamais devant l’adversité. Une colère ancestrale prend alors la parole et me dicte, sans me laisser d’issue : "Cherche donc ce qu’il fut, ce Rien dont tu es la fille. Et dis-le". Je m’incline, je croise ce passé avec ce qu’il me reste de mon père : ses récits, sa légende, ses carnets, toutes ces lettres qu’il écrivit lorsqu’il était prisonnier des nazis. Des énigmes s’expliquent, des secrets se dévoilent. Oui, mon histoire, jusqu’à mon prénom, est bien fille de la sienne : le combat d’un Breton "sorti de rien". Combien sont-ils encore, sur la planète, à vouloir sauver comme lui le seul trésor qui vaille : la dignité ?".

Sous les pavés, le genre. Hacker le sexisme

Alors que s'érigent de nouvelles barricades contre l'égalité, Caroline Dayer jette un pavé dans la mare du genre. Des manifs contre le mariage pour tous et toutes aux attaques contre l'IVG, l'auteure éclaire ces controverses contemporaines en démontrant que le genre n'est ni une idéologie ni une théorie mais un concept et un champ de recherches interdisciplinaires. Un pavé ne tenant pas tout seul, la mosaïque des discriminations est ainsi démantelée. Renversant les apparences, cet ouvrage invite à cerner le coeur du système afin de hacker la matrice des violences. Et à fouler les pavés pour l'égalité !



Sport et genre - Volume 1

Ovrage analysant la manière différenciée dont les femmes ont progressivement conquis l'institution sportive et on su s'arranger des résistances masculines.

Sport et genre Volume 1: La conquête d'une citadelle masculine

Au-delà de son rôle dans la définition des contours de la féminité et de la masculinité idéales, le sport participe à la mise en place des signes, pratiques et symboles qui dénotent une appartenance identitaire et fondent un type de relation (pouvoir, hiérarchie...) entre les sexes ou au sein de chacun des sexes. Ces mécanismes complexes ont eux-mêmes une histoire. Le 11e carrefour d'histoire du sport, tenu à Lyon du 28 au 30 octobre 2004 à l'initiative du CRIS (Centre de Recherche et d'Innovation sur le Sport) de l'Université Claude Bernard, en a fait son thème d'études. Le présent ouvrage, analysant la manière différenciée dont les femmes ont progressivement conquis l'institution sportive et ont su s'arranger des résistances masculines, constitue le premier volume des actes de ces journées. Le second Excellence féminine et masculinité hégémonique explore les définitions idéales de l'athlète

homme et interroge la manière dont certaines sportives ont su s'engager dans d'autres voies pour, à leur tour, présenter des modèles de réussite. Le troisième Apprentissage du genre et institutions éducatives entreprend de questionner la construction des identités sexuelles et

l'apprentissage des rapports sociaux de sexe au sein des organisations qui utilisent les pratiques sportives à d'autres fins que la compétition institution scolaire et fédérations infinitaires. Le dernier Objets, arts et médias s'intéresse enfin aux multiples relais, véhicules et détails qui,

dans le monde du sport ou s'en inspirant, contribuent à renforcer ou perpétuer les normes du genre.

Temps sociaux : concordances et discordances

Articuler les différents temps de la vie - travail , famille, loisirs, activités associatives, etc. - constitue pour chacun, dans nos sociétés occidentales, un exercice d'équilibriste. Compter son temps, perdre son temps, gagner du temps... La diversité des cadres temporels et du vécu du temps en fonction du sexe, des âges, des espaces professionnels, publics ou privés, renvoie les individus et les groupes sociaux à des inégalités sociales et de genre ainsi qu'à un rapport à l'existence profondément différent. De quelque point de vue que l'on se place aujourd'hui, en France ou à l'étranger, c'est davantage la discordance et la conflictualité des temps qui attire l'attention que leur concordance, même si certaines politiques du temps des villes ou de conciliation cherchent pourtant à la faire progresser.
Ce numéro d'informations sociales présente des contributions, pour certaines à caractère longitudinal, issues de grandes enquêtes sur les systèmes de valeurs et sur l'usage du temps, aussi bien qu'appuyées sur des travaux socilologiques qualitatifs ou encore sur des observations cliniques psychobiologiques. Il est organisé en trois parties : l'expérience du temps au fil des âges, du jeune enfant à la personne très âgée ; le travail comme pivot tel qu'il est configuré par les normes institutionnelles, sociales, managériales mais aussi par les technologies informatiques et de télécommunication ; et enfin les rapports entre l'articulation des temps sociaux et l'égalité entre les hommes et les femmes.

Travail et emploi des femmes.

Analyse de l'activité, du travail, du chômage et des nouvelles formes d'inégalités face à l'emploi (temps partiel, horaires, salaire, qualification) propres aux femmes en Europe

Travail et genre. Approches croisées.

Étude des liens progressifs établis entre la sociologie du genre et la sociologie du travail : l'articulation entre travail domestique et travail professionnel, la division sexuelle du travail, la construction des inégalités.

Trouble dans le genre ; Le féminisme et la subversion de l'identité

Dans cet ouvrage majeur publié en 1990 aux États-Unis, la philosophe Judith Butler invite à penser le trouble qui perturbe le genre pour définir une politique féministe sans le fondement d'une identité stable. Ce livre désormais classique pour les recherches sur le genre, aussi bien que les études gaies et lesbiennes, est au principe de la théorie et de la politique queer : non pas solidifier la communauté d'une contre-culture, mais bousculer l'hétérosexualité obligatoire en la dénaturalisant. Il ne s'agit pas d'inversion, mais de subversion. Judith Butler localise les failles qui manifestent à la marge le dérèglement plus général de ce régime de pouvoir. En même temps, elle soumet à la question les injonctions normatives qui constituent les sujets sexuels. Jamais nous ne parvenons à nous conformer tout à fait aux normes : entre genre et sexualité, il y a toujours du jeu. Le pouvoir ne se contente pas de réprimer ; il ouvre en retour, dans ce jeu performatif, la possibilité d'inventer de nouvelles formations du sujet. La philosophe relit Michel Foucault, Sigmund Freud, Jacques Lacan et Claude Lévi-Strauss, mais aussi Simone de Beauvoir, Luce Irigaray, Julia Kristeva et Monique Wittig, afin de penser, avec et contre eux, sexe, genre et sexualité - nos désirs et nos plaisirs. Pour jeter le trouble dans la pensée, Judith Butler donne à voir le trouble qui est déjà dans nos vies.


Un beau jour... Combattre le viol

Clémentine Autain livre ici un réquisitoire sans pathos mais néanmoins effarant contre le viol - qui sait que des femmes à qui on impose une fellation peuvent développer un cancer de la bouche ? Elle appelle à briser le silence qui entoure le viol, cette expression ultime de la domination masculine. Mais qu'on se rassure : combattre le viol, ce n'est restaurer ni l'ordre sécuritaire, ni l'ordre moral. C'est émanciper le désir des femmes et jusqu'à celui des hommes eux-mêmes colonisés, moulés dans leurs habits de virilité qui les privent de certaines sensations, émotions, plaisirs. Alors pourra s'ouvrir une ère neuve de la négociation entre les sexes.

Un silence de mortes

Ce livre établit et décrit, à partir d'un matériel aussi vaste que diversifié, les différents types de violences masculines et les différentes manières de les occulter, tant au niveau social, qu'il s'agisse des lois, du fonctionnement des services sociaux-sanitaires, de la police et des tribunaux, des théories psychologiques et psychiatriques en vigueur, qu'au niveau des individus et de leurs ressorts psychologiques.

Une histoire politique du pantalon

Successeur de la culotte, le pantalon symbolise la masculinité et, partant, le pouvoir, comme en témoigne le dicton « porter la culotte ». Au cours de la Révolution, il se charge d'une signification plus précise en exprimant les valeurs républicaines et devient un élément clé du nouvel ordre politique. Mais l'Ancien Régime continue pour les femmes, qui, sur le plan tant vestimentaire que social, n'accèdent ni à la liberté ni à l'égalité. Privées de droits, assignées à résidence dans leur genre, elles sont interdites de pantalon.

Rien de tel qu'un interdit pour susciter le désir... Surchargé de fantasmes, le pantalon accompagne toutes les transgressions qui jalonnent la route de l'émancipation des femmes. Artistes, féministes, révolutionnaires, voyageuses, actrices, lesbiennes, sportives, innombrables sont les femmes connues et inconnues qui s'approprient l'habit masculin. Il faut attendre les années 1960-1970 pour que le pantalon soit féminisé et devienne un vêtement mixte. Fin de l'histoire ? Pas tout à fait. Pourquoi l'ordonnance de 1800 interdisant aux femmes de s'habiller en homme n'est-elle toujours pas abrogée ? Pourquoi les collégiennes ne portent-elles plus que des pantalons ? Pourquoi une « journée de la jupe » ? L'actualité des questions de sexe et de genre gagne à être située dans l'histoire longue de la peur de la confusion des rôles et de la contestation du pouvoir masculin

Utopies Féministes et expérimentations urbaines

Utopies Féministes et expérimentations urbaines réunit des réflexions et des analyses sur place des femmes et des hommes dans la ville et sur les projets urbains égalitaires, utopistes ou réalisés, qui veulent changer les rapports entre les sexes.

Vie de meuf - Le sexisme ordinaire illustré

Vie de meuf, c'est d'abord des témoignages, ceux de milliers de femmes et d'hommes qui dans leur quotidien constatent que, bien loin d'être acquise, l'égaltié femmes-hommes a encore un long chemin à parcourir.
Vie de meuf, c'est des anecdotes pleines d'humour - parfois grinçant -, car il en faut une sacrée dose pour tenir tête aux remarques et blagues misogynes que l'on encaisse régulièrement.
Vie de meuf, c'est aussi des chiffres, des dates, des conseils et des quiz : des outils pour lutter contre le sexisme dans la vie de tous les jours.
Vie de meuf, c'est l'histoire d'un ras-le-bol. Le ras-le-bol de milliers de femmes qui en ont assez d'être encore, au XXIe siècle, en position inférieure parce qu'elles sont nées avec des chromosomes différents.
Vie de meuf, c'est enfin et surtout l'envie de faire bouger les mentalités, de secouer les puces de cette société toujours engluée dans les préjugés et les inégaliés.

Violences filles-garçons ; bilan final

Action relation filles- garçons de 2004 à 2009 dans un quartier de la ville de Saint Martin d'Hères afin de mettre en place des actions en direction des jeunes en vue de réduire les risques de violence.

XY De l'identité masculine

Les chromosomes sexuels, s'ils définissent le sexe génétique de l'homme, ne suffisent pas à carcatériser le masculin. Parce que les femmes ont entrepris de se redéfinir, elles ont contraint les hommes à en faire autant. La remise en question des évidences millénaires, des certitudes les plus intimes est longue et douloureuse. Mais ce travail de déconstruction n'intervient jamais par hasart. Il prend place lorsque le modèle dominant a montré ses limites. Tel est le cas de l'arché-type masculin, aujourd'hui déphasé par rapport à l'évolution des femmes.
Et si a femme était vraiment l'égale de l'homme ?



infos éditeur // plan du site
La Maison pour l'égalité femmes hommes est un lieu ressource au service des acteurs de l'agglomération grenobloise sur la thématique du genre. Ce site présente ses missions et ressources, notamment le moteur de recherche des acteurs et des outils disponibles sur l'agglomération.
Ville d'Échirolles Communauté d'agglomération Grenoble-Alpes métropole Logo L'Europe s'engage avec le Feder Région Rhône-Alpes Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances